David Gaudu : « Dire que je vais gagner Paris-Nice 2021 c’est un peu too much »

0
3500
David Gaudu, victorieux sur la Faun-Ardèche Classic, a montré qu'il était en forme à l'approche de Paris-Nice 2021
David Gaudu, victorieux sur la Faun-Ardèche Classic, a montré qu'il était en forme à l'approche de Paris-Nice 2021. Photo : Boucles Drôme Ardèche

David Gaudu (24 ans) sera le leader en montagne de la Groupama-FDJ pour le Paris-Nice 2021. Fort de sa très belle prestation sur le dernier Tour d’Espagne avec ses deux victoires d’étapes et sa 8e place au général, le Breton a pris une nouvelle dimension. De plus, sa récente victoire sur la Faun-Ardèche Classic a montré qu’il était en forme.

David Gaudu leader avec Arnaud Démare

« Le statut de leader de la Groupama-FDJ sera partagé avec Arnaud Démare qui sera présent pour les sprints, a déclaré David Gaudu dans Bistrot Vélo avec Colin Bourgeat sur Eurosport. On a un groupe homogène car on sait que Paris-Nice c’est des bordures au début puis de la montagne dans le final. Donc on a les coureurs qu’il faut pour être bien dans les bordures et dans la montagne ça se fait de toute façon à la pédale. L’objectif c’est clairement d’aller chercher le meilleur classement général possible. Et aussi, ça serait de gagner une étape. Arnaud Démare a gagné pas mal d’étapes sur Paris-Nice en ouverture, donc ça va lui donner des idées. »

Envie de général et de victoire d’étape sur Paris-Nice

Le parcours du 79e Paris-Nice est un parcours typique de la Course au Soleil. Du plat et des bordures, un contre-la-montre et bien sûr de la montagne. De quoi faire penser à un mini Tour de France, course sur laquelle David Gaudu sera aussi leader en juillet prochain. « L’ascension de la Colmiane est quand même assez bizarre. Le pied est dur sur ces 2 premiers kilomètres. Et après, c’est relativement roulant jusqu’aux 3-4 derniers kilomètres. Il y aura dans tous les cas des différences puisqu’on aura près de 40 minutes de montée. Cela peut me convenir », a continue le Breton de la Groupama-FDJ.

A lire : Les coureurs engagés sur Paris-Nice 2021.

Et d’ajouter : « Dire que je vais gagner le classement général c’est un peu ‘too much’. Si je peux gagner une étape ça serait déjà magnifique. Le général on ira au jour le jour, on va essayer de négocier au mieux les premières bordures, la première arrivée au sommet qui peut bien me plaire dans les vignobles, négocier le contre-la-montre et le dernier week-end se fera à la pédale ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.