Tour d'Italie 2018 direct live étape 11
Une 11e étape pour puncheurs. Photo : Giro d'Italia
Tour d’Italie 2018 : Direct live de la 11e étape à partir de 13h15
4.3 (85%) 12 votes


A partir de 13 heures 15, mercredi 16 mai, retrouvez le direct live de la 11e étape du Tour d’Italie 2018. Disputée entre Assisi et Osimo sur 156 kilomètres, c’est l’une des plus courtes de cette 101e édition. Mais qui peut être piégeuse pour les favoris avec une arrivée favorable aux puncheurs. Vivez en direct tous les moments importants de la course, minute par minute et kilomètre par kilomètre avec notre direct commenté.

A lire : Présentation de la 11e étape du Giro 2018

Direct live étape 11 du Tour d’Italie 2018

Une journée de transition ? La onzième étape du Tour d’Italie 2018 courte et vallonnée pourrait réserver quelques surprises. La distance de 156 kilomètres promet un départ rapide d’autant plus que le profil peut tout à fait convenir à une échappée. Voir un baroudeur lever les bras à Osimo est out à fait envisageable. Le Passo Del Cornello (5,6 km à 4,9%) et le Valico Di Pietra Rossa (11,3 km à 3,3%) durciront le tracé. Mais c’est la portion finale qui pourrait s’avérer piégeuse pour les prétendants au classement général. Dans les cinq derniers kilomètres, il y aura deux passages particulièrement difficiles à 16%. De quoi ravir les puncheurs qui seront sur leur terrain de jeu favori.

Profil étape 11 Giro 2018

Un baroudeur, un puncheur ou un même favori du général, difficile de savoir qui va s’en tirer le mieux à Osimo. Mais par rapport à ce qu’ils ont montré dans un final similaire en début de Giro, des coureurs comme Tim Wellens (Lotto Soudal), Michael Woods (EF Education First-Drapac), Enrico Battaglin (Team LottoNL-Jumbo) et le maillot rose Simon Yates (Mitchelton-Scott) semblent le plus en mesure de l’emporter.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Etape de transition ?… Ah non alors !… Non que le parcours ne soit de la plus extrême difficulté, et encore plus que par le simple fait que le parcours se prête à toutes les possibilités de course, notamment avec la belle arrivée finale, il y a vraiment lieu de suivre cette étape particulièrement chargée de sens et d’émotions, par ce que l’Italie peut évoquer le plus, par ses paysages ou sa culture… Départ à Assise, avec la basilique Saint-François ; s’il n’y aurait qu’un lieu à voir en Italie, ce serait ce lieu, ville natale du patron des Franciscains mais aussi le lieu où la Renaissance italienne s’amorce avec les fresques de Cimabue, Giotto, etc… Et puis plus loin sur la route, ce passage à Filottrano, la ville de Michele Scarponi, à quelques kilomètres de Jesi…Le Tirreno Adriatico s’y était déjà arrété le 10 mars dernier, avec la victoire de Yates… Beaucoup seront là où devant leur poste de télévision, les plus malheureux peut-être ailleurs, le souvenir en tête, le coeur serré, la mort dans l’âme.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo