Nairo Quintana aligné au Tour de San Juan et au Tour de Colombie
Nairo Quintana va débuter 2019 en Argentine et en Colombie. Photo : ASO / @letour / A.Broadway
102 Partages
Nairo Quintana (Movistar) remporte l’étape de Saint-Lary-Soulan
5 (100%) 5 votes

Au terme des seuls 65 kilomètres de la 17e étape du Tour de France 2018, c’est le Colombien Nairo Quintana (Movistar) qui l’a emporté au sommet tandis que le Français Romain Bardet (Ag2r La Mondiale), treizième, a été lâché par les favoris dans le final, tout comme Chris Froome, le quadruple vainqueur de la Grande Boucle. Le Britannique Geraint Thomas (Team Sky), arrivé troisième de l’étape, a consolidé son maillot jaune.

https://twitter.com/LeTour/status/1022148302756872192

https://twitter.com/LeTour/status/1022149199507451904

102 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

3 commentaires

  1. Bravo à quintana ! Il à osé et premier de l’étaped’aujourd’hui bravo on l’a attendu cette victoire bravo

  2. Il s’est passé pas mal de chose en 65 km, de quoi donner des idées aux organisateurs, Pludhomme, l’ancien ami de Rance Armstrong à la recherche d’étapes originales, avec Gouvenu pour les choutes, arrivées en descente, comme celle vers bas-Luchon avec gamelles à la clef, etc…
    En fait, étape écourtée, échappées au cong cours ennuyeuses interdites, autant monter un seul col ou faire 20 km de plat avec sprint. Tour de France ?
    L’actualité jaune, Thomas toujours leader après cette montée de Saint-Lary, saoûlant quelque peu, est-il possible de s’en tenir à cette seule victoire d’étape de N.Quintana ?… Non, bien sûr… Bardet et AG2R qui des six déments restant à cinq, en bavent vraiment sur ce tour, chute de Sagan, etc… Mais le fait du jour, ce serait quand même cette défaillance de Froome sur le haut : le coureur hostile caractéristique, nom de Dieu de la moulinette désormais supplanté par Saint Thomas, l’apôtre de la grosse, de la braquasse de mule, celle qui, au lieu de le brûler dans la pente le survolte sur toute la dorée de la montée du cul ! Fantastique Thomas, désormais leader, à trois jours de l’arrivée. Il lui reste à supporter cette nouvelle pression, non pas celle au comptoir, mais celle des prochains jours dans les pérynées.

  3. La grille de départ de départ ??????? C’est quoi cette idée . Tout d’abord bravo Nairo Quintana qui n’a eu peur de partir de loin . Probablement une épine dans le pied des Sky qui aime diriger la course et pas la subir . Il en faudrait plusieurs comme Nairo pour foutre le brun …. Bref on a vu un Romain Barbet sans énergie , dommage c’ est pas son année . Mais aura t il une année pour la gagne ? Un Tom Dumoulin vaillant , un Primoz Roglic volontaire et un Gérant Thomas solide . Pour Chris Froome , le déclin ? et rien ne semble indiquer des jours meilleurs pour cette fin de tour . Sa rencontre avec le pandore sur le bord de la route atteste que rien ne va plus aujourd’hui .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.