Dylan Groenewegen l'emporte à Amiens sur le Tour de France 2018
Dylan Groenewegen a signé à Amiens sa deuxième victoire d'étape consécutive. Photo : ASO / @letour / A.Broadway
Deuxième étape consécutive pour Dylan Groenewegen
4.6 (92%) 5 votes

Comme la veille, c’est le Néerlandais Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo) qui s’est adjugé l’étape du jour, au sprint, et très nettement à nouveau. André Greipel (Lotto-Soudal) et Fernando Gaviria (QuickStep-Floors), qui initialement ont pris les deux accessits, ont été déclassés pour s’être « frottés » le long des barrières lors de l’emballage final. Dan Martin (UAE Team Emirates), victime de la chute massive qu’il y a eu à 17 kilomètres de l’arrivée, a concédé sur la ligne d’arrivée à Amiens plus d’une minute de retard. Quant au maillot jaune, Greg Van Avermaet (BMC Racing Team), il a conservé sa tunique de leader à l’issue de l’étape.

Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

2 commentaires

  1. Il est ressorti de la boite le bougre . Il a pris le bon couloir Dylan GROENEWEGEN , voie dégagée à gauche et à droite pendant que d’autres aiment passer sur les côtés e nprenant tous les risques . Mais le fait du jour est cette chute de Dan Martin qui a perdu une bonne minute sur d’autre leader . Chaque jour un homme du classement général tombe ou à des problèmes mécaniques au mauvais moment . Ce tour est bizarre . Perte de la quatrième place pour Julian Alaphilippe qui était dans la chute pour une fois qu’il est au milieu du peloton . Pas de chance . Pour demain je crains le pire , l’hécatombe ? en espérant que non , ce n’est plus une course c’ est les jeux du cirque . Bon courage messieurs , faites la course devant , car la poussière sera présente et la vision sera bien réduite sur ces routes pavés .

  2. Etape insupportable, le déroulement de ces étapes avec ces échappées commerciales n’ayant plus rien à voir avec celui des étapes dites de transition des tours du passé. En dehors des chutes toujours possibles, il reste le sprint et Groenewegen qui fait la passe de deux sur cette étape partant de Dreux, un résultat assez prévisible pour qui se souvenait que l’an passé M. Kittel avait fait la passe de trois sur l’étape partant de Troyes. Le néerlandais remporte donc les deux étapes aux plus belles cathédrales, sans pour autant que son style ne relevât du gothique flamboyant, style Dumoulin, mais plutôt de type massif ou roman, pour ne pas dire romain, Bardet passant l’étape sans encombre.
    Beaucoup attendait de voir Démare et son train en ce jour de fête nationale, mais ce train-ci se désagrégea encore une fois… Pour le cup, pas de Démare un drapeau sur le cou aujourd’hui, attendons demain, au prix de différentes acroaties sur les pavés tant redoutés vers Roubaix et avec un peu de football en supplément. Déclassement et carton jaune pour Gaviria, redoutable de la tête. La sanction est par contre très sévère pour le gorille, les commissaires à rien d’Amiens, sans doute traumatisés par l’éviction de Sagan l’an passé, ayant peut-être cru voir là et par erreur une manœuvre leur rappelant celle du slovaque à Vittel.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.