Flèche Wallonne : Stevie Williams s’impose au sommet du Mur de Huy

2
622
Flèche Wallonne Stevie Williams s'impose au sommet du Mur de Huy
C'est le Britannique Stephen Williams (Israel - Premier Tech) qui l'a emporté au sprint dans le Mur de Huy. Image : @D.R

Au delà de la difficulté du parcours et du profil de cette 88e Flèche Wallonne, ce sont les conditions météo mêlant pluie et de neige qui ont rendu la course plus dantesque encore. Et au terme des 199 kilomètres de course, au sommet du Mur de Huy, c’est le Britannique Stevie Williams (29 ans) qui l’a emporté en déclenchant son sprint à 150m de la ligne d’arrivée . Kevin Vauquelin (Arkéa – B&B Hotels) a pris la seconde place et Maxim Van Gils (Lotto Dstny) la troisième. Le coureur de l’équipe Israel – Premier Tech succède ainsi au palmarès de la course WorldTour à Tadej Pogacar (UAE Emirates) qui sera présent dimanche au départ Liège-Bastogne-Liège.

Le Danois Soren Kragh Andersen (Alpecin – Deceuninck) a animé la fin de course en s’isolant seul à l’avant, pour se faire rattraper par le maigre peloton des favoris de 40 coureurs à 14 kilomètres de l’arrivée, dans la Côte d’Ereffe.

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Classement Flèche Wallonne 2024 (Top 10)

1 – WILLIAMS Stephen (Israel – Premier Tech) les 198,6 km en 4:40:24 (42,5 km/h)
2 – VAUQUELIN Kévin (Arkéa – B&B Hotels) m.t
3 – VAN GILS Maxim (Lotto Dstny) + 0:03
4 – COSNEFROY Benoît (Decathlon AG2R La Mondiale Team) m.t
5 – BUITRAGO Santiago (Bahrain – Victorious) m.t
6 – JOHANNESSEN Tobias Halland (Uno-X Mobility) + 0:10
7 – GRÉGOIRE Romain (Groupama – FDJ) m.t
8 – GODON Dorian (Decathlon AG2R La Mondiale Team) m.t
9 – BENOOT Tiesj (Team Visma | Lease a Bike) m.t
10 – MARTIN Guillaume (Cofidis) m.t

Lire aussi : Le classement complet de La Flèche Wallonne 2024

44 coureurs classés, 130 abandons et 1 coureur non partant

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

2 Commentaires

  1. Flèche bien particulière cette année, car avec le mauvais temps et les quatre passages du Mur, la sélection des hommes forts dans ce Mur de Huy se dégage nettement dès l’avant-dernier passage du Mur, à l’amorce du dernier tour, à 32 km de l’arrivée : Andersen passe avec 55 secondes d’avance, mais Williams se détache déjà du peloton de manière irrésistible, dans une expression contrastant fortement avec celle de tous ses adversaires. Williams se relève un peu plus loin pour attendre quatre coureurs : Carapaz, Van Gils, Vauquelin et Buitrago… Tout se regroupa ensuite sous le contrôle des cinq norvégiens spécialistes du froid de la Uno X, et la chasse des cinq, durant une bonne dizaine de kilomètres, se révéla finalement assez inutile, mais relevons qu’hormis Carapaz, quatre de ces cinq en chasse se retrouvent encore dans les cinq premiers à l’arrivée…
    S. Williams gicle de là et sort vainqueur, et ses dernières sorties en Catalogne ou dans la Brabançonne auraient pu nous éclairer !… Ces dernières semaines, ce coureur filiforme s’envole ou comble les trous par des retours impressionnants…
    Avec cinq coureurs dans le top 10, et d’autres dans le top 20, les français sont à la fête !… Williams était sans doute imprenable, mais K. Vauquelin second pourrait être déçu : de nouveau placé, une tentation serait de dire, comme souvent au sujet de K. Vauquelin, qu’il n’anticipa pas comme il faut, ou qu’il démarra trop tard… etc… En fait, la victoire dans cette Flèche se joue le plus souvent comme cette année, à peu près au même endroit, par la brutale accélération d’un spécialiste, un de ceux que l’on nomme les « spécialistes de la Flèche »… Il reste que d’autres « spécialistes » diront qu’ à seulement 22 ans, K. Vauquelin est avant tout un coureur brillant et complet, et doté de réelles marges de progression…

  2. Joyeux anniversaire ! Joli cadeau cette victoire de mon équipe préférée, Israël premier tech, grâce à Stephen Williams. Bien oui c’est mon anniversaire, et superbe édition, avec des conditions dantesque. Le jeune Vauquelin si il continue comme ça, il va en gagner des classiques, à commencer peut-être dimanche sur la doyenne, enfin si l’ogre Pogacar est prenable. J’espère que l’édition de Liège sera aussi belle, même si …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.