Dylan Groenewegen vainqueur au sprint à Chartres
Dylan Groenewegen, vainqueur de la septième étape du Tour de France 2018. Photo : ASO / @letour
124 Partages
Dylan Groenewegen (LottoNL) vainqueur au sprint devant Gaviria et Sagan
4.6 (92%) 5 votes

Une fois n’est pas coutume, ce n’est ni Fernando Gaviria (QuickStep-Floors) ou encore Peter Sagan (Bora-hansgrohe) qui s’est imposé, au sprint, et notamment sur l’étape la plus longue du Tour de France 2018. Pour ce coup-là, à Chartres, après 231 kilomètres de course au départ de Fougères, et un vendredi 13, c’est le Néerlandais Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo) qui l’a emporté. A l’issue de cette nouvelle étape de la Grande Boucle Greg Van Avermaet (BMC Racing Team) et Peter Sagan (Bora-hansgrohe) ont respectivement conservé leurs maillots jaune et vert.

https://twitter.com/LeTour/status/1017823587510751233

124 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

2 commentaires

  1. Après les Champs Elysées l’an passé, Groenewegen vainqueur à Chartres, les lieux de victoire du néerlandais ne manquent pas de cachet… Au départ quelque peu oublié dans ce Fougères derrière les autres favoris, le voici qui déboule et confirme son début de saison assez dominateur. Démare 4é derrière trois clients bien difficile à supplanter. Nouvelle bonne performance et 5é place pour Lapotre, non loin de la cathédrale. Il reste encore Amiens, pour y voir de nouveau un sprint et une cathédrale : le temps d’espérer une revanche pour les sprinters déçus, le lieu pour allumer quelques cierges avant d’enter en enfer dimanche, sur la route de Roubaix.

  2. D ‘ un ennui mortel … Je me suis presque endormi devant la télé . Heureusement Yoann Offredo était là . C ‘est le seul qui a mis vraiment la tête à la fenêtre avec Laurent Pichon . Bref une longue étape pour rien ou presque , c ‘est une étape de transition comme à la belle époque . Le coureur qui a été élu le plus combatif est , est , et est : Laurent Pichon , ah bon …. Ouais . Je dis rien mais Yoann Offredo a fait plus, enfin je crois . Dylan Groenewegen vainqueur , coucou je suis là , ah bon  » Oui je suis sorti de ma boite aujourd’hui  » super . Fernando Gaviria deuxième , oups ( dommage la Quick-step baisse de régime ) normal , c’ est la seule équipe qui fait la course tous les jours , les autres suivent . Au bout de du 7ème jour les forces vous manquent . Je suis grincheux mais ce tour est vraiment parti avec une roue voilée . Dimanche les pavés , enfin du spectacle ? Pas sur du tout que la course se joue à la pédale , mais probablement sur des incidents ( roue voilée encore ) et autres mauvais faits similaires . Il restera donc à compter les secondes ce dimanche soir avant la journée de repos . Enfin , on va pouvoir boire une bière du ch’nord pour récompense , ou une bière belge bien moussante avant le décollage en avion direction les Alpes , Annecy où le Génépi ( attention plus fort que la bibine ) vous attend messieurs . Attention aux marmottes et pas plus de 80 km/h dans les descentes , contrôles radars possibles par nos amis de la maréchaussée , ( j’ai déjà donné et oui ) si certains sortent de la boite moi j’y rentre , enfin dans celle à photos .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.