Tour de France 2021 : Tous les abandons
Photo : A.S.O./Pauline Ballet
0 Partages

Le Tour de France 2021 est impitoyable. Chaque jour, les chutes entraînent des blessures et souvent aussi des abandons. Mais les coureur diminués sont eux aussi contraints d’abandonner la course. Sans oublier les coureurs hors-délais ou ceux qui se retirent pour se fixer d’autres objectifs.

Tous les abandons du Tour de France 2021

samedi 26 juin – Étape 1 : Brest – Landerneau (198 km)
1. Jasha Sütterlin (Team DSM) – Abandon
2. Ignatas Konovalovas (Groupama – FDJ) – Abandon
3. Cyril Lemoine (B&B Hôtels) – Abandon

dimanche 27 juin – Étape 2 : Perros-Guirec – Mûr-de-Bretagne (183,5 km)
4. Marc Soler (Movistar Team) – Non-partant

lundi 28 juin – Étape 3 : Lorient – Pontivy (183 km)
5. Robert Gesink (Jumbo-Visma) – Abandon
6. Jack Haig (Bahrain-Victorious) – Abandon

mardi 29 juin – Étape 4 : Redon – Fougères (150,5 km)
7. Caleb Ewan (Lotto Soudal) – Non-partant

mercredi 30 juin – Étape 5 : Changé – Laval (27,2 km, CLM ind.)

jeudi 1 juillet – Étape 6 : Tours – Châteauroux (161 km)

vendredi 2 juillet – Étape 7 : Vierzon – Le Creusot (249,5 km)

samedi 3 juillet – Étape 8 : Oyannax – Le Grand-Bornand (151 km)

dimanche 4 juillet – Étape 9 : Cluses – Tignes (145 km)
8. Primoz Roglic ( Jumbo-Visma) – Non-partant
9. Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) – Non-partant
10. Tim Merlier (Alpecin-Fenix) – Abandon
11. Nans Peters (AG2R Citroën) – Abandon
12. Jasper De Buyst (Lotto Soudal) – Abandon
13. Arnaud Démare (Groupama – FDJ) – Hors-délais
14. Jacopo Guarnieri (Groupama – FDJ) – Hors-délais
15. Bryan Coquard (B&B Hotels) – Hors-délais
16. Loïc Vliegen (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) – Hors-délais
17. Anthony Delaplace (Arkea Samsic) – Hors-délais
18. Stefan De Bod (Astana – Premier Tech) – Hors-délais
19. Nic Dlamini (Team Qhubeka NextHash) – Hors-délais

mardi 6 juillet – Étape 10 : Albertville – Valence (191 km)
20. Jonas Koch (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) – Non-partant

mercredi 7 juillet – Étape 11 : Sorgues – Malaucène (199 km)
21. Tony Martin (Jumbo-Visma) – Abandon
22. Clément Russo (Arkéa-Samsic) – Abandon
23. Tosh Van der Sande (Lotto Soudal) – Abandon
24. Tiesj Benoot (DSM) – Abandon
25. Dan McLay (Arkéa-Samsic) – Abandon
26. Victor Campenaerts (Qhubeka NextHash) – Abandon
27. Miles Scotson (Groupama-FDJ) – Abandon
28. Luke Rowe (INEOS Grenadiers) – Hors-délais

jeudi 8 juillet – Étape 12 : Saint-Paul-Trois-Châteaux – Nîmes (159,5 km)
29. Peter Sagan (BORA – hansgrohe) – Non-partant

vendredi 9 juillet – Étape 13 : Nîmes – Carcassonne (220 km)
30. Michael Gogl (Team Qhubeka NextHash) – Non-partant
31. Roger Kluge (Lotto Soudal) – Abandon
32. Simon Yates (Team BikeExchange) – Abandon
33. Lucas Hamilton (Team BikeExchange) – Abandon

samedi 10 juillet – Étape 14 : Carcassonne – Quillan (184 km)
34. Warren Barguil (Team Arkea Samsic) – Non-partant
35. Soren Kragh Andersen (Team DSM) – Non-partant

dimanche 11 juillet – Étape 15 : Céret – Andorre-la-Vieille (191,5 km)
36. Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) – Abandon
37. Edvald Boasson Hagen (TotalEnergies) – Hors-délais

mardi 13 juillet – Étape 16 : Pas de la Case – Saint-Gaudens (169 km)
38. Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) – Non-partant
39. Amund Grøndahl Jansen (BikeExchange) – Non-partant

mercredi 14 juillet – Étape 17 : Muret – Saint-Lary-Soulan (178,5 km)
40. Steven Kruijswijk (Team Jumbo-Visma) – Abandon

jeudi 15 juillet – Étape 18 : Pau – Luz Ardiden (130 km)

vendredi 16 juillet – Étape 19 : Mourenx – Libourne (207 km)
41. Michael Woods (Israel Start-Up Nation) – Non-partant
42. Miguel Angel Lopez (Movistar Team) – Non-partant

samedi 17 juillet – Étape 20 : Libourne – Saint-Emilion (30,8 km, CLM ind.)

dimanche 18 juillet – Étape 21 : Chatou – Paris Champs-Elysées (108,5 km)
43. Jakob Fuglsang (Astana – Premier Tech) – Non-partant

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

9 commentaires

  1. un demi tour de france au rabais des le départ ,, maintenant c est un coup de balai sur ce tour ,,, armstong , froome , maintenant un sloven après a qui le tour ,, un cancer du monde cycliste qui se nomme dopage , avec l aval des journalistes directeur sportif , et instance du tour ,, a 63 ans maintenant dégouté du cyclisme ,trop de fric en jeu ,, bon dopage a tous ,,,,

  2. ils finiront sur le critériums des champs à 120 , voir moins . Il y a encore 11 jours de course .

  3. C est quoi ce cirque ???? Dimanche étape de dingue arrivé hors délai n’importe quoi vu les condition de la météo il aurai pus être plus clément et maintenant les coureurs prennent le départ et ils arrêtes quand il le decide suivant leurs agenda bientôt il font finir à combien ? ?? Domage une belle course comme ça c’est devenu le bordel organisé bravo ASO bientôt le tour de france en vélo électrique bon courage aux rescapés

  4. C est bien de voir Julian alaphilippe devant avec son maillot de champion du monde merci pour tous

  5. Que se serait-il passé si le directeur sportif de jumbo visma avait donné l’ordre à vingegoor d’attaquer pogachar 10 kilomètres plus tôt dans l étape du Ventoux sur la base de ce qu’on a vu ce jour là ?
    Aujourd’hui,vingegoor ne peut pas rester dans le groupe pogachar.

  6. Le progrès technologique est en train de « tuer » le tour de france où tout est étudié, controlé à distance ordonnant à tout cycliste emmailloté de se soumettre aux ordres du chef. La suppression des oreillettes serait une bonne chose pour un équilibrage naturel de chaque coureur, élément déjà évoqué par un directeur d’équipe qui mieux placé que lui pour ressentir le malaise qui mine le tour à plus ou moins long terme. Dans un autre ordre d’idées il conviendrait de faire évoluer le narrateur qui ne sait que vanter les églises et châteaux : il serait agréable d’apprendre parfois le village traversé ainsi que les particularités économiques ,activité vivante du terroir, particularités du paysage etc…; cela était pratiqué il a 20 à 30 ans pour le plus grand plaisir du téléspectateur.

  7. moi j avais envie de voir un tour completement debridee et on se retrouve avec un tour cadenassee il y a un chef ( pogachar ) et tout est calculer a la minute pres voir a la seconde pres personne n attaque pogachar sur les etapes de plaine il ne c est rien passer je regrette les tours de france des annees passees avec lemon , fignon , et tous anciens champions

  8. Jamais heureux ! Avant la course était bloquée par les sky . Maintenant les débuts d’étapes sont débridées avec beaucoup d’attaques conclues par cavendich ou pobachar voire mohoric . Le dopage serait performant et efficace probablement le nombre des abandons seraient en baisse …enfin peut être.

  9. Je réagis au dernier commentaire ; les abandons sont des abandons sont de plus en plus par convenance des directeurs sportifs et coureurs qui les décident quand poursuivre la course ,même la plus grande , n apporte plus aucune retombée financière; alors pourquoi fatiguer un coureur pour rien. Tapez abandons sur le tour de France 2021 , le nombre est très significatif
    S il n’y avait que cela , après les années Armstrong ,Festina, qui ont marquées les esprits mais encore bien d’autres « grosses chaudières » ( leaders) françaises ou étrangères, vient le tour de deux slovènes (Roglic, Pogachar), petit pays et petite population de prendre le pouvoir. Mais il semble que j en oublie un troisième ,dont le nom m’échappe.
    La France, l’Italie, l’Allemagne ,Espagne, grands pays du cyclisme par tradition et par leur imposantes populations pour accoucher d’ un champion , n’ont qu’à bien se tenir.
    Avec Pogachar , nous tenons le recordman des victoires dans le tour . Quel est le journaliste de l’audio visuel (TV et radio),commentateur du tour des années Amstrong a fait son auto critique après les avoeux de l ancien patron du cyclisme mondiale ? Pas un seul . Pas même le directeur du Tour actuel qui faisait partie du nombre. je crois. Pas un consultant ne l a fait . M Jalabert était du nombre, je crois. Ils sont toujours là , certains, pour enflammer les foules toujours en quête de sensations ,comme de bons commerciaux qui vendent un produit . Ecoutez les chanter la gloire de ces nouveaux conquérants. Merci au service publique et à ses journalistes pour leurs contributions à la lutte contre le dopage, en plus mécanique aujourd’hui.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.