verandas willems crelan participe flèche brabançonne 2018
La formation Vérandas Willems-Crelan sera bien au rendz-vous de la Flèche Brabançonne. - Photo : @Snipercycling.
167 Partages

Après le décès de son coureur Michael Goolaerts ce dimanche, l’équipe Vérandas Willems-Crelan a finalement décidé de participer à la Flèche Brabançonne qui a lieu ce mercredi. La formation belge s’est concertée avec la famille du défunt et avec ses coéquipiers pour prendre cette décision.

Vérandas Willems-Crelan au rendez-vous de la Flèche Brabançonne

Ce sera à coup sûr un moment particulier et riche en émotions. Ce mercredi, Vérandas Willems-Crelan sera bien au rendez-vous de la Flèche Brabançonne. La formation belge a donc décidé de confirmer sa participation à cette course après la disparition tragique de son coureur Michael Goolaerts sur Paris-Roubaix, ce dimanche, suite à un arrêt cardiaque. C’est via Twitter que l’information a été communiquée.

« Après une consultation attentive avec la famille de Michael et nos coureurs, nous avons décidé que nous serons au départ de la Flèche Brabançonne ce mercredi 11 avril. Nous roulerons avec Michael dans nos cœurs. » Twitter Vérandas Willems-Crelan

Nul doute qu’un hommage sera rendu au jeune coureur belge avant le départ. Depuis sa mort, le monde du cyclisme est en deuil.

Une enquête est ouverte et une autopsie aura lieu

Après la disparition de Michael Goolaerts, le parquet de Cambrai a décidé d’ouvrir une enquête afin de faire la lumière sur les circonstances de son décès comme révélé par L’Équipe.

« Ce n’est pas une enquête pénale, c’est une enquête qui vise, quand les circonstances d’un décès sont inexpliquées, ce qui est le cas quand un jeune homme de 23 ans meurt de manière quasi subite, à élucider les circonstances sans pour autant présumer l’existence d’infractions. » Une enquête sur la mort de Michael Goolaerts a été ouverte

Afin d’en savoir d’avantage, une autopsie sera effectuée dans les jours à venir. Pour l’instant les seuls éléments à la disposition du parquet sont l’ordre des événements.

« Selon les premiers éléments, c’est un malaise, sans doute cardiaque, qui a provoqué la chute, ce n’est pas la chute qui a provoqué son état. » Une enquête sur la mort de Michael Goolaerts a été ouverte

167 Partages
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.