Benoît Cosnefroy poursuit sa carrière chez AG2R La Mondiale
Dans les trois à venir, Benoît Cosnefroy aura comme rôle de faire briller AG2R La Mondiale sur les grandes courses. Photo : AG2R La Mondiale/B.Bade/LNC
118 Partages

Présent dans l’effectif d’AG2R La Mondiale depuis l’été 2016, Benoît Cosnefroy sera toujours dans cette même équipe pendant un certain nombre d’années encore. Le Français vient de prolonger son contrat avec l’une des trois formations françaises WorldTour jusqu’au terme de la saison 2023.

AG2R La Mondiale compte sur Cosnefroy

Décidément, chez AG2R La Mondiale, les coureurs prolongent les uns après les autres. En quelques jours seulement, Oliver Naesen, Alexis Vuillermoz, Dorian Godon, Geoffrey Bouchard et Aurélien Paret-Peintre avaient déjà signé un nouveau contrat. C’est désormais au tour de Benoît Cosnefroy. Le Français de 24 est maintenant lié à la formation qui lui a permis de débuter chez les professionnels jusqu’en 2023. Cela ravit au plus haut point le principal intéressé. « Prolonger mon contrat avec l’équipe AG2R LA MONDIALE, c’est choisir la continuité et l’ambition. Un contrat de trois ans est une belle marque de confiance de la direction de l’équipe et de ses partenaires. Le projet est motivant. Je sens une véritable attente autour de moi. C’est une pression qui me plait et me motive » a-t-il dans un communiqué publié sur le site d’AG2R La Mondiale.

Benoît Cosnefroy apporte des victoires

Depuis la saison dernière et plus récemment les derniers mois, Benoît Cosnefroy a indéniablement franchi un cap. Ses résultats le prouvent largement. Vainqueur de la Poly Normande et du classement général au Tour du Limousin en août dernier, il avait bien commencé l’année en remportant coup sur coup le GP La Marseillaise ainsi que l’Etoile de Bessèges. De quoi nourrir des ambitions pour le retour des compétitions, mais aussi à plus long terme. « Je veux désormais gagner une course d’un jour de l’UCI WorldTour et mon rêve serait de remporter une classique ardennaise. Aujourd’hui, je suis impatient de reprendre la saison. Il a une sorte d’euphorie à se dire que tout va être condensé en quelques mois et qu’il y aura de grandes choses à faire. J’ai très envie de lever les bras à nouveau. »

118 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. A son niveau, c’est un petit crack.
    Ça va tomber les victoires dans l’escarcelle d’ AG2R, il gagnera un jour une grande course d’un jour ou une classique, voir les deux, voir mieux.
    J’ aime beaucoup son profil de puncheur !

  2. Tous ces jeunes coureurs d’AG2R sont plein d’ambitions . Chez Benoit, on sent déjà qu’il a l’étoffe d’un grand et il a la « vista » dans les courses. Pour moi, c’est un futur grand leader!
    Un « papy » de …….de 78 ans à qui ça fait du bien de voir ces jeunes qui ont la « GNIAC » Bonne récolte à tous pour 2020!!!!!!

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.