Wout van Aert a l'intention de remplir son palmarès avec quelques lignes de prestige
Wout van Aert affiche de grandes ambitions avant de démarrer la saison 2021. Photo : @JumboVismaRoad
0 Partages

Décidément, Wout van Aert ne s’arrête jamais. Après avoir marqué de son empreinte la dernière saison sur route, et roulé cet hiver en cyclo-cross en rivalisant avec Mathieu van der Poel, le Belge revient avec plein d’ambitions pour 2021 sur la route.

Wout van Aert plus fort encore en 2021 ?

Wout van Aert a de l’ambition à revendre. Dans un entretien accordé à la RTBF, le Belge s’est projeté sur ses ambitions pour la saison 2021. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il désire emporter tout sur son passage. Des Strade Bianche en mars prochain jusqu’au championnat du monde qui se tiendra en Belgique à la fin du mois de septembre, le coureur du Team Jumbo-Visma tient à être très performant.

Depuis à peine plus d’une semaine, van Aert a repris avec le vélo de route. Lors des semaines précédentes, le Belge a fait parler de lui en cyclo-cross avec sa rivalité l’opposant à Mathieu van der Poel. S’il n’a pas réussi à devenir champion du monde de la discipline pour la quatrième fois, il est d’ores et déjà passé à autre chose. Avec l’envie de récidiver sa saison 2020 qui lui a permis de se distinguer en remportant Strade Bianche, Milan-San Remo et deux étapes du Tour de France. «L’objectif c’est de faire aussi bien. Il y a juste les deuxièmes places aux championnats du monde et au Tour des Flandres qui sont dommages mais ça reste de belles performances. […] Gagner un monument et des étapes au Tour chaque année, ce serait bien.»

Une saison 2021 en trois moments clés

Préférant faire l’impasse sur l’Omloop Het Nieuwsblad comme Peter Sagan, mais pas pour la même raison, sa saison commencera à l’occasion des Strade Bianche. Une course qui lui va si bien, dont il est le vainqueur de la dernière édition disputée en août dernier. «C’est le mix parfait entre le parcours d’une classique et les petites montagnes. C’est très dur et avec les secteurs gravel c’est une bonne combinaison entre technique et force. Les côtes sont toujours dures et pas trop longues» a-t-il confié. Cela le lancera pour toute la période des classiques où ce sera l’un des principaux favoris à chaque fois.

Au-delà des Strade Bianche, ce qui motive van Aert pour les prochains mois, c’est la perspective d’un championnat du monde disputé à domicile. Il a déjà ciblé ce rendez-vous. «Si je dois choisir un objectif plutôt qu’un autre, je dirais les championnats du monde en Belgique à Louvain. Je pense que c’est un parcours de classique avec des petites côtes et des pavés. Il y a donc des possibilités pour moi. Mais tient également à un autre événement suivant le Tour de France. «Je pense plutôt que je m’alignerai aux JO dans le chrono que dans la course en ligne. Le parcours est très dur. Donc je pense que le contre-la-montre est ma meilleure opportunité de gagner une médaille. Les Jeux, c’est quelque chose d’unique.»

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.