Thomas Voeckler donne son avis sur le maintien ou annulation du Tour de France 2020
Le sélectionneur de l'équipe de France a évoqué le report des Jeux Olympiques et le Tour de France 2020. Photo : Thomas Voeckler
307 Partages

Thomas Voeckler, le sélectionneur de l’équipe de France sur route, a été interrogé par France TV Sport sur le report des Jeux Olympiques d’abord puis sur la possibilité de courir ou non le Tour de France. La ministre des sports, Roxana Maracineanu, a quant à elle évoqué la possibilité d’une Grande Boucle à huis clos à cause du Covid-19.

« Pas aberrant de penser pouvoir organiser le Tour »

Questionné sur le report des Jeux Olympiques et la possibilité du maintien du Tour de France, Thomas Voeckler a répondu auprès de France TV Sport : « Ce sont deux événements différents en terme de brassage de population. Il y a beaucoup moins de nationalités différentes, moins d’acteurs, en termes de coureurs, de staff et de journalistes, et concernant l’équité sportive tout le monde est sur le même bateau, il faut voir si les coureurs peuvent reprendre l’entrainement à la même période, mais au moment où l’on parle, il n’est pas aberrant de penser pourvoir organiser le Tour. S’il a lieu, ce n’est que si la situation sanitaire le permet, il ne faut pas faire le Tour pour que le Tour ait lieu à tout prix, et ce n’est pas possible si les coureurs reprennent mi-juin. De toute façon, si le Tour a lieu, ce sera un Tour particulier et ce sera une année 2020 particulière ».

Thomas Voeckler et son avis sur le Tour de France 2020

« Pour avoir côtoyé les responsables d’ASO, je peux vous dire qu’ils sont hyper respectueux des coureurs et du public, ils ne joueront pas avec la santé des coureurs… », a dit Thomas Voeckler avant d’ajouter : « Une décision aura été prise avant, il est évident que si début juin les coureurs n’ont pas repris, ce sera trop tard. Ils sont dans la réflexion, ils pensent pouvoir l’organiser, mais encore une fois, ASO a un grand respect pour la partie sportive au delà de la partie économique ». L’ancien champion de France craint pour son sport. Effectivement, de nombreuses épreuves impactées cette année par le coronavirus et ayant dû être annulées ne verront plus le jour en 2021. « Elles sont faites par des passionnés bénévoles et certaines d’entre elles ne survivront pas », a-t-il dit. « Quant aux équipes, leurs sponsors sont de plus en plus gros, il n’y a plus de petits sponsors comme Brioche La Boulangère au début de ma carrière, les enjeux sont colossaux, et ces grosses entreprises seront impactées, et j’ai donc peur que les équipes financées par ces sponsors le soient aussi. »

Sondage : Le Tour de France 2020 doit-il avoir lieu ? Répondez ici.

Vidéo de Cyclisme
Les meilleurs moments du Tour de France 2019

307 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. Il faut continuer à réfléchir ! Ah oui alors ! Le tour peut pas partir à Nice, puisqu’avec l’ASO, ils ont pas pu y arriver… Pourquoi pas, comme le propose Roxana Maracinemanu, un tour Huis-clos, avec des équipes à neuf, puisque peu entrainéees ? ça peut partir d’Arnac-la-Poste, puis Dreux, Troyes, le Carrefour de l’Arbre, Cinq-Etienne, La Rouquette Ancizan en une seule journée, la où le Pyrénées, Un Sept-André en hommage ou l’abbaye de Septfonds, Huis-clos bien sûr, Neufchâtel, etc… Et finir par ici, par Paris, avec la tour Eiffel, la lumière à tous les étages, comme d’habitude ?…C’est un pari, mais il faut oser ! Ou bien on ne sait pas quand, mais partir d’Hyères et finir au Futuroscope ?…Alors pourquoi pas un sondage : « Pour ou contre un tour par Huis-clos  » ouvert à tous ?

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.