Tour des Flandres : Mathieu van der Poel entre dans la légende

1
606
Tour des Flandres Mathieu van der Poel entre dans la légende
Mathieu van der Poel remporte pour la troisième fois le Tour des Flandres. Image : @D.R

Dimanche, en remportant pour la troisième fois le Tour des Flandres, Mathieu van der Poel (29 ans) est entré dans la légende du Ronde van Vlaanderen. Après 270,8 kilomètres au départ d’Anvers, 17 monts escaladés et pavés franchis, c’est le Néerlandais leader de l’Alpecin – Deceuninck vêtu du maillot de champion du monde qui s’est imposé en solitaire à Oudenaarde, après avoir faussé compagnie à tous ses adversaires à 44 kilomètres de l’arrivée. Luca Mozzato (Arkéa – B&B Hotels) et Nils Politt (UAE Team Emirates) ont pris les 2e et 3e places sur le podium. Michael Matthews (Team Jayco AlUla), troisième à l’arrivée, a été déclassé.

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Mads Pedersen s’est grillé les ailes tout seul

Sous un vrai temps Flandrien, avec du vent et de la pluie, l’édition 2024 du Tour des Flandres a tenu toutes ses promesses jusqu’à Oudenaarde et la victoire du grand favori du jour Mathieu van der Poel. Avant de passer la ligne d’arrivée en triple vainqueur du Ronde (2024, 2022 et 2020), c’est une échappée de huit coureurs qui a animé toute la première moitié du second Monument de la saison cycliste. Et c’est à 100 kilomètres de l’arrivée que la course entre favoris s’est animée une première fois avec le trio Mads Pedersen – Matteo Jorgenson et Mathieu van der Poel. Après quoi, durant de longs kilomètres, jusqu’au Koppenberg, le Danois a animé la course en compagnie de Gianni Vermeersch (Alepcin – Deceuninck). Et sans nul doute que ses forces utilisées inutilement lui ont manqué dans le final pour au moins jouer le podium. Dès lors, la course a suivi son cours et chacun s’est retrouvé à sa place avec un MVDP impérial suivi du duo Dylan Teuns (Israel – Premier Tech) et Alberto bettiol (EF Education – EasyPost), battus dans les tout derniers mètres de course.

Au même titre que Tom Boonen, Fabian Cancellara et autres vainqueurs d’un autre temps, Mathieu van der Poel est entré dans la légende du Tour des Flandres avec trois victoires sur le Ronde.

Classement du Tour des Flandres 2024 (Top 10)

1 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin – Deceuninck) les 270,8 km en 6:05:17 (44,5 km/h)
2 – MOZZATO Luca (Arkéa – B&B Hotels) + 1:02
3 – POLITT Nils (UAE Team Emirates) m.t
4 – BJERG Mikkel (UAE Team Emirates) m.t
5 – MORGADO António (UAE Team Emirates) m.t
6 – SHEFFIELD Magnus (INEOS Grenadiers) m.t
7 – NAESEN Oliver (Decathlon AG2R La Mondiale Team) m.t
8 – TEUNS Dylan (Israel – Premier Tech) m.t
9 – BETTIOL Alberto (EF Education – EasyPost) m.t
10 – SKUJIŅŠ Toms (Lidl – Trek) m.t

Lire aussi : Le classement complet du Tour des Flandres 2024

87 coureurs classés et 88 abandons

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

1 COMMENTAIRE

  1. Ce succès était assez attendu, et il faut quand même dire qu’avec les images de la télévision, nous avons surtout vu la belle montre de style que le champion néerlandais portait au poignet… La course n’était certes pas gagné d’avance et l’exploit restait à réaliser, mais il faudrait cependant observer les déficiences ou lacunes tactiques des deux formations qui pouvaient le mieux contrecarrer les plans du favori, ces équipes Lidl et Visma décidément assez médiocres dans leurs manières de gérer courses et coureurs, avec par exemple ici cette caricaturale échappée de M.Pedersen en équilibre 20 secondes devant le peloton durant de nombreux kilomètres, au point même que son compagnon de route, l’ Alpecin Vermersch, le relayait, tandis que les autres Alpecin assuraient le tempo derrière, quand ce n’était pas un Jorgenson ou un Visma pris par la poudre d’escampette … En Fait ces deux équipes avaient pris un coup d’avance dans le denier A Travers la Flandre, considérant cette course à quatre jours du Ronde aussi décisive qu’un Tour des Flandres, au point d’y envoyer une bonne part de leurs coureurs au sol, tandis que Van der Poel attendait sagement son heure, comme il le fit d’ailleurs aujourd’hui, profitant du meilleur endroit pour imposer sa force et son intuition de grand coursier et cyclo-crossman, sur les pentes du Koppenberg, là où tous ou presque se retrouvèrent à pied…
    Toute autre course chez les femmes, passionnante au plan tactique et indécise jusqu’au bout, avec la victoire de Longo Borghini, neuf ans après son premier succès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.