Tour de Valence – Rui Costa : « Cette équipe croit en moi »

1
4183
Tour de Valence Rui Costa cette équipe croit en moi
Retour sur le devant de la scène pour Rui Costa. Photo : @Intermarché_Circus_Wanty

Rui Costa (36 ans) a remporté dimanche le Tour de Valence fort de son succès d’étape le dernier jour. Le coureur de l’équipe Intermarché – Circus – Wanty est de retour sous le feu des projecteurs après deux saisons passées sans le moindre succès. Depuis Valence, l’ancien champion du monde sur route de 2013 (Firenze) est revenu sur sa semaine de course.

Rui Costa , déjà victorieux sur le Challenge de Marjorque, a déclaré : « J’ai trouvé un nouvel élan depuis mon arrivée chez Intermarché-Circus-Wanty. Cette équipe croit en moi et me motive beaucoup. Aujourd’hui, je visais un bon classement général avant tout. Cette étape très courte promettait d’être intense, et ce fut le cas. J’ai été distancé dans la dernière ascension, sans m’affoler j’ai maintenu le premier groupe en point de mire. Puis je l’ai rejoint dans la descente, seul. La collaboration n’était pas optimale devant, car plusieurs équipes avaient des intérêts divergents mais nous sommes parvenus à résister au retour du gros peloton. »

Puis le Portugais a ajouté et conclu par : « Mon intention était d’attaquer dans le final, profiter d’un virage et voir si je pouvais jouer l’étape. Je ne savais pas que j’allais aussi remporté le classement général. Ce Tour de Valence est une très belle course, je suis heureux de m’imposer face à de tels concurrents. Ce début de saison est tout simplement fantastique, après notre magnifique prestation collective à Majorque, la fête continue. Je me rends gonflé à bloc sur la Figueira Classic puis sur le Tour de l’Algarve, deux courses portugaises. »

Lire aussi : Le classement général final du Tour de Valence

1 COMMENTAIRE

  1. Rui Costa n’a pas du tout le même « coup de savate » que les saisons passés, et son allure à vélo parait même différente de celle qui était la sienne auparavant; plus compet, comme misant peut-être moins sur la force… Pour simplifier, ce champion a toujours bien marché, mais cette année, sur ce départ de saison, il intermarche… Autre constatation notable, le coureur portugais, d’une expression d’ordinaire assez réservée, donne l’ impression d’être beaucoup plus libéré dans ses propos, sur lui-même ou son équipe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.