AG2R La Mondiale pour le Critérium du Dauphiné 2020
C'est avec Romain Bardet que les terre-et-ciel prendront le départ du Critérium du Dauphiné 2020. Photo : AG2R La Mondiale
0 Partages

Romain Bardet (29 ans) mènera la formation AG2R La Mondiale sur le Critérium du Dauphiné. Malgré une récente chute sur la Route d’Occitanie qui l’avait poussée à renoncer au Mont Ventoux Dénivela Challenge, l’Auvergnat est de retour. Il aura autour de lui un gros collectif pour la montagne et pour les échappées.

AG2R La Mondiale sur le Critérium du Dauphiné

C’est une équipe offensive qu’a décidé d’aligner AG2R La Mondiale sur le Critérium du Dauphiné. Menée par Romain Bardet, la formation terre-et-ciel pourra compter sur des hommes en forme. Pierre Latour, qui a officialisé son départ vers Total Direct Energie, sera l’un des pilliers de l’équipe de Vincent Lavenue sur la course à étapes française. 4e du Mont Ventoux Dénivelé Challenge, Latour est dans le coup lorsque la route s’élève. Il y aura aussi Benoît Cosnefroy, vainqueur de la dernière étape de la Route d’Occitanie, qui pourra profiter de la bonne dynamique pour se montrer. Enfin, et c’est la bonne nouvelle de cette reprise, Tony Gallopin est en forme ! Le Français avait connu un début de saison compliqué avec une fracture du scaphoïde gauche lors du Tour de la Communauté de Valence au mois de février. En reprise sur la Route d’Occitanie, Gallopin s’est montré à la hauteur des attentes et sera l’un des coureurs à suivre.

AG2R La Mondiale pour le Critérium du Dauphiné (12-16 août)

Romain Bardet
Pierre Latour
Benoit Cosnefroy
Aurelien Paret-Peintre
Tony Gallopin
Nans Peters
Mikael Cherel

https://twitter.com/AG2RLMCyclisme/status/1291762540771528708
0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

2 commentaires

  1. Cosnefroy ne trouvant pas ici d’arrivées à sa convenance, et compte tenu de la concurrence, cette course pourrait devenir un sauve-qui-peut pour cette formation… A moins que R . Bardet ne retrouve ses jambes sur les terres d’une course qui lui tient toujours à coeur, et particulièrement cette année avec ce déport vers Clermant; autre chose : sans pouvoir tutoyer le plus haut, verra-t-on Bardet se hisser au niveau des meilleurs français, c’est à dire celui d’un Martin du tour de L’Ain ? D’un Pinot ? Compte tenu des performances passées, cassé chez Sunweb l’an prochain et avec ce niveau désormais quelque peu en baise, le comportement de Bardet sur ce Dauphiné demeure intéressant à suivre, autant que son prochain tour de France…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.