Giro 2021 : La 7e étape remportée par Caleb Ewan
Photo : Giro d'Italia
0 Partages

Et de deux pour Caleb Ewan (26 ans) sur le Giro 2021 ! Le sprinteur de poche australien s’est imposé sur la 7e étape au terme des 181 kilomètres qui composaient la journée. Entre Notaresco et Termoli, c’est donc le coureur de la formation Lotto Soudal qui s’est montré le plus rapide. Il a largement devancé Davide Cimolai (Israel Start-Tup Nation) et Tim Merlier (Alpecin-Fenix). Attila Valter (Groupama-FDJ), le maillot rose, a passé une journée plutôt tranquille et a conservé sa tunique de leader sur le 104e Tour d’Italie.

Journée tranquille pour Attila Valter le maillot rose

Toute plate, l’étape du jour n’a pas été dangereuse pour le nouveau maillot rose. Attila Valter et la formation Groupama-FDJ ont pris les choses en main pour honorer le maillot de leader. Un peu de répit pour le jeune hongrois de 22 ans avant la 8e étape qui aura lieu ce samedi 15 mai. Dans le final vers Guardia Sanframondi demain, c’est une ascension de 3,1 kilomètres à 6% de moyenne qui attend les coureurs.

Vidéo de Cyclisme
Le résumé de la 7e étape du Tour d’Italie

Le classement Etape 7 Giro 2021 – Top 20

Classement complet de la 7e étape du Tour d’Italie.

1 – EWAN Caleb – LOTTO SOUDAL – 4:42:12
2 – CIMOLAI Davide – ISRAEL START-UP NATION – +0
3 – MERLIER Tim – ALPECIN-FENIX – +0
4 – MOSCHETTI Matteo – TREK – SEGAFREDO – +0
5 – PASQUALON Andrea – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +0
6 – GAVIRIA RENDON Fernando – UAE TEAM EMIRATES – +0
7 – GROENEWEGEN Dylan – JUMBO-VISMA – +0
8 – KANTER Max – TEAM DSM – +0
9 – FIORELLI Filippo – BARDIANI CSF FAIZANE’ – +0
10 – MOLANO BENAVIDES Juan Sebastian – UAE TEAM EMIRATES – +0
11 – FELLINE Fabio – ASTANA – PREMIER TECH – +0
12 – NIZZOLO Giacomo – TEAM QHUBEKA ASSOS – +0
13 – MOSCON Gianni – INEOS GRENADIERS – +0
14 – SAGAN Peter – BORA – HANSGROHE – +0
15 – VIVIANI Elia – COFIDIS – +0
16 – MOHORIC Matej – BAHRAIN VICTORIOUS – +0
17 – VENDRAME Andrea – AG2R CITROEN TEAM – +0
18 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +0
19 – MOSCA Jacopo – TREK – SEGAFREDO – +0
20 – NAESEN Lawrence – AG2R CITROEN TEAM – +0

Classement général après l’étape 2 Giro 2021 – Top 20

Classement général complet après la 7e étape du Tour d’Italie.

1 – VALTER Attila – GROUPAMA – FDJ – 26:59:18
2 – EVENEPOEL Remco – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +11
3 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +16
4 – VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +24
5 – VERVAEKE Louis – ALPECIN-FENIX – +25
6 – CARTHY Hugh John – EF EDUCATION – NIPPO – +38
7 – CARUSO Damiano – BAHRAIN VICTORIOUS – +39
8 – CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO – +41
9 – MARTIN Daniel – ISRAEL START-UP NATION – +47
10 – YATES Simon Philip – TEAM BIKEEXCHANGE – +49
11 – FORMOLO Davide – UAE TEAM EMIRATES – +55
12 – MARTINEZ POVEDA Daniel Felipe – INEOS GRENADIERS – +1:06
13 – SOLER Marc – MOVISTAR TEAM – +1:14
14 – BARDET Romain – TEAM DSM – +1:14
15 – TAARAMÄE Rein – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +1:32
16 – BUCHMANN Emanuel – BORA – HANSGROHE – +1:40
17 – NIBALI Vincenzo – TREK – SEGAFREDO – +1:43
18 – FOSS Tobias S. – JUMBO-VISMA – +1:53
19 – BILBAO LOPEZ DE ARMENTIA Peio – BAHRAIN VICTORIOUS – +2:01
20 – SCHULTZ Nicholas – TEAM BIKEEXCHANGE – +2:01

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. Fin d’étape marquée par la lutte des équipes face au vent afin de placer au mieux les leaders ou sprinters à l’abord du virage d’accés à ce raidard de deux ou trois cents mètres précédant l’arrrivée. Il est toujours intéressant d’observer les pratiques de chacun : les Ineos à la barre bien trop tôt, Valter trop seul mais habile à la manoeuvre, les Lotto frotteurs impénitents dans une parfaite organisation à la belge autour d’un sprinter sûr de lui, deux bêtes de Jumbo tirant la tête sans que l’on sache pour qui, etc… En fait, plutôt que s’avérer dangereux, ce fameux virage joua au mieux le rôle attendu en permettant de ralentir la troupe et de clarifier le sprint.
    Caleb Ewan étant parfaitement emmené au pied de la difficulté, domine le sprint, en attesteraient les positions ou expressions des deux suivants, Cimolai et Merlier, comme le montre plus ou moins la photo d’introduction.
    Peut être encore plus notables que l’aisance d’Ewan sur ce type d’arrivée, nous pourrions retenir du top 10, la belle performance de Cimolai, de nouveau second, ou bien la 4é place de Moschetti, comme un retour progressif vers de meilleures aptitudes. Par contre Sagan, pourtant parfaitement emmené plafonne et tente un impossible passage dans un trou de souris à la barrière… Quant à Elia Viviani, seul au bas de la pente et malgré toute sa motivation, se trouve débordé et n’y arrive décidément pas…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.