Warren Barguil ajoute de nouvelles courses à son calendrier
Warren Barguil sera au départ pour la première fois de Milan-San Remo et Paris-Roubaix. Photo : Team Arkéa-Samsic
0 Partages

L’actuel champion de France Warren Barguil s’est confié au Télégramme sur la saison qui s’apprête à reprendre en août. Pour le coureur du Team Arkéa-Samsic attendu sur le Tour de France, cette année va aussi le voir au départ de Milan-San Remo et Paris-Roubaix.

Warren Barguil, première apparition sur des Monuments

De nouvelles courses au programme de Warren Barguil ! Les prochains mois vont être l’occasion de voir évoluer le Français sur des épreuves qu’il n’a pas encore disputé. Il s’agira de deux des cinq Monuments du cyclisme, en l’occurrence Milan-San Remo le 8 août puis… Paris-Roubaix le 25 octobre. Difficile d’imaginer le Breton au départ de ces classiques prestigieuses, et pourtant c’est bien ce qui va se dérouler.

Au vu de la saison spéciale qui s’annonce avec tous les plus grands événements répartis en seulement trois mois, c’était presque l’occasion ou jamais pour Warren Barguil de découvrir autre chose. Mais aller sur des terrains différents de ses habitudes prises, c’était quand même une volonté du Français. « Cela fait un moment que j’ai très très envie d’essayer. Je me sens bien sur les pavés et là, pour terminer l’année, c’est l’occasion rêvée. Paris-Roubaix, c’est un mythe. Je vais donc enchaîner Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège, Amstel Gold Race et, deux semaines après, Paris-Roubaix. C’était déjà en négociation avant le confinement. Je vais d’ailleurs découvrir deux monuments du vélo en 2020 : « Roubaix » et Milan-San Remo. » 

Le Tour de France en équipier de luxe…

S’il y aura plusieurs grandes classiques à son programme qui démarrera lors de la Route d’Occitanie (1 – 4 août), le Tour de France restera bien évidemment un moment fort de sa saison. Sous le maillot du Team Arkéa-Samsic, Warren Barguil sera très attendu au même titre que Nairo Quintana avec qui il espère bien réaliser trois belles semaines.  » S’il arrive au départ du Tour dans cette condition, ce sera normal de l’épauler. Sans arrière-pensée, je serai à son service. Etre le coéquipier de quelqu’un qui a le podium du Tour de France dans les jambes, cela n’arrive pas tous les jours. Je ne vais pas pleurer sur mon sort. »

… mais aussi pour viser une étape

Tout en aidant Nairo Quintana, Warren Barguil a tout de même à titre personnel des ambitions sur la prochaine Grande Boucle. Décrocher au moins une victoire comme en 2017 (deux succès d’étapes) serait une réussite le concernant. « L’an dernier, j’étais placé au classement général (10e à Paris), du coup, je n’ai pas pris assez de risque. Cette fois, je vais pouvoir jouer sur cette alliance avec Nairo. Je ne vais pas être focalisé sur le général, je veux bien être le trouble-fête. Je vais oser. »

Programme de Warren Barguil

  • Route d’Occitanie (1 – 4 août)
  • Milan – San Remo (8 août)
  • Critérium du Dauphiné (12 – 16 août)
  • Tour de France (29 août – 20 septembre)
  • Flèche Wallonne (30 septembre)
  • Liège-Bastogne-Liège (4 octobre)
  • Amstel Gold Race (10 octobre)
  • Paris-Roubaix (25 octobre)
0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Au Télégramme, ils lui ont sans doute rappelé que ces deux classiques-là, c’était pas le Télégraphe ! Mais Barguil le sait trés bien… Les bosses, il va les passer comme une lettre à la poste, et va aussi compter avec le facteur chance.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.