Victoire de Geoghegan Hart devant Hindley sur la 20e étape du Giro 2020
Photo : @giro
0 Partages

C’est dans un sprint à deux, à l’occasion de la 20e étape du Giro 2020, que Tao Geoghegan Hart (INEOS) a remporté l’étape du jour de Sestrières tandis que Jai Hindley (Sunweb), deuxième, a endossé le maillot rose de leader du Tour d’Espagne, pris des épaules de son coéquipier Wilco Kelderman. Hindley et Geoghegan Hart sont dans le même temps au classement général, à la veille de la dernière étape qui se disputera sous forme d’un chrono individuel à Milan.

Résumé de la 20e étape du Giro 2020

C’est d’abord une échappée de 21 coureurs qui a animé le début de cette 20e étape du Giro 2020. Echappée dans laquelle figurait notamment Arnaud Démare, le Français leader au classement par points (maillot cyclamen). Dès la première ascension vers Sestrières, le sprinteur de la Groupama-FDJ a été distancé. A près quoi tout ce groupe s’est disloqué peu à peu les kilomètres et les ascensions se succédant jusqu’à ce que Rohan Dennis se mette en route et mette en orbite Tao Geoghegan Hart notamment. La suite, on la connait et désormais tout se jouera à Milan, dimanche, lors de la 21e étape, sur un contre-la-montre individuel de 15,7 kilomètres et où les deux coureurs pourront se disputer définitivement le maillot rose de leader du Giro 2020.

Classement étape 20 Giro 2020 – Top 20

1 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) en 4:52:45 (39 km/h)
2 – HINDLEY Jai (Team Sunweb) m.t
3 – DENNIS Rohan (INEOS Grenadiers) + 0:25
4 – Almeida Joao (Deceuninck – Quick Step) + 1:01
5 – Vendrame Andrea (AG2R La Mondiale) + 1:34
6 – Rubio Einer Augusto (Movistar Team) + 1:35
7 – Bilbao Pello (Bahrain – McLaren) m.t
8 – Kelderman Wilco (Team Sunweb) m.t
9 – Valter Attila (CCC Team) + 1:48
10 – Knox James (Deceuninck – Quick Step) + 2:00
11 – Nibali Vincenzo (Trek – Segafredo) + 2:02
12 – Pozzovivo Domenico (NTT Pro Cycling) + 2:09
13 – Guerreiro Ruben (EF Pro Cycling) m.t
14 – Serry Pieter(Deceuninck – Quick Step) + 2:25
15 – O’Connor Ben (NTT Pro Cycling ) + 2:28
16 – Pernsteiner Hermann (Bahrain – McLaren) m.t
17 – Konrad Patrick (BORA – hansgrohe) m.t
18 – Fuglsang Jakob (Astana Pro Team) + 2:36
19 – Holmes Matthew (Lotto Soudal) + 2:41
20 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) m.t

Classement général Giro 2020 – Top 20

1 – HINDLEY Jai (Team Sunweb) en 85:22:07
2 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) m.t
3 – KELDERMAN Wilco (Team Sunweb) + 1:32
4 – Bilbao Pello (Bahrain – McLaren) + 2:51
5 – Almeida Joao (Deceuninck – Quick Step) + 3:14
6 – Fuglsang Jakob (Astana Pro Team) + 6:32
7 – Nibali Vincenzo (Trek – Segafredo) + 7:46
8 – Konrad Patrick (BORA – hansgrohe) + 8:05
9 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) + 9:24
10 – Pernsteiner Hermann (Bahrain – McLaren) + 10:08
11 – Pozzovivo Domenico (NTT Pro Cycling) + 11:40
12 – Majka Rafał (BORA – hansgrohe) + 19:17
13 – Samitier Sergio (Movistar Team) + 34:12
14 – Knox James (Deceuninck – Quick Step) + 36:46
15 – McNulty Brandon (UAE-Team Emirates) + 38:22
16 – Paret-Peintre Aurélien (AG2R La Mondiale) + 44:49
17 – Warbasse Larry (AG2R La Mondiale) + 52:45
18 – Swift Ben (INEOS Grenadiers) + 57:11
19 – Pedrero Antonio (Movistar Team) + 57:45
20 – O’Connor Ben (NTT Pro Cycling) + 1:02:37

Visitez le site officiel du Giro 2020

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

3 commentaires

  1. Bonne question ! Je crois que l’on considère les centièmes de seconde uniquement dans les chronos; la différence se fait peut-être par là ! Attendons la réponse d’un spécialiste !

  2. L’écart en centièmes devrait provenir de la prise en compte des centièmes sur les deux contre-la-montre.
    Beaucoup plus que la présence d’A. Démare, premier lâché de l’échappée, mise en vue tenant davantage du folklore, il faut surtout relever l’importance de R.Dennis sur le déroulement de ce giro… Jusque -là plus ou moins confiné à la spécialité du contre-la-montre, même si l’austalien a pu parfois se comporter trés honorablement en montagne, en témoignerait sa seconde place sur un tour de Suisse, R.Dennis a, en effet, totalement contribué à établir le classemnt actuel de ce giro… Que ce soit sur l’étape du Stelvio, cima Coppi que l’australien passa en tête, ou bien ici à Sestrières, R.Dennis procéda de la même façon, passant en tête et décrochant chaque fois le maillot rose Kelderman et tout le reste de la troupe, exceptés Goeghegan Hart et Hindley accrochés à la roue…
    La fin de ce giro restera marqué par cette poussée vers l’avant de l’australien, véritable travail d’Hercule, doté ici d’une force aussi surprenante que phénoménale, sorte de produit dérivé de Lance Armstrong ou d’Arnold Schwarzenegger, menant son jeune équipier T.Goeghegan Hart vers les sommets… Quant à son jeune équipier britannique, il parait également adepte de braquets substanciels, en totale opposition avec les partisans des moulins de canne à pêche, beaucoup plus prisés aujourd’hui, notamment depuis l’ère Froome… Le jeune anglais, debout sur les pédales ,en mano à mano avec le frêle Hindley sur la fin de l’ascension, nous avions là une image forte de ce giro version 2020, une sorte de petit remake du duel Anquetil-Poulidor en 64 sur les pentes du Puy de Dôme… A un moment le britannique semblait même tasser le jeune Hindley contre la barrière, et avec l’angle de vue de la caméra, je crus même un instant qu’il allait l’écrabouiller contre celle-ci…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.