Jai Hindley devant Bardet et Carapaz sur la 9e étape du Giro 2022

3
899
Victoire de Jai Hindley sur la 9e étape du Giro 2022
Victoire de Jai Hindley sur la 9e étape du Giro 2022 Photo : @giroditalia

Dimanche, et à la veille de la deuxième journée de repos, la 9e étape du 105e Giro a été remportée, au sommet du Blockaus, par Jai Hindley (Bora hansgrohe), dans un sprint à 6 coureurs. Le coureur Australien âgé de 26 ans a devancé sur la ligne d’arrivée Romain Bardet (Team DSM) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers). Le maillot rose, Juan Pedro Lopez (Trek-Segafredo) a conservé sa tunique de leader au classement général pour 12 secondes.

Victoire de Jai Hindley sur les pentes du Blockhaus

Un peu comme depuis le début de cette 105e édition du Giro d’Italia, l’étape est partie à 100 kilomètres heure, malgré le profil montagneux du jour et les 5.000 mètres de dénivelé positif attendus. Très rapidement plusieurs groupes se sont isolés à l’avant jusqu’à ce qu’après 30 kilomètres de course on se retrouve avec 9 coureurs en tête de course. Dès lors, ces coureurs ont animé la course tandis que Diego Rosa (EOLO-Kometa) a pris tous les points du classement de meilleur grimpeur, passant en tête de Valco de Macerone, Rionero Sannitico et Roccaraso. A 90 kilomètres de la ligne d’arrivée jugée au Blockhaus, l’avance maximale a atteint les 5 minutes d’avance. Et c’est aussi à ce moment de l’étape que le peloton s’est mis à rouler et a commencé à réduire l’écart.

A 75 kilomètres de l’arrivée, les 9 coureurs n’ont plus compté que 3’30 d’avance. Dans les premiers contreforts du Passo Lanciano (1ère catégorie) les échappés se sont attaqués tour à tour, à l’initiative de Diego Rosa. Si bien qu’au sommet l’Italien de l’équipe EOLO et Natnael Tesfazion (Drone Hopper – Androni Giocattoli) ont passé le sommet en tête, et Rosa est devenu le nouveau meilleur grimpeur du Giro en lieu et place de Koen Bouwman (Jumbo-Visma). Le peloton est passé avec 3 minutes de retard au passage au sommet.

Des favoris distancés dans la montée finale

Dès lors tout le monde s’est jeté dans la descente avec en tête la montée finale du Blockhaus (13,6 km à 8,4%), ascension de 1ère catégorie. Et c’est dans cette même descente que l’Erythréen Tesfatsion a perdu toute chance de succès d’étape en chutant à vive allure. En amont du pied de la montée finale du Blockhaus, trois coureurs se sont retrouvés en tête, avec notamment Joe Dombrowski (Astana Qazaqstan), Nans Peters et l’infatigable Rosa. A deux kilomètres du début de la dernière difficulté, l’échappée et a été rattrapée et c’est sur une montée sèche que la victoire d’étape et le maillot rose allaient se jouer.

Les équipes UAE Team Emirates et INEOS Grenadiers ont attaqué la montée à toute allure, si bien que Mauri Vansevenant (Quick-Step Alpha Vinyl), Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), Giulio Ciccone (UAE), Simon Yates (Team BikeExchange-Jayco) et Wilco Kelderman (Bora hansgrohe) – les deux grands perdants de cette étape du Blockhaus ont rapidement été distancés. A 10 kilomètres du sommet, le peloton n’était plus composé que de trente, puis de onze coureurs. Et à 4 kilomètres du sommet, c’est Richard Carapaz qui a attaqué le premier, accompagné notamment de Romain Bardet (Team DSM) et Mikel Landa (Bahrain-Victorious). Les six coureurs les plus forts de ce début de Tour d’Italie ont distancé tous leurs adversaires et se sont joué la victoire du jour.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 9e étape du Tour d’Italie

Classement – Etape 9 Giro 2022 – Top 20

Le classement complet de la 9e étape du Tour d’Italie

1 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe ) les 191 km en 5:34:44
2 – BARDET Romain (Team DSM) m.t
3 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) m.t
4 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) m.t
5 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) m.t
6 – POZZOVIVO Domenico (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:03
7 – BUCHMANN Emanuel (BORA – hansgrohe) + 0:16
8 – NIBALI Vincenzo (Astana Qazaqstan Team) + 0:34
9 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 0:46
10 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 0:58
11 – MARTIN Guillaume (Cofidis) + 1:08
12 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) m.t
13 – HIRT Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 1:39
14 – FORTUNATO Lorenzo (EOLO-Kometa) + 1:42
15 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) + 1:46
16 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) + 3:48
17 – PORTE Richie (INEOS Grenadiers) + 4:01
18 – OOMEN Sam (Jumbo-Visma) + 4:34
19 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) m.t
20 – SOSA Iván Ramiro (Movistar Team) m.t

Classement général – Etape 9 Giro 2022 – Top 20

Le classement général complet du Tour d’Italie après la 9e étape

1 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) en 37:52:01
2 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 0:12
3 – BARDET Romain (Team DSM) + 0:14
4 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 0:15
5 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 0:20
6 – MARTIN Guillaume (Cofidis) + 0:28
7 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 0:29
8 – POZZOVIVO Domenico (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:54
9 – BUCHMANN Emanuel (BORA – hansgrohe) + 1:09
10 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 1:22
11 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 1:23
12 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 1:27
13 – NIBALI Vincenzo (Astana Qazaqstan Team) + 3:04
14 – HIRT Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 3:09
15 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 3:26
16 – PORTE Richie (INEOS Grenadiers) + 4:19
17 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) + 4:22
18 – FORTUNATO Lorenzo (EOLO-Kometa) + 5:49
19 – SOSA Iván Ramiro (Movistar Team) + 5:53
20 – OOMEN Sam (Jumbo-Visma) + 7:21

https://twitter.com/giroditalia/status/1525862527766339585

3 Commentaires

  1. Très belle étape qui a vu Hindley vaincre au Blockhaus . devant Bardet et carapaz . Notre français un peu déçu pour une petite faute de placement dans ce sprint à 6 coureurs . mentionnons le naufrage de Yates , assez étonnant , problème physique va t il continuer ? La journée de repos répondra aux questions qu’il doit se poser Mardi si l’envie est là il sera au départ .

  2. Cette si difficile étape crée une première sélection; la montée du Blockhaus s’avère assez impitoyable… Le 15é, le maillot rose Lopez arrive à 1mn 46s tandis que son suivant, Carthy, arrive deux minutes après, à 3mn 48s… Autant en déduire que les candidats à la victoire ou au top 10 sont désormais assez bien désignés…
    Le général est cependant très serré et pourrait bien s’avérer l’être jusqu’à la fin… Carapaz, Landa et Bardet dominent quelque peu l’ascension, sans pour autant pouvoir éviter le retour d’Almeida, toujours très régulier et présent dans ses fins d’ascension, mais aussi Hindley, ou le toujours plus étonnant Pozzovivo…
    En plus de la chaleur, le sprint à six au sommet ne manque pas de sel ! Hindley qui l’emporte au sprint devant Bardet, cela peut surprendre de la part deux grimpeurs jusqu’alors assez fâchés avec l’exercice… Mais depuis le récent Tour des Alpes, R. Bardet se révèle quelque peu en sprint !… Retour au premier plan pour Hindley chez Bora, le second du giro 2020, dans un physique quelque peu renouvelé, un peu à la manière de Vlasov, absent ici. Hindley tourne en tête, il y reste; ça monte trop et tout ne peut se remonter pour Bardet, fort lucide par la suite sur son erreur de placement, quatrième au virage, qui remonte Carapaz, mais Pozzovivo intercalé au virage, ça faisait trop à reprendre, même avec la force d’un titan…
    Car Bardet remonte un Carapaz à la grimace sur le haut, certes un de ses exercices favoris, mais bel et bien mis en échec après son attaque à plus plus de quatre kilomètres du sommet… Tel était sans doute le plan rêvé de ces Inéos, voir Carapaz s’envoler seul vers le sommet, à la manière d’un Froome et consorts… Avec un tel effectif, tous pour un seul, la procédure est-elle la meilleure, l’avenir le dira… Par contre savoir déjà, bien avant le 1er août, date officielle du début des transferts, qu’Arensman, le second ou la doublure de Bardet chez Dsm rejoindra Inéos l’an prochain, cela peut prêter à des interrogations, le vélo n’étant pas tout à fait le football, etc…

  3. Bravo a Romain Bardet a la vue de sa carriere et de sa forme actuelle c’est peut étre la bonne année pour lui de remporter un grand Tour..?
    Un garçon attachant la téte pleine qui mérite les respect..!(Une sorte de grand Frére dans le Peleton..!)

    Bravo également a Guillaume MARTIN aprés avoir repris du temps la veille et avoir géré aujourd’hui il se retrouve encore plus prés du 1er au Général..!(La tactique »Mathématique » a payé trés bonne opération..!)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.