Victoire de Dan Martin
photo : @Giroditalia
0 Partages

Dan Martin ( Israel Startup Nation) a remporté la 17e étape du Giro 2021 en s’imposant au sommet de l’ascension finale. Le maillot rose ne change pas d’épaule malgré des difficultés pour Egan Bernal à atteindre la ligne d’arrivée.

Dan Martin à la hauteur, Bernal en chute libre

Dan Martin a été le plus fort et a devancé Joao Almeida, deuxième de l’étape, mais également Simon Yates le troisième de l’étape. Il a été chercher cette victoire grâce à une attaque en solitaire. Le maillot rose fait partie des grands déçus de cette étape. Après une attaque de Simon Yates, le leader du classement général a littéralement explosé, lui faisant ainsi perdre 50 secondes sur Simon Yates. Egan Bernal conserve malgré tout son maillot rose, mais va devoir retrouver des forces afin de le conserver jusqu’au final du Giro 2021. Cette étape a également bouleverser tout le classement général. Simon Yates est le grand gagnant de la journée puisqu’il passe à la troisième place du classement général laissant ainsi Hugh Carthy à la 5e place. Le Français Romain Bardet a perdu lui aussi beaucoup de temps en arrivant 14e à plus de 3 minutes du vainqueur de l’étape.

Classement – Etape 17 du Giro 2021 – Top 10

Consultez le classement général complet après la 17e étape du Tour d’Italie.

1 – MARTIN Daniel – ISRAEL START-UP NATION – 4h54m38s
2 – ALMEIDA João – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +13s
3 – YATES Simon Philip – TEAM BIKEEXCHANGE – +30s
4 – ULISSI Diego – BAHRAIN – VICTORIOUS – +1m20s
5 – CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO- +1m20s
6 – MARTINEZ POVEDA Daniel Felipe – INEOS GRENADIERS – +1m23s
7 – BERNAL Egan – INEOS GRENADIERS – +1m23s
8 – PEDRERO Antonio – MOVISTAR TEAM – +1m38s
9 – BILBAO LOPEZ DE ARMENTIA Peio – BAHRAIN VICTORIOUS – +1m43s
10 – BENNETT George – JUMBO-VISMA – + 2m21s

Le dernier kilomètre de l’étape 17

0 Partages
Pierre LORENT
18 ans - rédacteur web bénévole - passionné de vélo

4 commentaires

  1. Qu’est ce que c’est beau le Giro ! Tous les jours apportent leur lot de rebondissements.
    Chapeau Dan Martin ! Cette victoire, il a été se la chercher, au bout du bout.
    Il est presque curieux de constater, que le beau temps revenu, les coureurs qui en ont profité sont les anglais et irlandais.
    Simon Yates n’a pas dit son dernier mot, un temps ensoleillé est annoncé jusqu’à dimanche.
    Et que penser de la direction de Deuceninck, qui a « sacrifier » Almeida, pour Evenepoel ?

  2. Tout à fait d’accord avec « la plaque  » !je n’ai pas compris qu’on sacrifie Almeida qui avait des références solides pour Evenepoel qui après une grosse longue indisponibilité ne présentait aucune garantie . Ca ne veut pas dire qu’Almeida aurait pu jouer la gagne mais il aurait pu comme Yates poser des problèmes à Bernal qui n’est pas aussi dominateur qu’on le pensait . A quelques jours de l’arrivée peut être que les signes de faiblesses de Bernal vont donner des idées à tous ceux qui restent en embuscade ; aura t-on droit à des grandes manoeuvres ? Le Giro contrairement au TDF »verrouillé  » laisse toujours autant d’incertitude ce qui en fait la beauté .

  3. C’était vraiment le jour de Dan Martin ! Il passe la journée à l’avant et résiste le plus souvent seul face à tous ceux qui auront voulu l’étape, de Yates et son équipe à Almeida avec ses Knox et Serry, etc…! Ciccone n’est pas cinquième de l’étape… Fort malheureux avec ses vélos, le leader de la Trek se trouve impliqué dans une chute en descente qui fera couler beaucoup d’encre ! R . Evenepoel, arrive à sa suite et en perte de maitrise bascule de nouveau ! Cette fois-ci par dessus la glissière ! Moindre mal mais rappel de l’accident de Sormano et naturelles interrogations quant au contexte de la mésaventure… Ciccone rétrograde même trés sérieusement au classement, permettant à R. Bardet de gagner une place…
    Pour le reste, surprise certes avec cette défaillance de Bernal, mais Caruso, son second au général, ne lui reprend rien ou presque… Quant aux hommes en vue, Almeida ou Yates, ils apparaissent bien sûr comme de nouveaux et sérieux prétendants au podium… Troisième semaine à suivre !…

  4. C’est vrai le Giro est bien plus  » fou  » que le tour de France et cela depuis de années . Pourquoi Almeida a été sacrifié , c est très simple l’année prochaine il n’est plus chez deceuninck . Pourquoi a ton protégé Evenepoel , ben il est belge avant tout et beaucoup voit en lui le prochain cannibale . Je suis un peu médisant mais quelque part je ne suis pas loin d’une certaine vérité Cela dit le petit prince a fini dans le gruppetto , a plus de 36 minutes du vainqueur Daniel Martin plus connu sous le prénom de Dan … ( j’ai cru un bref instant que nous avions le frère de Guillaume ) . Aucun intérêt sportif que Evenepoel reste dans cette course . Cela mobilise d’autres coureurs de son équipe . Si c’ est pour seulement finir le Giro , c est louable mais d’autres le quitte sans regret après avoir gagné une étape . Espère t il gagner la dernière étape en levant le pied pour se refaire une santé ? A voir mais je ne crois pas que cette option sera payante . Beaucoup le voyait gagner des étapes voir peut être le Giro , ben non le miracle n’a pas eu lieu , quelque part c’est mieux ainsi le voilà redevenu espoir , la catégorie qu’il n’aurait jamais du quitter .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.