Alberto Dainese s’adjuge la 11e étape du Giro 2022

1
324
Alberto Dainese remporte la 11e étape du Giro 2022
Alberto Dainese remporte la 11e étape du Giro 2022. Photo : @giroditalia

Mercredi, au lendemain de la victoire de Biniam Girmay qui a abandonné le Giro 2022, c’est une 11e étape de plat qui attendait les sprinteurs. Et au terme des 203 kilomètres, à Reggio Emilia, c’est non sans surprise Alberto Dainese (Team DSM) qui l’a emporté devant Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) et Simone Consonni (Cofidis). Arnaud Démare (Groupama-FDJ), le maillot cyclamen, n’a pu faire mieux que 4e. L’étape a été ponctuée de quelques chutes sans gravité, dont celle de Richie Porte (INEOS Grenadiers).

Deux échappés partis dès le départ

Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que l’échappée du jour prenne forme. La première attaque aura été la bonne puisque dès le premier kilomètre de course, à peine le drapeau a-t-il été baissé, que Luca Rastelli (Bardiani-CSF-Faizanè) et Filippo Tagliani (Drone Hopper – Androni Giocattoli) se sont isolés à l’avant, sans la moindre résistance du peloton. Après s’être entendu durant les cent premiers kilomètres de course, et disputé le premier sprint intermédiaire, le duo de tête s’est fait rattraper alors qu’il restait encore un peu plus de 100 kilomètres de course.

Immédiatement le peloton a « mis en route » avec en tête le vent latéral et les portions de routes découvertes. Si bien que cette configuration de course a permis à Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) de passer en tête au second sprint bonifications, lui permettant de prendre 3 secondes et de revenir déjà au classement général 2e ex-aequo avec Joao Almeida, à 12 secondes de Juan Pedro Lopez (Trek Segafredo). Dès lors toutes les équipes se sont entendues, sans même échanger, pour lever le pied, et c’est à ce moment que Dries de Bondt (Alpecin Fenix) a décidé de partir seul. Très longtemps l’ancien champion de Belgique (2020) est resté avec une trentaine de secondes d’avance.

Le sprint massif inévitable sur cette 11e étape

Et après s’être échappé à 58 kilomètres de l’arrivée, le peloton a mis un terme à l’échappée solitaire de Dries de Bondt au passage de la flamme rouge. Et un peu contre toute attente, du haut de ses 24 ans, Alberto Dainese s’est imposé devant ses aînés et surtout avec le consentement du sprinteur maison de la Team DSM, Cees Bol.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 11e étape du Tour d’Italie

Classement – Etape 11 Giro 2022 – Top 20

Le classement complet de la 11e étape du Tour d’Italie

1 – DAINESE Alberto (Team DSM) les 203 km en 4:19:04
2 – GAVIRIA Fernando (UAE Team Emirates) m.t
3 – CONSONNI Simone (Cofidis) m.t
4 – DÉMARE Arnaud (Groupama – FDJ) m.t
5 – EWAN Caleb (Lotto Soudal) m.t
6 – CAVENDISH Mark (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
7 – THEUNS Edward (Trek – Segafredo) m.t
8 – MODOLO Sacha (Bardiani-CSF-Faizanè ) m.t
9 – BAUHAUS Phil (Bahrain – Victorious) m.t
10 – NAESEN Lawrence (AG2R Citroën Team) m.t
11 – NIZZOLO Giacomo (Israel – Premier Tech) m.t
12 – AFFINI Edoardo (Jumbo-Visma) m.t
13 – ZABEL Rick (Israel – Premier Techv
14 – MAESTRI Mirco (EOLO-Kometa) m.t
15 – TAGLIANI Filippo (Drone Hopper – Androni Giocattoli) m.t
16 – GABBURO Davide (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
17 – OOMEN Sam (Jumbo-Visma) m.t
18 – NARVÁEZ Jhonatan (INEOS Grenadiers) m.t
19 – SOBRERO Matteo (Team BikeExchange – Jayco) m.t
20 – GUARNIERI Jacopo (Groupama – FDJ) m.t

Classement général – Etape 11 Giro 2022 – Top 20

Le classement général complet après la 11e étape

1 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) en 46:43:12
2 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 0:12
3 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) m.t
4 – BARDET Romain (Team DSM) + 0:14
5 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 0:20
6 – MARTIN Guillaume (Cofidis) + 0:28
7 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 0:29
8 – POZZOVIVO Domenico (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:54
9 – BUCHMANN Emanuel (BORA – hansgrohe) + 1:09
10 – BILBAO Pello (Bahrain – Victoriousv1:22
11 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 1:23
12 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 1:27
13 – NIBALI Vincenzo (Astana Qazaqstan Team) + 3:04
14 – HIRT Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 3:09
15 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) + 4:22
16 – FORTUNATO Lorenzo (EOLO-Kometa) + 6:51
17 – SOSA Iván Ramiro (Movistar Team) + 7:18
18 – OOMEN Sam (Jumbo-Visma) + 7:21
19 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 8:57
20 – PORTE RichievNEOS Grenadiers) + 9:04

Le classement par points – Top 10

1 – DÉMARE Arnaud (Groupama – FDJ) 173
2 – CAVENDISH Mark (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 96
3 – GAVIRIA Fernando (UAE Team Emirates) 91
4 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Fenix) 90
5 – NIZZOLO Giacomo (Israel – Premier Tech) 69
6 – DAINESE Alberto (Team DSM) 67
7 – TAGLIANI Filippo (Drone Hopper – Androni Giocattoli) 58
8 – EWAN Caleb (Lotto Soudal) 57
9 – DE GENDT Thomas (Lotto Soudal) 53
10 – CONSONNI Simone (Cofidis) 49

Le classement de meilleur grimpeur – Top 10

1 – ROSA Diego (EOLO-Kometa) 83
2 – BOUWMAN Koen (Jumbo-Visma) 69
3 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) 43
4 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) 40
5 – POELS Wout (Bahrain – Victorious) 27
6 – TESFATSION Natnael (Drone Hopper – Androni Giocattoli) 26
7 – FORMOLO Davide (UAE Team Emirates) 25
8 – BARDET Romain (Team DSM) 21
9 – MOLLEMA Bauke (Trek – Segafredo) 20
10 – SEPÚLVEDA Eduardo (Drone Hopper – Androni Giocattoli) 19

Le classement de meilleur jeune – Top 10

1 – LÓPEZ Juan Pedro (Trek – Segafredo) en 46:43:12
2 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 0:12
3 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 1:27
4 – SOSA Iván Ramiro (Movistar Team) + 7:18
5 – SIVAKOV Pavel (INEOS Grenadiers) + 11:54
6 – VANSEVENANT Mauri (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 15:46
7 – BUITRAGO Santiago (Bahrain – Victorious) + 17:41
8 – PRONSKIY Vadim (Astana Qazaqstan Team) + 22:12
9 – LEEMREIZE Gijs (Jumbo-Visma) + 27:08
10 – FOSS Tobias (Jumbo-Visma) + 29:50

https://twitter.com/giroditalia/status/1526945603271417856

1 COMMENTAIRE

  1. Sur cette photo, les dix premiers ont déjà passé la ligne; le 11é, Nizzolo, au dessus de l’épaule de Cavendish, s’apprête à le faire. Cela donne un fort contraste entre la joie du vainqueur et les faciès affichés par ses suivants, tous plus ou moins résignés. Leurs expressions n’en sont pas moins assez différentes : Gaviria tourne la tête et observe avec une certaine curiosité ce Dainèse venu le coiffer sur le poteau, Consonni, le visage encore marqué par l’effort, semble néanmoins assez satisfait de sa troisième place tandis que Démare apparait un peu plus abattu, un peu las, sans doute déçu. Cavendish n’exprime pas grand chose et parait impassible; son Morkov lui a beaucoup manqué, c’est certain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.