Fernando Gaviria remporte l'étape 3 du Sarzeau du Tour de France
Fernando Gaviria semble bien être LE sprinter de ce (début) de Tour de France 2018. Photo : ASO / @letour
124 Partages
Nouvelle victoire d’étape pour Fernando Gaviria
4.3 (86.67%) 3 votes

Comme lors de la première étape de ce Tour de France, c’est à nouveau Fernando Gaviria (QuickStep-Floors) qui l’a emporté, toujours au sprint. A Sarzeau, le Colombien a signé sa deuxième victoire d’étape depuis le départ de Vendée. Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a conservé son maillot jaune à l’arrivée, de même que Peter Sagan (Bora), deuxième, qui lui aussi a conservé son maillot vert.

124 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. C’est Greipel qui s’invite dans le duel Gaviria-Sagan, une saga qui avait débuté au tour de Suisse. La Quickstep assumant l’essentiel de la poursuite derrière les échappées et avec le fantastique lancement de Richeze, la victoire finale de Gaviria n’en parait qu’encore plus logique… Après ses succés à répétition sur le giro l’an passé, il fallait s’attendre à ce que le colombien marque ce tour 2018, le seul Sagan soutenant en permanence la lutte avec lui… Arnaud Démare avait bien gagné la dernière étape en Suisse. Produisit-il alors là son sprint l’année, car à le voir ici, il y a de quoi s’interroger… Chahuté, bringuebalé à droite à gauche tel une boule de flipper ou une auto-tamponneuse à la fête foraine, le beauvaisien finit 11é, vraiment pas dans son assiette… Ce sera sans doute difficile pour lui d’en gagner une…
    Belle course par ailleurs du quatuor échappé qui avait bien fait le trou avant d’arriver dans le golf du Morbilhan, mais aucun n’a pu mettre au fond au terme du parcours. Les Quickstep ne sont pas là pour jouer à la baballe ou pour s’en remettre au Hazard, et finalement il n’y eut aucune surprise, Sarzeau n’est pas la Russie et les Quickstep poursuivent leurs différents numéros. A noter deux sprinters Wanty dans le top10 , Pasqualon et T.Dupont. Parapet Dupont par une des nombreuses chutes de ce début de tour, lesquelles font que certains espoirs tombent à l’eau parfois très vite. Ce jour, c’est A. Domont, d’une AG2R pas trop vernis de ce côté-là, qui a été évacué et a quitté la course.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.