Tour de France 2023, étape 12 : Profil et parcours détaillés

3
1492
Tour de France 2023 étape 12 profil et parcours détaillés
Profil de la 12 étape du Tour de France 2023 (Roanne / Belleville-en-Beaujolais) avec quelque 168,8 kilomètres à parcourir. Image : @ASO_tdf

Jeudi, veille de 14 juillet, les coureurs du Tour de France vont disputer la 12e étape entre Roanne et Belleville-en-Beaujolais. Au programme du parcours de l’étape du jour quelque 168,8 kilomètres escarpés, avec un profil affichant pas moins de 3.210 mètres de dénivelé positif. Il s’agit d’une étape similaire à celle de Issoire où à nouveau les échappés ont toutes les chances de l’emporter à l’arrivée.

Le peloton va s’élancer de Roanne à 13h05 pour un défilé neutralisé de quelques kilomètres. Arrivés au kilomètre zéro à 13h20, les coureurs débuteront cette 12e étape du Tour à travers les départements de la Loire, du Rhône et de la Saône-et-Loire. L’arrivée des coureurs est prévue aux alentours de 17h20 (42 km/h de moyenne).

La liste des participants (startlist) : cliquer ici
Les abandons de la course : cliquer ici
Les favoris et outsiders : cliquer ici
Les réactions des coureurs à l’arrivée de chaque étape : cliquer ici
Vidéo résumé de chacune des étapes : cliquer ici

Les dernières actualités du Tour de France 2023 : cliquer ici
Consulter les archives du Tour de France : cliquer ici

Les échappés vont se jouer la victoire d’étape à Belleville-en-Beaujolais

Au regard du terrain de jeu de l’étape du jour, force est de reconnaître que c’est une succession de montées et de descentes (répertoriées ou non) qui attend les coureurs du Tour de France. Et dès le départ les participants vont être en prise et déjà grimper tandis que les derniers kilomètres vont être courus en descente. Ce profil de course est idéal pour les échappés qui devraient logiquement s’imposer à l’arrivée.

Du côté du profil et du parcours de l’étape du jour les coureurs vont avoir cinq ascensions répertoriées comptant chacune pour le classement de la montagne du meilleur grimpeur. Dès le kilomètre 20,5 les coureurs vont arpenter les pentes de la Côte de Thizy-les-Bourgs (4,3km à 5,6%) suivie du Col des Ecorbans (2,1km à 6,9%). Une fois la mi-parcours passée une troisième ascension classée en 3e catégorie fera son apparition avec le Col de la Casse Froide (5,2km à 6,1%). Puis interviendront successivement les deux dernières difficultés du jour classées chacune en 2e catégorie avec d’abord le Col de la Croix Montmain (5,5km à 6,1%) puis enfin le Col de la Croix Rosier (5,3km à 7,6%). Cette ultime ascension se situe à 28 kilomètres de la ligne d’arrivée. A noter que chacun de ces sommets est situé entre 633 et 853 mètres d’altitude.

Profil de la Côte de Thizy-les-Bourgs (3e cat.)
Profil du Col des Ecorbans (3e cat.)
Profil du Col de la Casse Froide (3e cat.)
Profil du Col de la Croix Montmain (2e cat.)
Profil du Col de la Croix Rosier (2e cat.)

Le sprint intermédiaire va avoir lieu à mi-parcours, à Régnié-Durette, au kilomètre 93,3.

Le programme TV du jeudi 13 juillet

Ce jeudi 13 juillet et à l’occasion de la 12e étape du Tour de France 2023 vous allez avoir rendez-vous avec soit Alexandre Pasteur, Yoann Offredo, Laurent Jalabert, Marion Rousse et Thomas Vockler sur France 3 à partir de 12h55 puis France 2 à partir de 15h. Du côté de la chaine payante par abonnement, les images seront diffusées en direct à partir de 13h20 et jusqu’à 17h30 sur Eurosport 1. Et dans ce cas les commentaires seront assurés par Guillaume di Grazia assisté de ses consultants TV que sont Jacky Durand et Steve Chainel. L’émission « Les Rois de la Pédale » précèdera et succèdera l’étape du jour. Toujours sur la même chaine, une rediffusion du résumé est proposée à partir de 21h (120 minutes).

Les favoris de la 12e étape du Tour de France 2023

*** Wout van Aert, Julian Alaphilippe
** Warren Barguil, Thibaut Pinot, Krists Neilands, Antonio Pedrero, Giulio Ciccone
* Matteo Jorgenson, Michael Woods, Mattias Skjelmose, Clément Berthet, Tobias Johannessen, Esteban Chaves, Matej Mohoric, Dani Martinez, Pierre Latour, James Shaw, Ruben Guerreiro

Carte du parcours de la 12 étape du Tour de France 2023

Carte du parcours de la 12e étape du Tour de France 2023 Image : @GeoAtlas_tdf

Classement général du Tour de France 2023 au départ de la 12e étape

1 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) en 46:34:27
2 – POGACAR Tadej (UAE Team Emirates) + 0:17
3 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 2:40
4 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 4:22
5 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 4:34
6 – YATES Adam (UAE Team Emirates) + 4:39
7 – YATES Simon (Team Jayco AlUla) + 4:44
8 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 5:26
9 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 6:01
10 – KUSS Sepp (Jumbo-Visma) + 6:45

Lire aussi : Les abandons du Tour de France 2023

11 – BARDET Romai (Team dsm – firmenich) + 6:58
12 – MEINTJES Louis (Intermarché – Circus – Wanty) + 8:50
13 – BUCHMANN Emanuel (BORA – hansgrohe) + 9:09
14 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) m.t
15 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 9:36
16 – GALL Feli (AG2R Citroën Team) + 9:46
17 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) + 11:07
18 – MARTIN Guillaume (Cofidis) + 11:12
19 – CASTROVIEJO Jonathan (INEOS Grenadiers) + 16:33
20 – MADOUAS Valentin (Groupama – FDJ) + 18:56

21 – BERTHET Clément (AG2R Citroën Team) + 19:24
22 – KELDERMAN Wilco (Jumbo-Visma) + 21:35
23 – HARPER Chris (Team Jayco AlUla) + 24:29
24 – ALAPHILIPPE Julian (Soudal – Quick Step) + 26:08
25 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) + 27:23
26 – SKJELMOSE Mattias (Lidl – Trek) + 27:43
27 – WOODS Michael (Israel – Premier Tech) + 30:41
28 – MAJKA Rafał (UAE Team Emirates) + 32:20
29 – IZAGIRRE Gorka (Movistar Team) + 32:33
30 – CICCONE Giulio (Lidl – Trek) + 36:31
31 – BERNAL Egan (INEOS Grenadiers) + 36:58
32 – TEJADA Harold (Astana Qazaqstan Team) + 38:09
33 – GUERREIRO Ruben (Movistar Team) + 38:36
34 – BURGAUDEAU Mathieu (TotalEnergies) + 41:09
35 – JUNGELS Bob (BORA – hansgrohe) + 41:15
36 – DE LA CRUZ David (Astana Qazaqstan Team) + 43:32
37 – BARGUIL Warren (Team Arkéa Samsic) + 44:34
38 – HAIG Jack (Bahrain – Victorious) + 45:16
39 – GROßSCHARTNER Felix (UAE Team Emirates) + 48:49
40 – PARET-PEINTRE Aurélien (AG2R Citroën Team) + 50:03

41 – JOHANNESSEN Tobias Halland (Uno-X Pro Cycling Team) + 50:10
42 – BENOOT Tiesj (Jumbo-Visma) + 56:03
43 – IZAGIRRE Ion (Cofidis) + 57:13
44 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 59:09
45 – POWLESS Neilso (EF Education-EasyPost) + 1:00:17
46 – CAMPENAERTS Victor (Lotto Dstny) + 1:01:35
47 – KWIATKOWSKI Michał (INEOS Grenadiers) + 1:02:12
48 – HAMILTON Chris (Team dsm – firmenich) + 1:02:40
49 – GREGAARD Jonas (Uno-X Pro Cycling Team) + 1:03:37
50 – TEUNS Dylan (Israel – Premier Tech) + 1:05:24
51 – NEILANDS Krists (Israel – Premier Tech) + 1:05:55
52 – LOUVEL Matis (Team Arkéa Samsic) + 1:06:34
53 – PEDRERO Antonio (Movistar Team) + 1:07:14
54 – LÓPEZ Juan Pedro (Lidl – Trek) + 1:07:19
55 – KÜNG Stefan (Groupama – FDJ) + 1:07:22
56 – ZIMMERMANN Georg (Intermarché – Circus – Wanty) + 1:09:25
57 – POELS Wout (Bahrain – Victorious) + 1:10:25
58 – CHAVES Esteban (EF Education-EasyPost) + 1:10:40
59 – MARTÍNEZ Daniel Felipe (INEOS Grenadiers) + 1:11:49
60 – GALLOPIN Tony (Lidl – Trek) + 1:13:58

61 – ARANBURU Alex (Movistar Team) + 1:14:33
62 – PACHER Quentin (Groupama – FDJ) + 1:15:49
63 – GENIETS Kevin (Groupama – FDJ) + 1:16:07
64 – SHAW James (EF Education-EasyPost) + 1:16:36
65 – DINHAM Matthew (Team dsm – firmenich) + 1:16:56
66 – OLIVEIRA Nelson (Movistar Team) + 1:17:32
67 – SCHULTZ Nick (Israel – Premier Tech) + 1:17:59
68 – VAN BAARLE Dylan (Jumbo-Visma) + 1:18:49
69 – LUTSENKO Alexey (Astana Qazaqstan Team) + 1:19:33
70 – MÜHLBERGER Gregor (Movistar Team) + 1:20:44
71 – VAN GILS Maxim (Lotto Dstny) + 1:20:56
72 – GESCHKE Simon (Cofidis) + 1:21:59
73 – CALMEJANE Lilian (Intermarché – Circus – Wanty) + 1:22:08
74 – CHAMPOUSSIN Clément (Team Arkéa Samsic) + 1:22:20
75 – MOHORIČ Matej (Bahrain – Victorious) + 1:24:14
76 – PEREZ Anthony (Cofidis) + 1:25:44
77 – DELAPLACE Anthony (Team Arkéa Samsic) + 1:26:33
78 – FRAILE Omar (INEOS Grenadiers) + 1:27:02
79 – BETTIOL Alberto (EF Education-EasyPost) + 1:27:32
80 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Deceuninck) + 1:31:18

81 – VAN DEN BERG Lars (Groupama – FDJ) + 1:31:51
82 – HOULE Hugo (Israel – Premier Tech) + 1:32:14
83 – EENKHOORN Pascal (Lotto Dstny) + 1:33:11
84 – LATOUR Pierre (TotalEnergies) + 1:34:19
85 – STUYVEN Jasper (Lidl – Trek) + 1:35:49
86 – COSTA Rui (Intermarché – Circus – Wanty) + 1:36:27
87 – KONRAD Patrick (BORA – hansgrohe) + 1:36:33
88 – ABRAHAMSEN Jonas (Uno-X Pro Cycling Team) + 1:37:25
89 – POLITT Nils (BORA – hansgrohe) + 1:38:09
90 – NAESEN Oliver (AG2R Citroën Team) + 1:38:54
91 – BOASSON HAGEN Edvald (TotalEnergies) + 1:39:07
92 – VAN HOOYDONCK Nathan (Jumbo-Visma) m.t
93 – VERMAERKE Kevin (Team dsm – firmenich) + 1:39:29
94 – HALLER Marco (BORA – hansgrohe) + 1:41:39
95 – DEWULF Stan (AG2R Citroën Team) + 1:42:39
96 – LAFAY Victor (Cofidisv1:42:48
97 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) + 1:42:56
98 – TEUNISSEN Mike (Intermarché – Circus – Wanty) + 1:44:05
99 – FERRON Valentin (TotalEnergies) m.t
100 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) + 1:44:21

101 – CRADDOCK Lawson (Team Jayco AlUla) + 1:44:37
102 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Deceuninck) + 1:45:35
103 – STRONG Corbin (Israel – Premier Tech) + 1:45:46
104 – PETERS Nans (AG2R Citroën Team) + 1:47:56
105 – CLARKE Simon (Israel – Premier Tech) + 1:48:16
106 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) + 1:49:51
107 – LAPORTE Christophe (Jumbo-Visma) + 1:49:54
108 – ASGREEN Kasper (Soudal – Quick Step) + 1:50:19
109 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) + 1:50:48
110 – SMITH Dion (Intermarché – Circus – Wanty) + 1:52:58
111 – TURGIS Anthony (TotalEnergies) + 1:53:04
112 – COQUARD Bryan (Cofidis) + 1:53:22
113 – COSNEFROY Benoît (AG2R Citroën Team) + 1:53:56
114 – OSS Daniel (TotalEnergies) + 1:54:21
115 – TILLER Rasmus (Uno-X Pro Cycling Team) + 1:54:55
116 – HERMANS Quinten (Alpecin-Deceuninck) + 1:55:17
117 – PEDERSEN Mads (Lidl – Trekv1:57:25
118 – CHARMIG Anthon (Uno-X Pro Cycling Team) + 1:58:35
119 – RICKAERT Jonas (Alpecin-Deceuninck) + 1:58:42
120 – MEZGEC Luka (Team Jayco AlUla) + 1:58:48

121 – LAENGEN Vegard Stake (UAE Team Emirates) + 1:59:50
122 – GIRMAY Biniam (Intermarché – Circus – Wanty) + 2:01:12
123 – DILLIER Silvan (Alpecin-Deceuninck) + 2:02:09
124 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) + 2:02:27
125 – ARNDT Nikias (Bahrain – Victorious) + 2:03:17
126 – KIRSCH Alex (Lidl – Trek) + 2:03:41
127 – BOIVIN Guillaume (Israel – Premier Tech) + 2:04:09
128 – TURNER Ben (INEOS Grenadiers) + 2:05:18
129 – TRÆEN Torstein (Uno-X Pro Cycling Team) + 2:06:47
130 – SAGAN Peter (TotalEnergies) + 2:06:53
131 – GUGLIELMI Simon (Team Arkéa Samsic) + 2:07:40
132 – GOGL Michael (Alpecin-Deceuninck) + 2:08:58
133 – KRISTOFF Alexander (Uno-X Pro Cycling Team) + 2:09:38
134 – TRENTIN Matteo (UAE Team Emirates) + 2:10:09
135 – CAVAGNA Rémi (Soudal – Quick Step) + 2:10:46
136 – KRAGH ANDERSEN Søren (Alpecin-Deceuninck) + 2:10:49
137 – LAMPAERT Yves (Soudal – Quick Step) + 2:11:12
138 – BIERMANS Jenthe (Team Arkéa Samsic) + 2:11:37
139 – AMADOR Andrey (EF Education-EasyPost) + 2:14:15
140 – JUUL-JENSEN Christopher (Team Jayco AlUla) + 2:14:38

141 – DE BUYST Jasper (Lotto Dstny) + 2:15:26
142 – DURBRIDGE Luke (Team Jayco AlUla) + 2:15:44
143 – DECLERCQ Tim (Soudal – Quick Step) + 2:18:20
144 – EEKHOFF Nils (Team dsm – firmenich) + 2:18:24
145 – MOZZATO Luca (Team Arkéa Samsic) + 2:19:07
146 – GROENEWEGEN Dylan (Team Jayco AlUla) + 2:21:21
147 – WÆRENSKJOLD Søren (Uno-X Pro Cycling Team) + 2:21:28
148 – REINDERS Elmar (Team Jayco AlUla) + 2:21:36
149 – PETIT Adrien (Intermarché – Circus – Wanty) + 2:21:56
150 – RENARD Alexis (Cofidis) + 2:24:05
151 – VERMEERSCH Florian (Lotto Dstny) + 2:24:29
152 – DEVENYNS Dries (Soudal – Quick Step) + 2:24:30
153 – LE GAC Olivier (Groupama – FDJ) + 2:24:44
154 – PICHON Laurent (Team Arkéa Samsic) + 2:25:36
155 – MOSCON Gianni (Astana Qazaqstan Team) + 2:25:39
156 – BJERG Mikkel (UAE Team Emirates) + 2:25:48
157 – EWAN Caleb (Lotto Dstny) + 2:26:14
158 – MEEUS Jordi (BORA – hansgrohe) + 2:28:15
159 – DEGENKOLB John (Team dsm – firmenich) + 2:28:53
160 – SINKELDAM Ramon (Alpecin-Deceuninck) + 2:28:59

161 – WELSFORD Sam (Team dsm – firmenich) + 2:29:47
162 – EDMONDSON Alex (Team dsm – firmenich) + 2:32:04
163 – BAUHAUS Phil (Bahrain – Victorious) + 2:34:40
164 – BOL Cees (Astana Qazaqstan Team) + 2:35:36
165 – FRISON Frederik (Lotto Dstny) + 2:39:10
166 – ZINGLE Axel (Cofidis) + 2:40:15
167 – FEDOROV Yevgeniy (Astana Qazaqstan Team) + 2:45:53
168 – JAKOBSEN Fabio (Soudal – Quick Step) + 2:47:34
169 – MØRKØV Michael (Soudal – Quick Step) + 2:48:26

Classement par points – Top 10

1 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Deceuninck) 323 points
2 – COQUARD Bryan (Cofidis) 178 points
3 – PEDERSEN Mads (Lidl – Trek) 159 points
4 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 120 points
5 – MEEUS Jordi (BORA – hansgrohe) 96 points
6 – GROENEWEGEN Dylan (Team Jayco AlUla) 92 points
7 – GIRMAY Biniam (Intermarché – Circus – Wanty) 90 points
8 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) 85 points
9 – LAFAY Victor (Cofidis) 80 points
10 – EWAN Caleb (Lotto Dstny) 75 points

Classement de meilleur grimpeur – Top 10

1 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) 46 points
2 – GALL Felix (AG2R Citroën Team) 28 points
3 – JOHANNESSEN Tobias Halland (Uno-X Pro Cycling Team) 26 points
4 – GUERREIRO Ruben (Movistar Team) 22 points
5 – WOODS Michael (Israel – Premier Tech) 20 points
6 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) 19 points
7 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) 19 points
8 – CICCONE Giulio (Lidl – Trek) 19 points
9 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) 18 points
10 – LATOUR Pierre (TotalEnergies) 16 points

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) en 46:34:44
2 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 4:05
3 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 5:09
4 – GALL Felix (AG2R Citroën Team) + 9:29
5 – SKJELMOSE Mattias (Lidl – Trek) + 27:26
6 – BURGAUDEAU Mathieu (TotalEnergies) + 40:52
7 – JOHANNESSEN Tobias Halland (Uno-X Pro Cycling Team) + 49:53
8 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 58:52
9 – LOUVEL Matis (Team Arkéa Samsic) + 1:06:17
10 – DINHAM MatthewvTeam dsm – firmenich) + 1:16:39

Classement par équipes – Top 10

1 – Bahrain – Victorious en 139:58:20
2 – INEOS Grenadiers + 1:18
3 – Jumbo-Visma + 5:00
4 – AG2R Citroën Team + 13:58
5 – UAE Team Emirates + 16:19
6 – Groupama – FDJ + 19:12
7 – BORA – hansgrohe + 37:23
8 – Movistar Team + 45:15
9 – Lidl – Trek + 1:13:49
10 – Team Jayco AlUla + 1:23:04

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2023

3 Commentaires

  1. Une étape qui va se disputer dans une région magnifique, de belles bosses à travers le vignoble du Beaujolais. Verra-t-on enfin le maillot tricolore dans l’échappée du jour avec une victoire de MADOUAS à Belleville?

  2. Encore une étape dure , au profil toboggan . Qui devant ? Une échappée certainement avec des costauds , je pense à Pinot qui ronge son frein , d’ailleurs bien plus constant que son chef de fil et il doit être le seul de son équipe à avoir carte blanche , un ou deux espagnols , un américain , un danois , Bernal ? qui rame mais on lui pardonne , Van der Poel ? Bof je reste sur ma position de dire que dépasser 7 jours de courses il a perdu son explosivité et il s’éteint un peu plus chaque jour et puis il est malade . mais tient comme c’est bizarre , attention donc . Van Aert ? lui il doit l’avoir en travers mais il ne semble pas aussi fort qu’auparavant , moins saignant , un peu désabusé aussi mais futur papa , il a remis ça le coquin . Barguil , monte en puissance et les drapeaux bretons sont là , enfin ils sont toujours là , un breton part toujours avec son étendard . Alaphilippe ? possible mais il bouge de trop , il faut qu’il fasse du Yoga , c est une pile , il devrait acheter une Tesla pas besoin de la brancher , il l’a recharge à lui tout seul ( je déconne pourvu qu’il ne lise pas cela ) d’ailleurs le petit il bouge aussi beaucoup , Marion va avoir du travail ( oups) . Bon terrible de le dire mais pas facile tout cela . En conclusion que le meilleur gagne ou le plus malin .

  3. Course à vélo ? Beaujolais ?
    En Seine et Marne, il y a presque 60ans, j’ai fait la « course au canon ».
    Tu fais un tour du circuit, descente sur la Marne et remontée (raide le talus !) et en haut, un verre de gros rouge obligatoire avant le nouveau tour..
    Le vainqueur ??
    C’était celui qui pouvait remonter sur le vélo quand les autres étaient cuits !
    Bah ! Dans ce temps-là, Hassenforder fumait le havane dans les pelotons !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.