Arnaud De Lie récidive à l’Etoile de Bessèges

1
904
Arnaud De Lie récidive à l'Etoile de Bessèges
Et de deux pour Arnaud De Lie sur l'Etoile de Bessèges. Photo : @LNC_X.Pereyron

Disputée autour de la localité de Bessèges, la troisième étape de l’Etoile de Bessèges a permis à Arnaud De Lie (Lotto Dstny) de doubler la mise. Réglant au sprint un peloton restreint, le Belge a notamment dominé le Français Valentin Ferron (TotalEnergies) et le Britannique Samuel Watson (Groupama-FDJ). Avec ce succès, son avance augmente au classement général.

Il marque de son empreinte cette Etoile de Bessèges. Pour la deuxième fois, Arnaud De Lie a remporté une étape. C’est d’ailleurs le seul vainqueur en sachant que la deuxième étape fut neutralisée à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. A la différence de son premier succès, le Belge a fait valoir d’autres qualités avant de conclure au sprint une nouvelle fois. Dans un final vallonné, le porteur du maillot de leader a su faire le dos rond et ne pas perdre trop de temps face aux meilleurs puncheurs et grimpeurs.

A une vingtaine de kilomètres du terme, l’explication a été lancée entre les prétendants au classement général final. De quoi voir à l’avant des coureurs tels que Neilson Powless, Mattias Skjelmose Jensen, Dylan Teuns, mais aussi côté français Benjamin Thomas, Kévin Vauquelin, et Thibaut Pinot affichant une belle condition. Mais tout ce beau monde s’est fait rattraper par un groupe plus conséquent alors qu’il restait cinq kilomètres. Et si, par la suite, Arnaud De Lie s’est dévoilé en accélérant le rythme un instant, c’est lui-même qui a réglé ses adversaires au sprint.

Classement de l’étape 3

1 – DE LIE Arnaud (Lotto Dstny) les 169,7 km en 4:03:47 (41,7 km/h)
2 – FERRON Valentin (TotalEnergies) m.t
3 – WATSON Samuel (Groupama – FDJ) m.t
4 – BARRÉ Louis (Team Arkéa Samsic) m.t
5 – VANMARCKE Sep (Israel – Premier Tech ) m.t
6 – SUTER Joel (Tudor Pro Cycling Team) m.t
7 – MERTZ Rémy (Bingoal WB) m.t
8 – LATOUR Pierre (TotalEnergies) m.t
9 – VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën Team) m.t
10 – BONNAMOUR Franck (AG2R Citroën Team) m.t
11 – VAUQUELIN Kévin (Team Arkéa Samsic) m.t
12 – SKJELMOSE Mattias (Trek – Segafredo ) m.t
13 – DELETTRE Alexandre (Cofidis) m.t
14 – JEGAT Jordan (CIC U Nantes Atlantique) m.t
15 – COSNEFROY Benoît (AG2R Citroën Team) m.t
16 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) m.t
17 – GUERNALEC Thibault (Team Arkéa Samsic) m.t
18 – SIVAKOV Pavel (INEOS Grenadiers) m.t
19 – TULETT Ben (INEOS Grenadiers) m.t
20 – BURGAUDEAU Mathieu (TotalEnergies) m.t

Classement complet

Classement général

1 – DE LIE Arnaud (Lotto Dstny) en 7:34:02
2 – COSNEFROY Benoît (AG2R Citroën Team) + 0:16
3 – TEUNS Dylan (Israel – Premier Tech) + 0:23
4 – WATSON Samuel (Groupama – FDJ) + 0:24
5 – SKJELMOSE Mattias (Trek – Segafredo) + 0:25
6 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) m.t
7 – LATOUR Pierre (TotalEnergies) + 0:28
8 – TULETT Ben (INEOS Grenadiers) m.t
9 – NEILANDS Krists (Israel – Premier Tech) m.t
10 – MIQUEL Pau (Equipo Kern Pharma) m.t
11 – JOHANNESSEN Anders Halland (Uno-X Pro Cycling Team) m.t
12 – BARRÉ Louis (Team Arkéa Samsic) + 0:35
13 – VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën Team) m.t
14 – BURGAUDEAU Mathieu (TotalEnergies) m.t
15 – VAUQUELIN Kévin (Team Arkéa Samsic) m.t
16 – PEREZ Anthony (Cofidis) m.t
17 – HOULE Hugo (Israel – Premier Tech) m.t
18 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) m.t
19 – THOMAS Benjamin (Cofidis) m.t
20 – FERRON Valentin (TotalEnergies) + 0:40

Classement complet

Lire aussi : Le calendrier UCI Europe Tour

1 COMMENTAIRE

  1. Cette étape de Bessèges fut âprement disputée et très indécise dans son final, comme tous les ans, mais la réduire à un second sprint gagnant d’A. De Lie serait sans doute un peu réducteur, car plus encore que le sprint imparable au sommet de la côte de Bellegarde sur la première étape, le comportement du jeune belge dans les deux derniers kilomètres de cette étape a pu en impressionner plus d’un, comme le souligne fort justement ci-dessus la chaine l’Equipe. Car ces deux efforts rapprochés, l’attaque puis cette capacité à sprinter et à dominer le sprint ensuite, confère au jeune belge comme une forme d’aura, celle d’une supériorité sportive dans la course et aux yeux du public… Deux énormes efforts successifs, « une jambe au-dessus » pourrait-on dire; cela peut faire penser à Van der Poel vainqueur d’étape au sprint dans le Tour de France à Mur de Bretagne après avoir attaqué au premier passage de la côte…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.