UAE Tour 2024, étape 1 : Victoire au sprint de Tim Merlier

1
526
UAE Tour 2024 étape 1 victoire au sprint de Tim Merlier
Tim Merlier (Soudal - Quick Step) remporte au sprint la 1ère étape de l'UAE Tour. Image : @D.R

Lundi, la 1ère étape de l’UAE Tour (WorldTour) a été remportée au sprint à Liwa par Tim Merlier (Soudal – Quick Step) au terme des 141 kilomètres de course. Le Néerlandais Arvid De Kleijn (Tudor Pro Cycling Team) et l’Italien Jakub Mareczko (Team Corratec – Vini Fantini) ont pris les 2e et 3e places du jour. L’emballage final a été marqué par une importante chute à environ 200 mètres de la ligne d’arrivée.

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Classement de la 1ère étape (Top 10)

1 – MERLIER Tim (Soudal – Quick Step) les 141 km en 3:09:55 (44,5 km/h)
2 – DE KLEIJN Arvid (Tudor Pro Cycling Team) m.t
3 – MARECZKO Jakub (Team Corratec – Vini Fantini) m.t
4 – JAKOBSEN Fabio( Team dsm-firmenich PostNL) m.t
5 – WELSFORD Sam (BORA – hansgrohe) m.t
6 – GAVIRIA Fernando (Movistar Team) m.t
7 – MOLANO Juan Sebastián( UAE Team Emirates) m.t
8 – CONSONNI Simone (Lidl – Trek ) m.t
9 – BAUHAUS Phil( Bahrain – Victorious) m.t
10 – VAN DE PAAR Jarne (Lotto Dstny) m.t

139 coureurs au départ. 1 abandon : Stefan De Bod (EF Education – EasyPost)

Lire aussi : Le classement complet de la 1ère étape

Classement général à l’issue de la 1ère étape

1 – MERLIER Tim (Soudal – Quick Step) en 3:09:45
2 – DE KLEIJN Arvid (Tudor Pro Cycling Team) + 0:04
3 – STEWART Mark (Team Corratec – Vini Fantini) m.t
4 – MARECZKO Jakub (Team Corratec – Vini Fantini) + 0:06
5 – MURGANO Marco( Team Corratec – Vini Fantini) m.t
6 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 0:09
7 – VAN BELLE Loe( Team Visma | Lease a Bike) m.t
8 – JAKOBSEN Fabio( Team dsm-firmenich PostNL) + 0:10
9 – WELSFORD Sam (BORA – hansgrohe) m.t
10 – GAVIRIA Fernando( Movistar Team) m.t

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

1 COMMENTAIRE

  1. C’est un sprint pour le moins « houleux », avec bon nombre de comportements totalement « azimutés » : ça part dans tous les sens ! Des coureurs foncent les uns vers les autres, se percutent ou se fracassent dans les barrières ! Nous retenons du sprint ce duo Molano -Gaviria qui part de beaucoup trop loin et se fait logiquement remonté; de quoi se demander pourquoi Gaviria frappe ainsi son guidon, à croire que le colombien n’évalue pas bien les distances. Quant à Merlier, il se débrouille seul et l’emporte logiquement : au plan du style, de la force ou du geste, les autres ne paraissent pas du même niveau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.