La Vuelta consacre Mas
Mas s'est révélé sur les trois semaines. Capture d'écran La Vuelta
146 Partages
Mas gagne l’étape reine, Yates va remporter la Vuelta
4 (80%) 5 votes

Avec un peu de 100 kilomètres au programme et six cols à gravir, la 20e et avant-dernière étape de la Vuelta a tenu toutes ses promesses. Au terme d’une explication entre les principaux cadors du classement général, c’est Enric Mas (Quick-Step Floors) qui l’a emporté au sommet du Coll de la Gallina. L’Espagnol qui va finir deuxième de ce Grand Tour a battu de justesse Miguel Angel Lopez (Team Astana). Terminé 3e à plus de vingt secondes, Simon Yates (Mitchelton-Scott) s’est montré solide et devrait sauf catastrophe remporter le Tour d’Espagne.

Enric Mas lauréat de la 20e étape, Simon Yates grand vainqueur de la Vuelta

Une dernière étape de montagne spectaculaire. C’est ce qu’ont offert les principaux protagonistes du général pour quasiment terminer cette 73e édition de la Vuelta. Dans cette avant-dernière journée, les temps d’accalmie ont été peu nombreux laissant souvent place à de l’action à tous les échelons. Du coup au fil des ascensions et des kilomètres écoulés, c’est presque de manière logique que les meilleurs grimpeurs ont pris les devants. Très en vue depuis le Grand Départ donné de Malaga et plus particulièrement depuis une dizaine de jours, Enric Mas a vécu la journée parfaite. Dans un très bon jour, il est allé remporter sa première étape dans un Grand Tour mais aussi décrocher son premier podium final (2e). Une journée assurément inoubliable pour lui.

Cette étape tant redoutée par son profil très exigent n’a pas tardé à partir sur le chapeaux de roue. Dès l’entame, le premier col a fait l’écrémage. Dans celui-ci, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) l’a effectué à un rythme élevé pour aller prendre les points de la montagne et conserver son maillot. Une mission que le Belge va réussir et est assuré de monter sur le podium demain à Madrid. Pourtant, Bauke Mollema (Trek Segafredo) aura tenté de contester sa suprématie. Présent dans l’échappée, le Néerlandais a été un des derniers à se faire rattraper par les favoris du général. Vincenzo Nibali, Michal Kwiatkowski, David De La Cruz avaient aussi tenté mais sans parvenir jusqu’au bout.

Le peloton ou enfin ce qu’il en restait n’a jamais été bien loin. Astana pour Miguel Angel Lopez a notamment accélérer pour favoriser les plans de son leader. Celui-ci va se montrer à la hauteur en terminant deuxième mais va tomber sur un os Enric Mas. Pas franchement attendu à ce niveau au départ de la Vuelta, l’Espagnol n’aura cessé de surprendre agréablement. Et la montée de la Gallina aura été une parfaite conclusion de sa Vuelta. Terminant devant tous les favoris, le coureur de Quick-Step Floors est assurément la principale révélation.

Autre coureur à passer indéniablement un cap, c’est Simon Yates. Le Britannique va officiellement devenir vainqueur demain de son premier Grand Tour. La déception du Giro en mai dernier est désormais digérée et confirme que le leader de Mitchelton-Scott s’affirme  comme l’un des meilleurs coureurs au monde sur les courses par étapes. Derrière lui, Mas prend donc la 2e place et Lopez fait 3e comme au Tour d’Italie, une très belle saison de sa part sur les épreuves de trois semaines. Encore sur le podium avant cette journée, Valverde a lui tout perdu en lâchant dans la dernière montée et descendant à la 5e place. Une Vuelta qui symbolise la prise de pouvoir d’une nouvelle génération.

146 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Mas gagne l’étape et le général, que dire de plus ? Peut-être que Movistar demande à Quintana d’attendre Valverde défaillant, l’idée est lumineuse, ça permet à Valverde de passer de la 2é à la 5é place et à Quintana de la 6é à la 9é… Yates qui se trimbale toute la montée à quinze secondes pour quoi, pourquoi ? De crainte de se brûler dans la pente ?… Les autres dans leurs rôles…. Dommage pour Gallopin qui perd son top 10 le dernier jour, car il en avait beaucoup fait, lui et AG2R la Mondiale pour arriver à tenir ce top 10…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.