Nacer Bouhanni leader de Cofidis au Tour de Pologne
Nacer Bouhanni en chasseur d'étapes sur le Tour de Pologne. Photo : D.R
172 Partages

Force est de croire (espérer) que Nacer Bouhanni est de retour. A l’occasion de la deuxième étape des Boucles de la Mayenne, le sprinter de l’équipe Cofidis a disposé de l’ensemble de ses adversaires et a signé son troisième succès de la saison. Le compteur à victoires s’est remis en marche pour le champion cycliste.

A LIRE : Le classement complet de la 2e étape

Bouhanni gagne sur les routes des Boucles de la Mayenne

Au terme des 172 kilomètres de la 2e étape des Boucles de la Mayenne, c’est Nacer Bouhanni (27 ans) qui l’a emporté, au sprint. En puissance, le sprinter de l’équipe Cofidis a devancé Benoit Cosnefroy (Ag2r La Mondiale) et Anthony Maldonado (St Michel Auber 93) respectivement classés second et troisième de l’étape du jour. Au classement général, le Néerlandais Mathieu van der Poel, vainqueur la veille de la première étape, a conservé son maillot jaune de leader. Demain dimanche les coureurs disputeront la troisième et dernière étape des Boucles de la Mayenne qui mènera les coureurs de Congrier à Laval, pour une étape longue de 182 kilomètres.

172 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

2 commentaires

  1. N. Bouhanni qui s’accroche comme un beau diable pour finalement gagner l’étape et M.Van der Poel, que chacun s’ accordait à voir au-dessus de la mayenne ici, pour son épreuve de rentrée et après sa victoire de la veille, et qui conserve sa place de leader, mais en conclusion d’un regroupement final inespéré, nous eûmes finalement droit à un épilogue digne des plus belles valeurs du sport cycliste, où les circonstances de course réservent parfois la plus belle des récompenses à ceux qui luttent jusqu’au bout…
    Car notre Van don Poel et son équipe Corander ont vraiment senti le vent de la défaite ! Van der Poel sur le recaloir dans les Uvaloirs, et à voir Soupe et Leveau devant, ils buvaient pas du petit lait ! Sans compter Madonalo et Cosndefroy ! Ils ont eu coumme un cup de chaud… Car le Groupama avait mis le feu dans les Avaloirs ! le Groupamadiot avec Madiot dans la voiture ! Le gars de Renazé avait réfléchi à deux fois et le Midiot avait taré un plan, fromenté autour du Seigle ! C’eut été pain béni qu’il revint en tête mais il craqua, mangé par le gros de la troupe et ces Cofidis, dont un Rossato galvanisé après sa victoire si mérité en Yorkshire.
    On était sur le point haut de la course., Demain la course fera comme la Mayenne, elle finira sa boucle en redescendant vers Laval, comme d’habitude. Peu importe le sens, à la fin c’est toujours Laval.

  2. Belle victoire de Nacer , sur un circuit final accidenté . Donc très bon pour le moral .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.