Stefano Oldani remporte la 12e étape du Giro 2022

1
316
Victoire de Stefano Oldani sur la 1ée étape du Giro 2022
Victoire de Stefano Oldani sur la 1ée étape du Giro 2022. Photo : @giroditalia

Ce jeudi, sans Caleb Ewan qui a jeté l’éponge, la victoire sur la 12e étape du Giro 2022 est revenue à Stefano Oldani (Alpecin-Fenix) au terme des 204 kilomètres de course. A Gênes, ce sont les échappés qui se sont joués la victoire d’étape dans un sprint à trois. Oldani l’emporte devant Lorenzo Rota (Intermaché Wanty Gobert Matériaux) et Gijs Leemreize (Jumbo Visma). Il s’agit de la première victoire professionnelle pour le lauréat du jour, et la seconde pour cette équipe depuis le départ du Tour d’Italie. Et au delà de la victoire d’étape, c’est le Néerlandais Wilco Kelderman qui a fait la bonne opération au classement général.

Une première échappée de 22 coureurs

Dès le départ de cette 12e étape du Giro 2022, les attaques ont été innombrables. Si bien qu’il a fallu un peu plus de 60 kilomètres de course pour qu’une échappée prenne le large. Un groupe de 22 coureurs avec Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) notamment, où presque toutes les équipes étaient représentées à l’avant. Rapidement ce groupe de tête a atteint cinq minutes d’avance, puis jusqu’à neuf minutes dans le final. Au bout de 100 kilomètres trois coureurs contre-attaquants ont rejoint les 22 premiers. Ainsi, la 12e étape du Tour d’Italie comptait désormais 25 coureurs. Ensemble, ils sont passés en tête du Passo del Bocco, première ascension de la journée. Et c’est dans la difficulté suivante, La Colletta, qu’une nouvelle course a débuté, avec l’attaque de Lorenzo Rota (Intermarché Wanty Gobert Matériaux) qui est passé seul au sommet.

A 50 kilomètres de l’arrivée, dans la descente de La Colletta, trois coureurs issus de l’échappée se sont retrouvés en tête. Lorenzo Rota, Stefano Oldani et Gijs Leemreize se sont élancés en direction de Gênes, avec comme prochain obstacle la dernière côte, difficile, le Valico di Trensasco (4,3km à 7,9%). Au sommet, le trio de tête est passé avec 37 secondes d’avance sur un quatuor composé de Santiago Buitrago (Bahrain Victorious), Wilco Kelderman (Bora-hansgrohe), Lucas Hamilton (Team BikeExchange-Jayco) et Bauke Mollema (Trek-Segafredo).

Trois coureurs pour une victoire d’étape sur le Giro

A 20 kilomètres de l’arrivée, le trio de tête comptait toujours une cinquantaine de secondes sur le quatuor de poursuivants. Et plus jamais la physionomie de la course n’a changé. Le trio a fait son sprint pour la victoire tandis que le peloton a passé la ligne d’arrivée avec plus de neuf minutes de retard. Il est à noter qu’aucun des trois coureurs de tête n’avait jamais remporté la moindre épreuve pro.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 12e étape du Tour d’Italie

Classement – Etape 12 Giro 2022 – Top 20

Le classement complet de la 12e étape du Tour d’Italie

1 – OLDANI Stefano (Alpecin-Fenix) les 204 km en 4:26:47
2 – ROTA Lorenzo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
3 – LEEMREIZE Gijs (Jumbo-Visma) + 0:02
4 – MOLLEMA Bauke (Trek – Segafredo) + 0:57
5 – BUITRAGO Santiago (Bahrain – Victorious) m.t
6 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) m.t
7 – HAMILTON Lucas (Team BikeExchange – Jayco) m.t
8 – VENDRAME Andrea (AG2R Citroën Team) + 1:44
9 – TAARAMÄE Rein (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 1:49
10 – EENKHOORN Pascal (Jumbo-Visma) + 2:55
11 – ALBANESE Vincenzo (EOLO-Kometa) m.t
12 – GABBURO Davide (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
13 – BARTA Will (Movistar Team) m.t
14 – ZARDINI Edoardo (Drone Hopper – Androni Giocattoli) m.t
15 – COVILI Luca (Bardiani-CSF-Faizanè) + 3:03
16 – DENZ Nico (Team DSM) + 5:40
17 – SCHWARZMANN Michael (Lotto Soudal) + 7:07
18 – CONTI Valerio (Astana Qazaqstan Team) m.t
19 – RIESEBEEK Oscar (Alpecin-Fenix) + 7:45
20 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Fenix) m.t

Classement général – Etape 12 Giro 2022 – Top 20

Le classement général complet après la 12e étape

1 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) en 51:19:07
2 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 0:12
3 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) m.t
4 – BARDET Romain (Team DSM) + 0:14
5 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 0:20
6 – MARTIN Guillaume (Cofidis) + 0:28
7 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 0:29
8 – POZZOVIVO Domenico (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:54
9 – BUCHMANN Emanuel (BORA – hansgrohe) + 1:09
10 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 1:22
11 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 1:23
12 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 1:27
13 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) + 2:51
14 – NIBALI Vincenzo (Astana Qazaqstan Team) + 3:04
15 – HIRT Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 3:09
16 – HAMILTON Lucas (Team BikeExchange – Jayco) + 3:45
17 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) + 4:22
18 – MOLLEMA Bauke (Trek – Segafredo) + 6:35
19 – FORTUNATO Lorenzo (EOLO-Kometa) + 6:51
20 – SOSA Iván Ramiro (Movistar Team) + 7:18

Le classement par points – Top 10

1 – DÉMARE Arnaud (Groupama – FDJ) 185
2 – GAVIRIA Fernando (UAE Team Emirates) 99
3 – CAVENDISH Mark (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 96
4 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Fenix) 90
5 – NIZZOLO Giacomo (Israel – Premier Tech) 69
6 – DAINESE Alberto (Team DSM) 67
7 – TAGLIANI Filippo (Drone Hopper – Androni Giocattoli) 58
8 – CONSONNI Simone (Cofidis) 55
9 – DE GENDT Thomas (Lotto Soudal) 53
10 – OLDANI Stefano (Alpecin-Fenix) 38

Le classement de meilleur grimpeur – Top 10

1 – ROSA Diego (EOLO-Kometa) 83
2 – BOUWMAN Koen (Jumbo-Visma) 69
3 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) 43
4 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) 40
5 – MOLLEMA Bauke (Trek – Segafredo) 30
6 – POELS Wout (Bahrain – Victorious) 27
7 – TESFATSION Natnael (Drone Hopper – Androni Giocattoli) 26
8 – FORMOLO Davide (UAE Team Emirates) 25
9 – BARDET Romain (Team DSM) 21
10 – SEPÚLVEDA Eduardo (Drone Hopper – Androni Giocattoli) 19

Le classement de meilleur jeune – Top 10

1 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) en 51:19:07
2 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 0:12
3 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 1:27
4 – SOSA Iván Ramiro (Movistar Team) + 7:18
5 – BUITRAGO Santiago (Bahrain – Victorious) + 9:30
6 – SIVAKOV Pavel (INEOS Grenadiers) + 11:54
7 – VANSEVENANT Mauri (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 15:46
8 – LEEMREIZE Gijs (Jumbo-Visma) + 17:58
9 – PRONSKIY Vadim (Astana Qazaqstan Team) + 22:12
10 – COVILI Luca (Bardiani-CSF-Faizanè) + 24:24

https://twitter.com/giroditalia/status/1527305518863245312

1 COMMENTAIRE

  1. Une échappée comme attendu, mais longue à se former, environ 53 km/h pour la première heure de course !… Belle bataille ensuite pour la victoire d’étape, où les trois coureurs partis en premier résistent au retour des autres membres de l’échappée… Kelderman, Mollema, etc… affichent un tout autre palmarès que les coureurs à l’avant , mais ils ne reviennent jamais !…
    La télé nous permettant de connaitre sur ce giro le rythme cardiaque de certains coureurs, nous avons notamment pu suivre, à certains moments, celui du vainqueur… Durant la dernière heure, sous l’effet conjugué de la fatigue, de l’effort des montées, de la chaleur, etc… Oldani affichait le plus souvent un pouls près des 180.. De quoi comprendre pourquoi le jeune italien s’effondre au sol après son sprint, par une réaction certes de joie, mais aussi à la fatigue…
    Kelderman reprend un peu du temps perdu en grande partie sur incident mécanique dans le Blockhaus; une histoire de freins à disques qui chauffent eux aussi et que conteste le fabricant, etc… Cela fait trois coureurs de la Bora en moins de trois minutes au général; apparemment, cela n’a pas semblé inquiéter Inéos et les équipes de leaders ou postulants au top 10. Après l’arrivée, le néerlandais de la Bora indiquait aux journalistes que le classement général ne l’intéressait pas, ou plus… etc…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.