Paris-Roubaix avec une équipe Direct Energie ambitieuse
Chavanel va prendre le départ de son 11e Paris-Roubaix. Photo : @TeamDEN_fr
185 Partages
Paris-Roubaix : Petit et Chavanel co-leaders de Direct Energie
5 (100%) 4 votes

Invitée à participer au 116e Paris-Roubaix, l’équipe Direct Energie s’avance avec plusieurs atouts pour obtenir un gros résultat au Vélodrome de Roubaix ce dimanche. Adrien Petit et Sylvain Chavanel qui font partie des outsiders de cette épreuve, sont aussi parmi les meilleurs chances tricolores.

Paris-Roubaix, un grand objectif pour Direct Energie

Absente du Tour des Flandres le week-end dernier, Direct Energie va pouvoir défendre ses chances sur Paris-Roubaix. Une frustration pour des coureurs comme Adrien Petit et Sylvain Chavanel qui pourrait se transformer de manière positive sur les pavés du nord. En tout cas, le duo français a toutes ses chances de peser à l’avant de la course même s’ils ne font pas partie des favoris. Sur cette course aussi particulière, ce rôle a moins d’incidence que sur d’autres événements. Une surprise peut toujours arriver à l’image de Matthew Hayman vainqueur en 2016. Alors pourquoi pas un coureur de la formation vendéenne sacré cette année ?

Petit et Chavanel, les Flandriens de Direct Energie

C’est tout sauf un rêve, car un coureur comme Adrien Petit commence à avoir une belle expérience de ce Monument du cyclisme. Dixième en 2016 et neuvième en 2017, le coureur de 27 ans a démontré une belle régularité sur ses deux dernières éditions. C’est la très grande course où il obtient ses meilleurs résultats. Il peut exprimer toutes ses qualités de puissance sur un parcours plat et avec un grand nombre de secteurs pavés. Pour le Nordiste, la victoire passera sûrement par l’anticipation des offensives des grands favoris. Un ton en-dessous de Peter Sagagn, Greg Van Avermaet, Niki Terpstra, cela n’empêche pas de viser très haut en manœuvrant différemment.

C’est une stratégie identique que devra adopter Sylvain Chavanel s’il veut espérer un très bon résultat. Si ses meilleures années sont derrière lui, son expérience sur un tel événement est évidemment un atout de poids. D’autant plus qu’il sera plus frais que la grande majorité de ses concurrents en ayant pas pu prendre part au Tour des Flandres. En bonne condition, l’ex champion de France peut jouer un rôle déterminant tout comme un autre coureur de l’effectif Damien Gaudin. Dans cette équipe, c’est celui qui a réalisé la meilleure performance sur un Paris-Roubaix avec une cinquième place en 2013. Avec de telles individualités, Direct Energie peut être la jolie surprise de l’Enfer du Nord version 2018.

Composition de Direct Energie pour Paris-Roubaix

  • Adrien Petit
  • Sylvain Chavanel
  • Yohann Gene
  • Damien Gaudin
  • Alexandre Pichot
  • Romain Cardis
  • Simon Sellier
185 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Il était anormal que cette équipe n’ait pas été retenue sur le Tour des Flandres , en tous cas la décision n’a été positive pour personne… Pour Roubaix, ne nous enflammons pas, la concurrence est redoutable… Que l’un des trois lascars fasse un top 10 serait une remarquable performance… Aucun des trois n’est mis davantage en avant que l’autre, cela nous change un peu de ces équipes de trains qui n’arrivent pas souvent à l’heure ou qui perdent tous leurs wagons à cinquante bornes.. Elisabeth s’en fout, mais Marc, il en pense quoi ?… Cela donnerait presque à nos Energie un côté Quickstep, la victoire en moins certes, mais en cyclisme l’adhésion du public ne s’acquiert pas seulement avec la victoire, et c’est heureux.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.