Rui Costa emporte tout sur son passage au Tour de Valence

5
1034
Rui Costa emporte tout sur son passage au Tour de Valence
Rui Costa a joué parfaitement le coup dans le final. Photo : @VueltaCV

C’est une victoire qui vaut double. Surprenant tout son monde dans le final de la cinquième étape du Tour de Valence, Rui Costa (Intermarché – Circus – Wanty) a battu au sprint Thymen Arensman (INEOS Grenadiers). Cela permet au Portugais de triompher également au niveau du classement général.

Quel dénouement ! Les derniers kilomètres de ce Tour de Valence ont fait tout basculer en faveur de Rui Costa. Présent dans un groupe de tête composé en partie de coureurs luttant pour la victoire finale au classement général, le Portugais a réussi à tous les piéger. Suite à son offensive, seul Thymen Arnsman l’a suivi. C’est donc face au Néerlandais que s’est jouée la victoire d’étape. Mais cette adversité n’y a rien changé, le coureur d’Intermarché – Circus – Wanty a été légèrement plus rapide dans les derniers mètres.

La belle journée du coureur de 36 ans ne s’est pas arrêtée là. Avec la mésentente qui a régné dans le groupe des poursuivants, c’est même le classement final qu’a réussi à enlever Rui Costa, déjà vainqueur du Trofeo Calvia plus tôt cette saison. De son côté, Giulio Ciccone qui avait pris une option pour la victoire finale, a dû se contenter du deuxième rang. Et Tao Geoghegan Hart, vainqueur d’étape la veille, est aussi sur le podium à la troisième place.

Classement de l’étape 5

1 – COSTA Rui (Intermarché – Circus – Wanty) les 93,2 km en 2:07:16 (44 km/)
2 – ARENSMAN Thymen (INEOS Grenadiers) m.t
3 – BATTISTELLA Samuele (Astana Qazaqstan Team) + 0:07
4 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) m.t
5 – CICCONE Giulio (Trek – Segafredo) + 0:21
6 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) m.t
7 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) m.t
8 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) + 0:30
9 – MOHORIČ Matej (Bahrain – Victorious) m.t
10 – FRAILE Omar (INEOS Grenadiers) m.t

Classement complet

Classement général

1 – COSTA Rui (Intermarché – Circus – Wanty ) en 19:10:06
2 – CICCONE Giulio (Trek – Segafredo) + 0:16
3 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 0:19
4 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 0:21
5 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) + 0:25
6 – GLOAG Thomas (Jumbo-Visma) + 0:34
7 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 0:40
8 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 0:45
9 – ARANBURU Alex (Movistar Team) + 0:46
10 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) m.t

Classement complet

Lire aussi : Le calendrier UCI Europe Tour

5 Commentaires

  1. A trente-six ans, cela commence à faire un bail que le portugais joue bien le coup… Après sa période de disette auprès de Pogacar et d’UAE, le voici retrouvant successivement la victoire à Majorque et dans ce Tour de Valence… Belote, rebelote et dix de der… Sacrément coriace, l’ancien champion du monde Rui Costa !
    Ceci dit, avec tous les champions au départ, tous ces fameux grimpeurs en lice, l’organisation pourrait quand même s’interroger sur la conception du parcours de son épreuve, cette année… Paysages sublimes et classements indécis préservant le suspense, certes, mais voir Vlasov, Bilbao, Ciccone, Goghegan Hart, etc…, transformés en sprinteurs et se disputant un sprint bonification à 9 km de la dernière arrivée, pour savoir qui gagnerait le général, il y a de quoi rester sceptique… Et que Rui Costa puisse tirer les ficelles de ce jeu de dupes n’est finalement que juste récompense, celle d’une science remarquablement avisée de la course cycliste.

  2. En effet 36 ans et une fois champion du monde. Il a fait parler son expérience. Sortir au bon moment, pour mettre au pas les autres. Une preuve vivante que l’expérience peut rapporter gros, malgré ce qu’en pensent certains.

  3. COSTA , la résurrection , il a changé d’équipe et les résultats ne sont pas fait attendre .

  4. Intermarché-Circus-Wanty une équipe qui gagne régulierement des courses depuis quelques temps..!
    Anciens et jeunes talents me paraissent épanouis comme détendus par la joie qui régne dans cette équipe..!

    C’est pas forcement vrai dans toutes les équipes ou l’équilibre entre les anciennes gloires et les jeunes talents parait plus compliqué…?
    « Héros de la mer,noble peuple
    Nation vaillante,immortelle,
    Relevez aujourd’hui de nouveau
    La splendeur du Portugal!
    Entre les brumes de la mémoire,
    O Patrie ,on entend la voix
    De tes illustres aieux,
    QUI TE GUIDERA VERS LA VICTOITE..!

    BRAVO a Rui COSTA..!

  5. Mais qui se souvient de son frère qui a arrêté la compétition il y a peu, et qui l’accompagnait dans les équipes pros successives de Rui ? C’était un athlète de haut niveau plus dans l’ombre en termes de résultats, mais cependant un très honnête coursier pro. On parlait alors des frères Costa comme à d’autres époques on parlait des frères Groussard ( chez Pelfort- Sauvage Lejeune ou des frères Willy et Rudi Altig( chez Molteni ou des frères Guyot, par exemple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.