Liège-Bastogne-Liège, le Monument par excellence
Alejandro Valverde a dédié sa quatrième victoire sur Liège-Bastogne-Liège à Michele Scarponi. Photo : D.R
Quatrième succès sur Liège-Bastogne-Liège pour Alejandro Valverde
Vous avez aimé ?

Impérial ! Le coureur Espagnol a été irrésistible sur Liège-Bastogne-Liège 2017. Comme en 2015, 2008 et 2006, Alejandro Valverde a remporté la Doyenne. Il signe ainsi un quadruplé sur la course WorldTour. Le Français Romain Bardet (Ag2r La Mondiale) a pris la sixième place.

La démonstration d’Alejandro Valverde sur La Doyenne

Tandis que le leader de la formation Movistar était le grandissime favori de la dernière des Classiques Ardennaises, rien ni personne n’a pu contrarier son plan au sommet de la côte d’Ans. Alejandro Valverde l’emporte devant l’Irlandais Dan Martin (QuickStep Floors) et le Polonais Michal Kwiatkowski (Team Sky). A l’arrivée, très ému, le coureur Murcian a dédié sa victoire à son ami Michele Scarponi, disparu la veille dans un tragique accident de la route. Au sortir des Classiques Ardennaises, Alejandro Valverde qui a débuté sa carrière en 2002 (Kelme) en sort avec quatre succès sur Liège-Bastogne-Liège et cinq sur la Flèche Wallonne. A noter les excellentes prestations des deux français de l’équipe Cofidis, Anthony Perez et Stéphane Rossetto, présents dans le final.

Classement de Liège-Bastogne-Liège 2017 – Top 20

Rank Name Nat. Team Age* Result
1 Alejandro VALVERDE BELMONTE ESP MOV 37 6:24:27
2 Daniel MARTIN IRL QST 31 +0
3 Michal KWIATKOWSKI POL SKY 27 +3
4 Michael MATTHEWS AUS SUN 27 +3
5 Jon IZAGUIRRE INSAUSTI ESP TBM 28 +3
6 Romain BARDET FRA ALM 27 +3
7 Michael ALBASINI SUI ORS 37 +3
8 Adam YATES GBR ORS 25 +7
9 Michael WOODS CAN CDT 31 +7
10 Rafal MAJKA POL BOH 28 +7
11 Greg VAN AVERMAET BEL BMC 32 +7
12 Domenico POZZOVIVO ITA ALM 35 +7
13 Sergio Luis HENAO MONTOYA COL SKY 30 +7
14 Rui Alberto FARIA DA COSTA POR UAD 31 +10
15 Jakob FUGLSANG DEN AST 32 +10
16 Fabio FELLINE ITA TFS 27 +14
17 Rudy MOLARD FRA FDJ 28 +14
18 Julien SIMON FRA COF 32 +14
19 Jelle VANENDERT BEL LTS 32 +14
20 Patrick KONRAD AUT BOH 26 +14

La victoire en vidéo d’Alejandro Valverde sur Liège-Bastogne-Liège 2017

Alexandre PEETERS

1 commentaire

  1. Un Valverde 2017 très impressionnant, comparé à l’impression qu’il pouvait dégager lors de à ses succés l’an passé où il pouvait s’imposer après être allé au bout de lui-même, à l’image par exemple de sa victoire sur la flèche Wallone devant Alaphilippe…Il suffit d’observer l’aisance de ses démarrages cette année, que ce soit pour déposer Contador dans un sommet de col aux tours d’Andalousie ou de Catalogne ou pour sortir tout le monde de la roue en quatre coups de pédales au sommet du mur de Huy ou bien quasiment ridiculiser la concurrence dans cette côte d’Hans….Ce gain de puissance époustoufle quelque peu…Nous dirons qu’avec l’âge, le phénomène murcian a muri et qu’il a peut-être tiré la leçon ( ou le bénéfice, va-t-on savoir ! ) de sa tentative sur les trois grands tours l’an passé, échouant dans son désir inavoué d’y réaliser trois tops 10, faute à une journée de défaillance sur l’Aubisque lors de la vuelta…Mais relégué loin au général, il n’en remonta pas moins à la douzième place la veille de l’arrivée à Madrid, échouant 24 secondes derrière Miichèle Scarponi, lequel suivait un parcours inverse en finissant onzième après avoir entrevu un top 10, Michele étant encore 7é au départ de cette avant-dernière étape…Cette étape avait été de trop pour Michèle. Une observation si relative quand on observe impuissant comment fut détestable et tragique sa dernière sortie d’entrainement samedi dernier…Me voici de nouveau à évoquer Michèle, mais je n’y puis rien, il est toujours là omniprésent dans mes pensées, comme une figurine d’acier disposée à jamais sur une étagère de ma mémoire . Une silhouette d’apparence fragile, voire chétive mais faisant corps avec le vélo, une manière de se lever de la selle pour enrouler des braquets qui pouvaient nous paraître démesurés ou bien une façon de rouler parfois « sur du velours », comme le faisait remarquer Martinelli, tout devait sans doute prédisposer le champion disparu à devenir dans mon esprit cette statuette des jeux de l’enfance , un souvenir indélébile…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.