Wout Van Aert dernier vainqueur d'étape du Tour de France 2021
Wout Van Aert finit fort le Tour de France 2021. Photo : A.S.O./Charly Lopez
0 Partages

Pour la fin de ce Tour de France 2021, la 21e étape est revenue à Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) au sprint. Sur les Champs Elysées, le Belge qui s’était déjà imposé la veille lors d’un contre-la-montre dans la région bordelaise a devancé Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) et Mark Cavendish (Deceuninck – Quick Step). Il finit cette 108e édition avec trois victoires d’étapes.

Trois succès pour Wout Van Aert au Tour de France 2021

Une deuxième victoire d’étape consécutive pour achever le Tour de France 2021. C’est la performance qu’a réussi à faire Wout Van Aert suite au sprint qu’il vient de remporter sur la mythique avenue des Champs Elysées. Dans les derniers mètres, la puissance du Belge a fait la différence. Aucun de ses rivaux n’a été en mesure de le dépasser, pas même Mark Cavendish. Le Britannique dominateur sur la plupart des sprints, qui avait déjà engrangé quatre succès dans cette édition, n’aura donc pas réussi à améliorer encore son compteur. Et devra attendre l’année prochaine, s’il participe, pour décrocher une 35e victoire d’étape et ainsi dépasser le record co-détenu pour le moment d’Eddy Merckx.

Après une première partie d’étape festive, les hostilités ont débuté sur les Champs Elysées. Les attaquants, Ide Schelling (BORA – hansgrohe), Michael Valgren (EF Education – Nippo) et Brent Van Moer (Lotto Soudal) ont réalisé la majorité des tours de circuit en tête, mais ont été repris au début du dernier tour. C’est donc sans surprise que ça s’est terminé au sprint. Si Mark Cavendish était davantage attendu, Wout Van Aert en a décidé autrement. Le champion de Belgique aura gagné sur tous les terrains. Un sprint massif donc, mais aussi un chrono et une étape avec la double ascension du Mont Ventoux.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

10 commentaires

  1. Super content que Van Aert gagne sur les Champs , ça récompense un coureur éclectique , talentueux et offensif qui ne doit ses victoires qu’à lui même au contraire de Cavendish qui ne court que 500m à chaque étape et bénéficie d’une équipe rodée et dévouée .Il y a donc une morale dans cette victoire !

  2. HUMOUR: Bonsoir VALDO lorsque vous précisez que Van Aert est un coureur électrique par les temps qui courent cela préte un peu a confusion au moins que ce soit de l’humour…?
    Bonne soirée et vive le vélo

  3. Comme le dit fort précisément la conclusion de cet article, il s’agit en effet d’une troisième victoire sur trois types d’étapes totalement différents. Ce champion pourrait être qualifié d’exceptionnel, car il est bien difficile de trouver un cas analogue dans l’histoire du Tour de France… Peut-être même aucun, du moins dans les tours d’après-guerre !… Même dans son premier tour victorieux en 1969, avec multiples exploits en chrono ou en montagne, Eddy Merckx ne gagna pas d’étape à l’issue d’un sprint massif… Même chose dans la comparaison avec Hinault, cette fantastique vélocité en sprint distinguerait totalement Van Aert des deux quintuples vainqueurs du Tour…
    Et puis ces comparaisons entre époques n’ont pas grande valeur… W. Van Aert se dit souvent « tros gros » pour envisager gagner un Tour de France, mais les époques précédentes étaient bien loin de proposer un Slovène, un danois et un équatorien sur le même podium !… De quoi valoriser encore plus la performance du champion belge ou bien banaliser quelque peu ce second tour victorieux d’un jeune slovène de moins de vingt-trois ans… En plus de sa moyenne record, ce Tour ce France ne manque décidément pas de singularités…
    Les sprinters qui n’ont pas forcé dans le chrono la veille à Saint-Emilion pourraient y voir un affront et Cavendish se voit lui aussi quelque peu relégué au second plan : le fameux record de Merckx ne sera pas battu … Et pour ceux qui ont quitté prématurément le Tour en vue des jeux, Il ne manquerait plus que Van Aert, ou son duo avec Evenepoel soient en première ligne à Tokyo !… En tous cas, voici un coureur qui, contrairement à beaucoup d’autres, termine bien frais ce Tour de France ! Il ne doit pas regretter d’être resté jusqu’à la fin…

  4. Trés bon, Corse 25 ! pour satisfaire tout le monde, »éclectrique » peut permettre de faire le joint entre électrique et éclectique…

  5. A CORSE25 : VALDO a parlé d’un coureur éclectique… et non d’un coureur électrique !!!

  6. BONJOUR Bernard Jacquet: Si vous lisez bien mon commentaire il débute par la mention HUMOUR..!
    J’avais bien lu le terme employé par VALDO « éclectique » mais j’ai trouvé plus sympa « électrique » par les temps qui courent cela me paraissait étre un Brin d’humour ….?
    En méme temps cela préte a confusion…! j’ai crée de la confusion en étant ambigu…!
    BONNE FIN DE JOURNEE
    A PRESTU

  7. Concernant le commentaire adressé a Bernard Jacquet Mon SPEUDO c’est bien CORSE25 et non pas AR…?
    Vraisemblablement une erreur informatique..? ou une mauvaise manipulation de ma part..?
    Ou peut étre un probléme éclectique pardon électrique..!

  8. Bernard jacquet mon commentaire vous étant destiné est toujours en modération par l’équipe de TODAYCYCLING……?
    Désolé j’espére qu’il sera publié..?
    Bonne fin de journée

  9. Bonjour Bernard Jacquet: Si vous lisez bien mon commentaire il débute par la mention HUMOUR…!
    J’avais bien lu le terme employé par VALDO »éclectique »mais j’ai trouvé plus sympa »électrique »par les temps qui courent cela me paraissait étre un brin d’humour….?
    En méme temps cela préte à confusion..! j’ai crée de la confusion en étant ambigu..!
    BONNE JOURNEE
    A PRESTU

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.