World Tour intègre une nouvelle épreuve
La saison cycliste 2019 marquée par l'apparition d'une course World Tour. Photo @abudhabitour

De mercredi à dimanche (21 au 25 février) se déroule l’ Abu Dhabi Tour 2018, troisième épreuve UCI WorldTour de la nouvelle saison cycliste. 20 équipes de 7 coureurs sont au départ de la course par étapes, et tous sont prêts à en découdre et notamment à succéder au Portugais Rui Costa (UAE-Team Emirates), vainqueur de l’épreuve en 2017. Les cinq étapes de cette quatrième édition comptent un contre-la-montre individuel le quatrième jour. Au total, les coureurs auront à parcourir quelque 687 kilomètres de course en l’espace de cinq jours.

Le parcours complet de l’ Abu Dhabi Tour 2018

En 2015, c’est Esteban Chaves qui remportait le tout premier Abu Dhabi Tour, puis lui succédaient les deux saisons suivantes Tanel Kangert (2016) puis le champion du monde sur route 2013 de Firenze. Si la majorité des étapes semble être dédiée aux sprinters, la 5e étape (étape reine avec arrivée au sommet à Jebel Hafeet), qui succèdera d’ailleurs au chrono individuel de samedi, concrétisera le classement général final. Il est à noter que contrairement à l’année passée, la course se dispute sur cinq jours et non plus sur quatre comme lors des trois premières éditions.

Etape 1 – Mercredi 21 février – Madinat Zaya – Adnoc School

Les coureurs partiront pour quelque 189 kilomètres d’une première étape plate comme la main et où l’issue finale est déjà connue avant même que les coureurs aient attaché leurs dossards. Alexander Kristoff, qui jouera à domicile façon de parler, sera la grandissime favori du jour et de ce fait capable d’endosser le premier maillot de leader. Cependant, il lui faudra faire avec Caleb Ewan (Mitchelton-Scott), Elia Viviani (QuicKStep-Floors), André Greipel (Lotto-Soudal), Mark Cavendish (Dimension Data), Marcel Kittel (Katusha-Alpecin) et même le sprinteur français Rudy Barbier (Ag2r La Mondiale), chacun prêt à le faire échouer.

Etape 2 – Jeudi 22 février – Yas Mal – Yas Beach

On prend les mêmes et on recommence pour cette deuxième étape. De nouveau, mais au terme de 154 kilomètres cette fois-ci, ce seront encore les sprinteurs qui seront attendus en vainqueurs. Au delà de la victoire d’étape qui vaut un grand nombre de points au classement UCI WorldTour, le maillot de leader retiendra l’attention de ces spécialistes du sprint et pourra changer d’épaules au terme de l’étape. Intrinsèquement, Kristoff et Ewan devraient dominer à nouveau ce sprint.

Etape 3 – Vendredi 23 février – Yas Mal – Yas Beach

A la veille du chrono individuel et à l’avant-veille de l’étape reine (dimanche), les sprinteurs pourront une dernière fois en profiter pleinement avec une troisième étape longue de 133 kilomètres.

Etape 4 ITT – Samedi 24 février – Al Maryah Island – Al Maryah Island

L’Abu Dhabi Tour prendra un nouveau tournant et une nouvelle course débutera. Fini les sprints et place aux spécialistes de l’effort en solitaire. Sans doute qu’au terme des 12,6 kilomètres de contre-la-montre individuel la quatrième étape offrira un nouveau leader, à la veille de l’arrivée finale à Jebel Hafeet. Les héros du jour se nommeront Tom Dumoulin (Team Sunweb), Jos Van Emden (LottoNL-Jumbo), Jonathan Castroviejo (Team Sky), Rohan Dennis (BMC Racing Team) ou encore pourquoi pas Alexandre Geniez (Ag2r La Mondiale).

Etape 5 – Dimanche 25 février – Qasr Al Muwaiji – Jebel Hafeet

En guise de cinquième et étape reine de l’ Abu Dhabi Tour, les organisateurs de l’épreuve ont également privilégié une longue distance de 199 kilomètres avec arrivée au sommet, à Jebel Hafeet. C’est ici ou presque que tout se jouera, surtout si un coureur du type de Tom Dumoulin a pris le pouvoir depuis l’étape de la veille. Et dans ce cas précis, les autres candidats à la victoire finale auront fort à faire pour s’imposer au classement général final et succéder à Rui Costa.

Vidéo du parcours de l’Abu Dhabi Tour 2018

Les favoris au départ du Tour d’Abu Dhabi

***** Tom Dumoulin
**** Ilnur Zakarin, Alejandro Valverde
*** Domenico Pozzovivo, Julian Alaphilippe, Rafal Majka
** Simon Yates, Fabio Aru, Ion Izagirre, Rui Costa, Diego Ulissi
* Damiano Caruso, Wilco Kelderman, Emanuel Buchman, Miguel Angel Lopez

Les équipes et coureurs engagés

Au départ de l’épreuve figurent 17 équipes WorldTour (UAE Emirates, Ag2r La Mondiale, Astana, Bahrain-Merida, BMC Racing Team, Bora-hansgrohe, Lotto-Soudal, Mitchelton-Scott, Movistar, QuickStep-Floors, Dimension Data, Team EF Education First Drapac, Katusha-Alpecin, LottoNL Jumbo, Team Sky, Team Sunweb et Trek Segafredo) et trois équipes invitées à savoir : Bardiani-Csf et Gazprom-Rusvelo et Novo-Nordisk. A noter que l’équipe Groupama-FDJ sera absente de l’épreuve.

Visitez le site officiel de l’Abu Dhabi Tour 2018

Retrouvez toutes les vidéos de la course sur la chaîne Youtube

Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

2 commentaires

  1. Tom Dumoulin est le grandissime favori de cette épreuve . Les trois premiers jours seront une empoignade de sprinters . Le quatrième jour est un contre la montre tout plat de 12 km tracé pour Tom Dumoulin . La dernière journée de 200 km finira par une montée de 10 km . Son plus grand rivale sera probablement Ilnur Zakarin . Pour les autres la vie ne sera pas un long désert tranquille . On observera Alejandro Valverde , Rafal Majka et Fabio Aru qui voudra montrer à sa nouvelle équipe toute sa détermination à briller . Nos français qui ne seront pas légion sur cette épreuve . Alexandre Géniez pourra s’exprimer sur les deux dernières étapes . Julian Alaphilippe qui a guerroyé au pays des Incas sera le coureur à suivre . Si sa progression en montagne est évidente , l’épreuve chronométrée de 12 km reste une interrogation sur sa capacité à ne pas laisser trop de secondes .

  2. En effet, ce contre -la-montre devrait placer Dumoulin pour la victoire… L’an passé déjà il n’avait concédé que 10 secondes à Zakarin dans la montée, ce dernier emmenant Rui Costa vers la victoire…
    La plupart sont en reprise, et il est difficile de retenir le plus sérieux rival pour S. Dumoulin… Sans doute I. Zakarin, mais peut-être aussi M.A. Lopez, qui a déjà montré son niveau à Oman… Je lui attribuerais bien quelques étoiles en plus….

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.