Søren Kragh Andersen doit quitter le Tour d'Oman après ses deux chutes de mercredi. - Photo : Facebook Team Sunweb.
Commotionné, Søren Kragh Andersen (Sunweb) quitte le Tour d’Oman
5 (100%) 2 vote[s]

Søren Kragh Andersen (Sunweb) a dû quitter le Tour d’Oman ce jeudi. Pris dans deux chutes lors de la deuxième étape, le Danois a été victime d’une commotion cérébrale.

Søren Kragh Andersen ne peut pas continuer le Tour d’Oman

Il aurait sûrement eu envie de continuer. Søren Kragh Andersen a dû pourtant dire stop au Tour d’Oman ce jeudi. La Sunweb n’a pas voulu prendre de risque avec son sprinteur victime de deux lourdes chutes lors de la deuxième étape. La conséquence pour le Danois n’est pas une blessure physique, mais une commotion cérébrale. Même s’il devait se sentir d’attaque pour continuer la course, sa formation a préféré le ménager pour qu’il récupère du mieux possible.

« Après deux lourdes chutes hier, Søren Kragh Andersen a subi une commotion cérébrale qui nous amène à le sortir du Tour d’Oman afin pour se reposer et récupérer. Mises à jour sur son rétablisse ment à suivre. »Twitter Sunweb

Sunweb va donc faire sans un de ses atouts pour jouer les victoires d’étapes. Un petit coup dur pour la formation allemande. Mais comme le dit le dicton, « ile vaut mieux prévenir que guérir ».

Søren Kragh Andersen remportait la 3e étape il y a un an

Søren Kragh Andersen doit être un peu déçu de devoir partir de ce Tour d’Oman. Mais sa santé passe avant tout. Le Danois aurait tout de même aimé pouvoir rééditer sa performance de l’année dernière sur cette même course. Il avait remporté la troisième étape dans un sprint en petit comité avec neuf autres coureurs en terminant notamment devant le champion du monde 2013 Rui Costa. Presque un an jour pour jour (il a obtenu son succès le 16 février 2017), il devra se contenter de regarder ses coéquipiers et ses adversaires se disputer la gagne. Søren Kragh Andersen aura de toute façon d’autres occasions de briller, la saison 2018 vient seulement de débuter. Cet abandon ne fera que décupler sa motivation. D’autant plus qu’il n’est pas blessé physiquement et qu’il pourra normalement revenir dans des délais plus courts.

Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.