Mads Pedersen remporte la 2e étape du Tour de Pologne
Mads Pedersen obtient son premier succès comme champion du monde au Tour de Pologne. Photo : Szymon Gruchalski/Tour de Pologne
0 Partages

La deuxième étape du Tour de Pologne s’est conclue par un résultat étonnant. C’est l’actuel champion du monde Mads Pedersen (Trek-Segafredo) qui a été le plus rapide au sprint battant au passage Pascal Ackermann (BORA-hansgrohe) et Davide Ballerini (Deceuninck – Quick Step). En plus de la victoire du jour, le Danois s’empare du maillot de leader de l’épreuve.

Quelle sensation ! Au terme d’un sprint massif, la victoire sur la deuxième étape du Tour de Pologne est revenue à Mads Pedersen. Pas vraiment attendu sur ce genre d’arrivée, le champion du monde a fait très forte impression. Une victoire d’autant plus marquante que c’est sa première depuis qu’il a conquis le maillot arc-en-ciel. Il vient ainsi de mettre un terme à une attente de 312 jours sans le moindre succès.

Un sprint massif gagné par… Pedersen pas réputé comme un spécialiste

Comme sur la première journée de course, les deux mêmes coureurs se sont retrouvés en tête de la course. En l’occurrence, il s’agissait de Maciej Paterski (Pologne) et Julius van den Berg (EF Pro Cycling). Mais n’ont rien pu faire pour éviter un retour du peloton sur eux. A plus de quinze kilomètres de l’arrivée, il n’y avait plus d’échappée. Et comme c’était attendu, cela s’est terminé par un sprint massif.

Si des coureurs tels que Pascal Ackermann, Rudy barbier, Phil Bauhaus ou Luka Mezgec pouvaient être cités pour la victoire, il était difficile d’imaginer Mads Pedersen tous les devancer. Et pourtant, c’est ce qui a eu lieu. A Zabrze, dans la dernière ligne droite, après un gros travail de son équipe, Pedersen a été pour le moins étonnant en tenant en respect les prétendus meilleurs sprinteurs que lui. Nouveau leader du Tour de Pologne grâce à cette victoire, le coureur de Trek-Segafredo a surtout mis en valeur son statut de champion du monde.

Classement étape 2 Tour de Pologne 2020 – Top 20

1PEDERSEN MadsDENTREK – SEGAFREDO3:26:02
2ACKERMANN PascalGERBORA – HANSGROHE3:26:02
3BALLERINI DavideITADECEUNINCK – QUICK – STEP3:26:02
4BARBIER RudyFRAISRAEL START – UP NATION3:26:02
5DAINESE AlbertoITATEAM SUNWEB3:26:02
6TORRES BARCELO AlbertESPMOVISTAR TEAM3:26:02
7SAJNOK SzymonPOLCCC TEAM3:26:02
8PHILIPSEN JasperBELUAE TEAM EMIRATES3:26:02
9ALLEGAERT PietBELCOFIDIS3:26:02
10ROELANDTS JurgenBELMOVISTAR TEAM3:26:02
11MEZGEC LukaSLOMITCHELTON – SCOTT3:26:02
12CAVENDISH MarkGBRBAHRAIN – MCLAREN3:26:02
13BATTISTELLA SamueleITANTT PRO CYCLING TEAM3:26:02
14SELIG RüdigerGERBORA – HANSGROHE3:26:02
15BANASZEK AlanPOLPOLAND3:26:02
16PERON AndreaITATEAM NOVO NORDISK3:26:02
17COSTA RuiPORUAE TEAM EMIRATES3:26:02
18BEVIN PatrickNZLCCC TEAM3:26:02
19SENECHAL FlorianFRADECEUNINCK – QUICK – STEP3:26:02
20GODON DorianFRAAG2R LA MONDIALE3:26:02
0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. L’accident de la veille a calmé les ardeurs des coureurs, mais aussi de tous ceux qui poussent à la roue, souvent derrière un volant; Le sprint de chacun s’avère fort rectiligne; en 2025 les coureurs devront rester sur rail : et Ackerman changeant un peu de ligne y serait peut-être déclassé !… Nous remarquons d’ailleurs que Ballerini n’a rien débranché dans le cerveau et qu’il est trés content de rester là où il est… Depuis André Darrigade, le cyclisme et les sprints ont bien changé… Les vagues y deviennent trés dangereuses, le courant rapide, le casque obligatoire.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.