Victoire au sprint de Daryl Impey sur la 4e étape du Tour de Suisse 2022

1
879
Victoire au sprint de Daryl Impey sur la 4e étape du Tour de Suisse 2022
Victoire au sprint de Daryl Impey sur la 4e étape du Tour de Suisse 2022. Photo : @TeamBikeExchange_Jayco

Ce mercredi, c’est au sprint, en comité restreint, que s’est jouée la victoire du jour sur la 4e étape du Tour de Suisse. Et c’est le Sud-Africain Daryl Impey (Israel – Premier Tech) qui s’est avéré être le plus fort et le plus rapide à Brunnen. Impey a devancé sur la ligne d’arrivée Michael Matthews (Team BikeExchange-Jayco) et Soren Kragh Andersen (Team DSM). Le Britannique Stephen Williams (Bahrain Victorious), leader depuis la première étape, a pris la 29e place du jour et a logiquement conservé sur ses épaules le maillot jaune de premier coureur au classement général.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 4e étape du Tour de Suisse

Classement – Etape 4 du Tour de Suisse – Top 20

Le classement complet de la 4e étape

1 – IMPEY Daryl (Israel – Premier Tech) les 190,8 km en 4:14:09
2 – MATTHEWS Michael (Team BikeExchange – Jayco) m.t
3 – KRAGH ANDERSEN Søren (Team DSM) m.t
4 – BETTIOL Alberto (EF Education-EasyPost) m.t
5 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) m.t
6 – ARANBURU Alex (Movistar Team ) m.t
7 – GROßSCHARTNER Felix (BORA – hansgrohe) m.t
8 – BRAMBILLA Gianluca (Trek – Segafredo) m.t
9 – BURGAUDEAU Mathieu (TotalEnergies) m.t
10 – KÜNG Stefan (Groupama – FDJ) m.t
11 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) m.t
12 – BERTHET Clément (AG2R Citroën Team) m.t
13 – KRON Andreas (Lotto Soudal) m.t
14 – ULISSI Diego (UAE Team Emirates) m.t
15 – HIRSCHI Marc (UAE Team Emirates) m.t
16 – COQUARD Bryan (Cofidis) m.t
17 – HOWSON Damien (Team BikeExchange – Jayco) m.t
18 – FUGLSANG Jakob (Israel – Premier Tech) m.t
19 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) m.t
20 – ARNDT NikiasvTeam DSM) m.t

Classement général après la 4e étape – Top 20

Le classement général complet après la 4e étape

1 – WILLIAMS Stephen (Bahrain – Victorious) en 17:46:28
2 – KRON Andreas (Lotto Soudal) + 0:06
3 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) + 0:07
4 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) m.t
5 – KÜNG Stefan (Groupama – FDJ) + 0:10
6 – HIRSCHI Marc (UAE Team Emirates) m.t
7 – KUSS Sepp (Jumbo-Visma) m.t
8 – FUGLSANG Jakob (Israel – Premier Tech) m.t
9 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) m.t
10 – YATES Adam (INEOS Grenadiers) m.t
11 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) m.t
12 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
13 – BERTHET Clément (AG2R Citroën Team) + 0:34
14 – GROßSCHARTNER Felix (BORA – hansgrohe) m.t
15 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) m.t
16 – REICHENBACH Sébastien (Groupama – FDJ) m.t
17 – SCHACHMANN Maximilian (BORA – hansgrohe) + 0:55
18 – BURGAUDEAU Mathieu (TotalEnergies) + 0:58
19 – ARANBURU Alex (Movistar Team) + 1:01
20 – OOMEN Sam (Jumbo-Visma) m.t

Classement par points – Top 10

1 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) 20
2 – SIMMONS Quinn (Trek – Segafredo) 14
3 – MATTHEWS Michael (Team BikeExchange – Jayco) 14
4 – WILLIAMS Stephen (Bahrain – Victorious) 12
5 – IMPEY Daryl (Israel – Premier Tech) 12
6 – SAGAN Peter (TotalEnergies) 12
7 – BETTIOL Alberto (EF Education-EasyPost) 12
8 – HOLMES Matthew (Lotto Soudal) 11
9 – SCHACHMANN Maximilian (BORA – hansgrohe) 10
10 – COQUARD Bryan (Cofidis) 8

Classement de meilleur grimpeur – Top 10

1 – SIMMONS Quinn (Trek – Segafredo) 34
2 – GILBERT Philippe (Lotto Soudal) 12
3 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) 10
4 – VITZTHUM Simon (Switzerland) 10
5 – HOLMES Matthew (Lotto Soudal) 9
6 – RUTSCH Jonas (EF Education-EasyPost) 8
7 – BOARO Manuele (Astana Qazaqstan Team) 8
8 – REUTIMANN Mathias (Switzerland) 8
9 – REICHENBACH Sébastien (Groupama – FDJ) 6
10 – SUTER Joel (UAE Team Emirates) 6

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – KRON Andreas (Lotto Soudal) en 17:46:34
2 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 0:01
3 – HIRSCHI Marc (UAE Team Emirates) + 0:04
4 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) m.t
5 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
6 – BERTHET Clément (AG2R Citroën Team) + 0:28
7 – BURGAUDEAU Mathieu (TotalEnergies) + 0:52
8 – EENKHOORN Pascal (Jumbo-Visma) + 0:55
9 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) m.t
10 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 1:23

1 COMMENTAIRE

  1. Une sélection se fait dans la dernière côte et élimine bon nombre de sprinteurs, puis les EF se montrent ensuite particulièrement motivés, avec notamment Carthy ou Uran qui retrouvent des jambes un peu perdues le premier jour. Après une difficile entrée en matière, voici ces maillots rose EF qui chassent un peu partout afin de tenter de combler leur retard en points UCI, avec Guerreiro et Chaves en France, Cort en fin de giro, etc…
    Ils préparent ici le sprint de Bettiol, mais comme souvent en de tels cas, les voici plus ou moins pris au dépourvu en fin de sprint. Bettiol est très marqué, il lance à gauche et déporte le sprint vers la droite, si bien que ceux que l’on attendait le plus, Pidcock, Aranburu et le favori Matthews vont s’y frictionner quelque peu, ce dont profite Impey pour lequel la route reste ouverte au centre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.