tour down under 2019 etape 4
Le profil de la quatrième étape du Tour Down Under 2019.
Présentation de l’étape 4 du Tour Down Under 2019
5 (100%) 2 vote[s]

Vendredi 18 janvier aura lieu l’étape 4 du Tour Down Under 2019. Disputée sur 129,2 kilomètres de Unley à Campbelltown, elle pourrait s’avérer importante dans l’optique du classement général. Et ainsi permettre de dégager une certaine hiérarchie entre l’ensemble des coureurs engagés, même si ce sera loin d’être définitif à 48 heures du terme de l’épreuve.

A LIRE AUSSI : Tout savoir du parcours de l’édition 2019

Tout savoir de l’étape 4 du Tour Down Under 2019

Le genre d’étape à redouter si le but est de jouer un rôle majeur au général. D’entrée, les coureurs devront faire face à une première montée, qui plus est assez longue et assez difficile. Celle-ci permettra davantage à des coureurs de s’extirper du peloton pour former l’échappée du jour. Après, ce sera plus calme avec quelques portions vallonnés mais rien de bien méchant. C’est en entrant dans les dix derniers kilomètres que la physionomie risque d’évoluer. Une ascension courte mais présentant un pourcentage moyen aux alentours des 9% ressemblera à un tremplin idéal pour assister à quelques offensives. Quand le sommet sera franchi, il n’y aura plus qu’à effectuer une descente qui mène à l’arrivée du côté de Campbelltown. De quoi donner forcément des idées à ceux qui visent une excellente place finale dans cette course par étapes.

tour down under 2019 etape 4

tour down under 2019 etape 4

Les favoris à la victoire de l’étape 4 du Tour Down Under 2019

Avec un tel final, les puncheurs auront un beau coup à jouer. Diego Ulissi (UAE Team Emirates), Daryl Impey (Mitchelton-Scott), Michael Valgren (Team Dimension Data) et Michael Woods (EF Education First Pro Cycling Team) seront à suivre tout particulièrement. Sans oublier bien sûr les grimpeurs tels que Richie Porte (Trek-Segafredo), Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida), George Bennett (Team Jumbo-Visma) ou encore Wout Poels (Team Sky) qui seront à la lutte. Quant à lui, Pierre Latour (AG2R La Mondiale) apparaôt clairement comme la meilleure chance tricolore.

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.