Accueil A la une Le parcours complet et les profils du Tour de France 2021

Le parcours complet et les profils du Tour de France 2021

19
343658
Le parcours complet du Tour de France 2021 et les profils des 21 étapes
0 Partages

Le Tour de France 2021 s’élance de Brest (Bretagne) le samedi 26 juin. Les 184 coureurs engagés auront 21 étapes pour se disputer les victoires, les classements distinctifs dont celui du meilleur grimpeur notamment mais aussi et surtout : le maillot jaune. Au total, plus de 3 380 kilomètres sont à parcourir jusqu’à Paris, sur les Champs-Elysées, dont l’arrivée finale sera célébrée le dimanche 18 juillet. Pour cette 108e édition de la Grande Boucle, les coureurs devront notamment gravir à deux reprises sur la même étape le célèbre Mont Ventoux (11e étape – mercredi 7 juillet 2021).

Le parcours de la 108e Grande Boucle

C’est de Brest que sera donné le Grand Départ du Tour de France 2021 le samedi 26 juin. Cette première partie de Tour restera exclusivement en Bretagne. Ce sont les quatre premières étapes qui s’y dérouleront. Et ces premières journées ne seront pas de tout repos. Dès la 1e étape, l’arrivée, qui est jugée à Landerneau, est située au sommet d’un raidard de 3 kilomètres à 5,7%. Une occasion rêvée pour les puncheurs d’aller chercher le premier maillot jaune de ce 108e Tour de France. Le lendemain, rebelotte ! L’arrivée est située au sommet de la côte de Mûr-de- Bretagne (2 kilomètres à 6,9%). Les 4e et 5e étape seront réservées aux sprinteurs et ils quitteront alors la Bretagne. Lors de la 5e étape, le premier contre-la-montre de 27 kilomètres créera déjà des écarts entre les favoris à Laval. La fin de cette première semaine de course se terminera en hauteur. Après une étape de montagne entre Oyonnax et le Grand-Bornand, c’est la première arrivée au sommet qui interviendra. A Tignes (21 kilomètres à 5,6%), les coureurs atteindront les 2 000 mètres d’altitude avant de profiter pleinement de la première journée de repos.

A LIRE – Le guide TV pour suivre en intégralité le Tour de France.

Au lendemain de la journée de repos, les coureurs auront un peu de répit à l’occasion de la 10e étape. Mais cela ne sera pas le cas dès le lendemain avec la double ascension du Mont Ventoux ! Lors de la 11e étape, les coureurs graviront une fois par Sault puis l’autre fois par Bédoin le Mont Chauve. Cependant, l’arrivée ne sera jugée qu’en bas de la longue descente vers Malaucène. Le reste de la semaine laissera place aux coureurs rapides du peloton bien qu’une échappée pourrait profiter de la 14e étape entre Carcassonne et Quillan pour aller chercher une victoire d’étape. Le dimanche, la semaine se terminera par une nouvelle étape de haute montagne. Pas d’arrivée au sommet, certes, mais les coureurs franchiront le sommet du Tour de France 2021 à l’occasion du passage du Port d’Envalira (2 408 mètres).

Au lendemain de la deuxième et dernière journée de repos, il ne faudra pas avoir un jour sans ! Plusieurs cols seront à gravir même si une échappée aura de grandes chances de s’imposer à Saint Gaudens à l’occasion de la 16e étape. Ensuite, deux arrivées au sommet se succéderont. D’abord à Saint-Lary-Soulan (17e étape) au sommet du Col du Portet (16 km à 8,6%), puis à Luz Ardiden (18e étape) avec son col final de 13,3 km à 7,4%. Il ne restera ensuite plus qu’un contre-la-montre de 30,8 kilomètres totalement plat entre Libourne et Saint-Emilion pour figer le classement général de ce Tour de France 2021. Le lendemain, les coureurs profiteront de la dernière journée sur les Champs-Elysées pour finir cette 108e édition de la Grande Boucle.

Les favoris au Maillot Jaune

*** Tadej Pogacar, Primoz Roglic, Geraint Thomas
** Richie Porte, Miguel Angel Lopez, Enric Mas, Richard Carapaz
* Rigoberto Uran, David Gaudu, Wilco Kelderman, Nairo Quintana, Michael Woods

Tous les profils du Tour de France 2021

samedi 26 juin – Étape 1 : Brest – Landerneau (198 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 1

dimanche 27 juin – Étape 2 : Perros-Guirec – Mûr-de-Bretagne (183,5 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 2

lundi 28 juin – Étape 3 : Lorient – Pontivy (183 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 3

mardi 29 juin – Étape 4 : Redon – Fougères (150,5 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 4

mercredi 30 juin – Étape 5 : Changé – Laval (27,2 km, CLM ind.)

Tour de France 2021 : Profil étape 5

jeudi 1 juillet – Étape 6 : Tours – Châteauroux (161 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 6

vendredi 2 juillet – Étape 7 : Vierzon – Le Creusot (249,5 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 7

samedi 3 juillet – Étape 8 : Oyannax – Le Grand-Bornand (151 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 8

dimanche 4 juillet – Étape 9 : Cluses – Tignes (145 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 9

lundi 5 juillet : REPOS

mardi 6 juillet – Étape 10 : Albertville – Valence (191 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 10

mercredi 7 juillet – Étape 11 : Sorgues – Malaucène (199 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 11

jeudi 8 juillet – Étape 12 : Saint-Paul-Trois-Châteaux – Nîmes (159,5 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 12

vendredi 9 juillet – Étape 13 : Nîmes – Carcassonne (220 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 13

samedi 10 juillet – Étape 14 : Carcassonne – Quillan (184 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 14

dimanche 11 juillet – Étape 15 : Céret – Andorre-la-Vieille (191,5 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 15

lundi 12 juillet : REPOS

mardi 13 juillet – Étape 16 : Pas de la Case – Saint-Gaudens (169 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 16

mercredi 14 juillet – Étape 17 : Muret – Saint-Lary-Soulan (178,5 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 17

jeudi 15 juillet – Étape 18 : Pau – Lur Ardiden (130 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 18

vendredi 16 juillet – Étape 19 : Mourenx – Libourne (207 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 19

samedi 17 juillet – Étape 20 : Libourne – Saint-Emilion (30,8 km, CLM ind.)

Tour de France 2021 : Profil étape 20

dimanche 18 juillet – Étape 21 : Chatou – Paris Champs-Elysées (108,5 km)

Tour de France 2021 : Profil étape 21
0 Partages
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

19 commentaires

  1. Le plus gros transfert est pour la dernière journée, toute la course en avion. A ce compte il faut en avoir envie pour se finir à paris, sur les champs.

  2. Quelle perte de temps cette arrivée à Paris chaque année. Surtout que le tour fini à St Emilion. Nous, on ne regarde plus cette dernière étape du Tour depuis des années. En 1989, quel tour magnifique – c’était le dernier. Heureusement qu’il y a le Giro avec 21 étapes !!!

  3. Moi ce qui me fait peur, c’est les quatre étapes du début. Pluie, vent, parcours très urbanisé (ralentisseurs, ilots directionnels, rond point,…). La sélection se fera sur chutes et abandons .

  4. Bon nombre d’étapes à mourir d’ennui en attendant d’éventuellement voir Démare et son train. Deux fois le Ventoux et terminer à Malaucène au bas de la descente, ça sert à rien et c’est dangereux, mais il fallait y penser. Les Alpes escamotées : qu’en pense Charly ?… Le dernier contre la montre, c’est de la pub pour le pinard, un tracé d’une grande banalité voire assez minable, mais dans les vignes; il faudra se mettre à l’ombre.

  5. Et oui , au départ nous avons le Tour de Bretagne … Vous pouvez remarquer sur la carte l’encadrement de cette région , on y verra des menhirs , des dolmens , un peu l’Océan . Merci à qui ? Ne cherchez pas , un indice il est breton aussi . Nous traversons par la suite ce plat pays du centre de la France . Sprints a prévoir donc . on connaît déjà le scenario de ces étapes , voir les dix derniers kilomètres . On escamote les Alpes , et on oubli le massif central comme d’habitude . Les vrais difficultés sont dans les Pyrénées . Attention aux ours quand même Et oui on ne sait jamais . Apres , rien ou pas grand chose Un contre la montre plat de chez plat qui n’aura d’intérêt que si les écarts sont faibles . et un dernière étape grotesque qui nous ennuie tous . le tour s’arrête donc le 16 juillet .

  6. C’est vrai que cette année, plus que d’habitude, il faut faire l’impasse sur le tour de france. Il y a eu un superbe Giro, il y aura une superbe Vuelta. Entre les deux, prenez votre vélo et allez faire les cols, La sieste devant la télé risque elle même d’être très longue (trop ?).

  7. Aller donc prendre votre velo les rageux … et laissez les autres tranquille. :-)
    Moi je vais me régaler de voir Alaph en jaune jusque jusqu’au ventoux. ^_^
    Et de voir la bagarre dans les Pyrénées.
    Bon tour moi je vais me régaler …

  8. A ludivicopillo : la critique n’a aucunement l’intention de ne pas laisser les autres tranquilles et elle n’empêche même pas de suivre passionnément le Tour y compris dans les étapes les plus stéréotypées où l’ennui n’est pas interdit, car l’ennui est fortement nécessaire à l’épanouissement de chacun, n’en déplaise au besoin d’hyper-activité de l’époque … Quant à prendre le vélo pour rouler, vraiment »rouler » (au sens où un gars du vélo l’entend), avec les chaleurs à venir, la sortie idéale, pour les plus « rageux » et encore plus pour les plus âgés devrait plutôt avoir lieu le matin, ce qui permet de suivre le « Tour de France » l’aprés-midi… Un Tour de France qui n’a plus rien à voir, cette constatation, par exemple, n’est pas interdite, avec « le Tour de la France » du passé, avec toutes ces étapes parfois si ennuyeuses, si longues et si belles le long de l’Atlantique ou même pour « remonter vers « Paris »…

  9. Un tour de france escamoté mais pas amputé . On aura des commentaires et j’espère une course pas trop ennuyeuse . Courage à tous .

  10. Toujours des critiques.ca ne va jamais….surtout pour ceux qui n ont jamais mis leur cul sur un velo.
    Vive le tour….

  11. Pour etre un ancien coureur , je me permet de dire que ce n’est pas le parcours qui fait une course dure !!!…. Ce sont les coureurs qui font d’un parcours , un chantier , ou une cyclosportive ….. Selon leurs envies ? Sylvain Le goff

  12. Un super démarrage en…BRETAGNE…La région numéro 1 du vélo.
    Après Roland Garros, l Euro, le Tour de France, les JO, quoi demander de mieux après cette année très confinée…

  13. C’est vrai que la deuxième étape et son arrivée au « Mur de Bretagne » (2 km à 6.5%, dont les derniers 800m à 2%) va laisser des traces parmi les coureurs !

  14. Je suis un passionné du tour de France que je suis très régulièrement depuis …… 1964, dernière victoire de Jacques Anquetil , avec la légendaire étape du Puy de Dôme…. J’ai vibré avec la magnifique victoire de Luis Ocana. J’ai salué la grande classe du cannibale. J’ai hurlé de joie grâce à Thévenet. Hinault restera, pour moi, le plus courageux et le plus opiniâtre. Bravo à Laurent Fgnon et;….. le fameux contre la montre de Paris du tour de France 1989. Mais depuis, il est vrai que les temps ont changé et l’on devient plus calculateur.Bien souvent, dans les temps modernes du cyclisme, les favoris s’attendent sur les 5 derniers kilométrés d(une arrivée au somment ou sur le parcours d’un contre la montre réduisant le reste de l’épreuve à une immense caravane publicitaire. Dans cette attente, beaucoup d’étapes sont bâties sur le même scénario : une échappée matinale qui prend 5 minutes d’avance, puis un regroupement général à 10 kilomètres de l’arrivée et un sprint final…….. C’est vrai que cela est un peu lassant…….Mais, contre vent et marrée (bretonne) je reste et resterais un passionné du tour de France, même si je sais que l’on ne verra plus un français le gagner d’ici un sacré bout de temps. Mais je rejoins quelques commentaires partagés un peu partout : la fameuse étape des Champs Elysées ennuie vraiment beaucoup de gens….. qui ne la regardent même plus (ce qui est mon cas)…… Pourquoi, ne plus y remettre un contre la montre…….comme en 1989……..

  15. certains passages plus qu’étroit dans certains village me laissent pantois. un angle de mur protégé parfois par une botte de foin !! Mais en contrepartie, et c’est vrai, quelles merveilleuses régions de France peut-on visiter étape par étape!! (pour les commentaires sur les monuments historiques, je vous recommande vivement Rodriguo Beekens sur la RTBF, consultant: LE Cyril Saugrain qui vulgarise la course). Un bémol pourtant, le nombre toujours croissant de motos!! HALUCINANT!! Allez, bon tour 2021!!

  16. Bonjour à tous, pour cette première partie du tour c’ est magnifique ça attaque tous les jours l’etape des alpes dantesque, la télévision couvre de mieux en mieux les étapes les commentaires avec les anciens pros du vélo sont vraiment intéressants je me régale devant mon écran, seul mauvais truc a mon avis se sont les chutes des deux premières étapes, les organisateurs devront faire encore plus attention au parcours..Bonne suite pour ce tour 2021. À bientôt

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.