Un an de prison avec sursis requis contre Remy Di Gregorio
Rémy Di Grégorio est jugé en ce moment pour des faits remontant à 2012. - Photo : Facebook Delko Marseille.
245 Partages

Après son contrôle positif à l’EPO sur Paris-Nice révélé début avril, Rémy Di Grégorio est aussi jugé en ce moment pour des faits datant du Tour de France 2012. Alors chez Cofidis, il avait été pris en possession de matériel prohibé permettant de se doper. Un an de prison avec sursis a été requis contre lui ce lundi ainsi qu’une interdiction définitive d’exercer en tant que coureur cycliste professionnel.

Rémy Di Grégorio jugé à Marseille

Rémy Di Grégorio continue de faire parler de lui. Le Français est jugé en ce moment à Marseille pour des faits qui remontent à 2012. Présent sur le Tour de France avec la formation Cofidis, il avait été pris en possession de matériel prohibé permettant de se doper lors d’une journée de repos. Durant l’audience, il a même été expliqué que Rémy Di Grégorio avait été placé sur écoute pendant une année car il était en contact avec un « coureur espagnol sulfureux »  et un naturopathe marseillais laissant planer le doute quand à son intention de recourir au dopage. Une commande sur internet de 100 microperfuseurs à ailettes et de 80 seringues de 20 ml ainsi qu’un achat de 500 mg de glucose dans une pharmacie ont aussi mis la puce à l’oreille aux enquêteurs. L’intéressé a expliqué devant le tribunal correctionnel qu’il ne s’en était jamais servi comme l’a relaté l’AFP dans des propos rapportés par Eurosport.

« Au début les accusations étaient graves mais, je n’ai jamais franchi la ligne, dans ce dossier il n’y a pas eu de produits dopants. » Un an avec sursis et une interdiction d’exercer le métier de coureur requis contre Di Grégorio

Après cette défense, Franck Lagier, le procureur en charge du pôle santé publique du tribunal de Marseille, a expliqué ce qu’il pensait du cas de l’homme de 32 ans.

« Rémy Di Grégorio n’est pas un coureur vertueux animé par une volonté de gagner des courses à la loyale et il a mis à mal l’éthique sportive de ce monument qu’est le Tour de France. » Un an avec sursis et une interdiction d’exercer le métier de coureur requis contre Di Grégorio

Suite à tout cela, le tribunal a requis contre Rémy Di Grégorio un an de prison avec sursis et l’interdiction définitive d’exercer en tant que coureur cycliste professionnel. La fédération française de cyclisme, qui s’est portée partie civile, a réclamé de son côté un euro symbolique de dommages et intérêts. Pour les avocats de Rémy Di Grégorio, ce dernier a vécu « six années de déshonneur » et ont demandé la relaxe de leur client. Le jugement sera rendu le 2 juillet prochain.

245 Partages
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

4 commentaires

  1. 2012 ………….. 6 ans plus tard nous en sommes là ? En 2018 on parle d EPO . Mais que fait ce genre de personnage dans le vélo . Tristesse .

  2. Je ne cautionne en aucune façon Di GREGORIO mais il est plus facile de condamner un sportif que d’arrêter les vendeurs de drogue et de-là même à les condamner .Quelle belle justice en FRANCE. .L ‘éthique à bon dos…

  3. Six ans pour juger cette affaire, quelle étrange coincidence, après que Di Gregorio se soit fait prendre à la bardétulapine sur Paris-Nice, après son festival sur le circuit de Charade… Nous sommes dans le glauque, usons donc de charade : On en cherche dans la tête de Rémy pour mon premier, et mon second qualifie souvent la victoire ou la justice ; pour mon tout la police passe avant le camion pour la vider. C’est assez simple; ceci dit il faut bien que justace pisse, et le plus mite sera le vieux; Et qui fait des ratios avec son nœud rond ? La fédération avec un euro !
    Réponse à la charade : mon premier c’est les pous ( ça aurait pu être aussi l’éthique), mon second c’est belle, mon tout, c’est poubelle, la face cachée, là où on trouve les seringues… C’est pas pire que dans le sable, à la plage. Pas mieux non plus.

  4. Six ans pour juger cette affaire ….?
    Méme si je ne cautionne pas le comportement de Rémy je pense que FROOME a raison de ne pas s’affoler il a le temps de répondre(ou pas..?)aux questions pendant ce temps il peut encore participer a quelques TDF …!
    M.PRUDHOMME vous allez surement attendre encore un peu(Beaucoup…?) avant d’avoir des réponses a vos questions ……….?
    MERCI L’UCI………………………………………………………………………………………..????????????????????????????

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.