Michael Matthews va viser Montréal après le Québec
Michael Matthews a en ligne de mire un deuxième doublé au Canada. - Photo : Facebook Team Sunweb.

Coureur réputé assez complet, Michael Matthews s’apprête à axer sa saison 2019 sur un terrain qui n’est pas familier pour lui. L’Australien va en effet privilégier en grande partie les classiques flandriennes dont surtout le Tour des Flandres, qui fera partie de ses objectifs majeurs.

Michael Matthews vise les Flandriennes

A 28 ans, Michael Matthews est à un tournant important de sa carrière. Lui qui a pour le moment toujours mis en avant les Ardennaises comme objectif principal en ce qui concerne les courses d’un jour va désormais changer d’option. Le puncheur-sprinteur du Team Sunweb va prendre part aux Flandriennes avec l’ambition d’y être performant. Le Tour des Flandres sera notamment à son programme en 2019. Ce sera une première pour ce coureur, qui n’avait jamais participé auparavant à ce Monument du cyclisme. Mais ce choix mûrement réfléchi s’inscrit dans une logique, d’après ce qui ressort de ses déclarations à CyclingNews.com.

« Je suis vraiment intéressé par le Tour des Flandres cette annéeJe ne l’ai encore jamais fait chez les pros mais j’ai été deuxième chez les Espoirs (en 2010) donc j’y ai de bons souvenirs. Je sais que chez les pros, c’est complètement différent mais je suis vraiment désireux d’y être. J’ai essayé d’y aller ces dernières années mais je n’ai jamais pu coupler ça avec ma préparation pour les Ardennaises et le Tour du Pays Basque. Les Ardennaises ont toujours été ma priorité mais avec l’équipe, nous sommes arrivés à la conclusion qu’avec mes caractéristiques, les classiques pavés pourraient être meilleures pour moi. »

Pour confirmer ses propos, le programme de courses de Matthews sur la première partie de saison prochaine connaîtra quelques évolutions. Le dernier vainqueur du GP de Québec et du GP de Montréal sera au départ quasiment de toutes les classiques pavés, de l’Omloop Het Nieuwsblad le 2 mars au Tour des Flandres le 7 avril. Entre temps, il aura aussi pris part à Kuurne-Bruxelles-Kuurne, à la E3 BinckBank Classic et à Gand-Wevelgem. Sans oublier à la même période, sa présence confirmée pour Milan-San Remo. Par contre, le Tour du Pays Basque qui démarrera le lendemain du Ronde ne sera pas dans son calendrier. Puis dans la seconde quinzaine d’avril, les Ardennaises composés de l’Amstel Gold Race, de la Flèche Wallonne et de Liège-Bastogne-Liège seront d’autres belles échéances le concernant. Un sacré programme en perspective.

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.