Nacer Bouhanni joue gros en 2018
Nacer Bouhanni vise la victoire d'étape au Tour de France 2018. Photo : Team Cofidis

Très attendu pour le démarrage de cette nouvelle saison, Nacer Bouhanni va débuter prochainement sur le Dubaï Tour (6-10 février) selon l’AFP. Une première compétition qui doit le mener jusqu’à l’un de ses objectifs majeurs, le Tour de France en juillet prochain.

Nacer Bouhanni, des débuts dans le Golfe

L’heure de la reprise approche pour Nacer Bouhanni ! Le sprinteur français va effectuer sa rentrée dans un peu moins d’un mois à Dubaï à l’occasion d’une course par étapes de cinq jours. Sur un profil qui avantage largement les hommes rapides, une première victoire dans cette année 2018 serait évidemment la meilleure manière de commencer. Ensuite, il se rendra dans la foulée au Tour d’Oman, qui aura lieu seulement quelques jours plus tard du 13 au 18 février. Dans cette course, quelques étapes sont également promises pour les sprinteurs. Une aubaine pour le Lorrain qui aura à cœur de débloquer son compteur personnel le plus rapidement possible.

Prendre et emmagasiner de la confiance pour la suite des événements est essentiel. Rapidement, ce sont les premières grandes échéances qui vont arriver dans la saison pour le Lorrain. Sa participation confirmée au Paris-Nice (4-11 mars) constitue un objectif important à ne surtout pas manquer. Déjà vainqueur à trois reprises sur des étapes dont la dernière fois en 2016, c’est une course qui lui réussit particulièrement. Au contraire du Milan-San Remo qui arrivera juste après et se refuse pour l’instant au coureur de Cofidis. Auteur de trois tops 10 consécutifs avec comme meilleure performance une quatrième place en 2016, il tourne encore autour d’un prestigieux succès.

Le Tour de France, une obsession

Depuis ses débuts professionnels, Nacer Bouhanni courre toujours après un premier sacre sur le Tour de France. Mais ce n’est peut-être qu’une question de temps. A 27 ans, le sprinteur de Cofidis affiche tout de même déjà un joli palmarès avec trois victoires d’étapes au Giro 2014 et deux sur la Vuelta la même année. Peu de coureurs peuvent se targuer d’avoir autant de succès sur les Grands Tours. Concernant le Français, il ne reste plus qu’à concrétiser sur l’une des courses les plus réputées au monde. Jamais arriver dans les meilleures conditions possible en raison de chutes ou d’une méforme relative, ce sera l’axe majeur de sa saison. Une victoire modifierait à coup sûr son statut et son rapport avec cette épreuve.

Site officiel du Tour de France

Le Tour de France 2018 dans le viseur de Nacer Bouhanni
5 (100%) 1 vote
Maxime BOUHIER

24 ans – Diplômé école de journalisme de Nice option sport – rédacteur TodayCycling.
Passionné par l’information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d’hiver,…
Mes passions : faire du vélo et courir (3 marathons).

2 COMMENTAIRES

  1. N. Bouhanni court toujours après une victoire d’étape dans le tour, et venant d’un sprinter comme lui, ce défi s’apparente un peu à une chasse à courre, en effet, tellement ces pelotons de coureurs qui foncent comme des morts de faim vers la ligne pourraient faire penser, à un Macron, un mec rond ou à un gars qui a bu, tout simplement, à des meutes de chien lancés aux trousses d’un cerf ou d’un sanglier… On parle aussi de bandes de fauves, de bandes de bœufs, etc… Les plus critiques, ceux qui aiment davantage lever le coude que lever l’eau, parlent de bandes de malades… Il faut faire avec.
    Ensuite, Bouhanni : une victoire sur le tour lui donnerait-elle un autre statut ? … Elle lui permettrait surtout de justifier le salaire et le statut qui lui est accordé dans son équipe, tout en faisant taire ses détracteurs, trés nombreux et pour des raisons qui ne tiennent pas forcément qu’à ses seuls résultats sportifs…
    Par contre, s’ il en est un dont une victoire de Bouhanni peut justifier à coup sûr le statut, c’est le nouveau manager C.Vasseur… car il comme il l’a dit en sages à ses postes et à l’équipe, Tasseur, des vêtus avec lui, pas question, pas plus Bouhanni qu’un autre…

  2. Nacer Bouhanni est un excellent sprinteur . Aucun doute la dessus . Mais ce coureur impulsif et explosif peut il se canaliser ? Oui , Cédric Vasseur est l homme de la situation . Comme tout sprinteur il gamberge si la victoire le fuit . Nacer sprint comme un boxeur , il veut le K.O .C’est peut là son talon d’Achille . Un autre facteur s’invite aussi , c’est son rival national le plus féroce , Demare . Ce dernier a pris un ascendant sur son adversaire . Nacer peut revenir . Calme , lucidité et confiance . Voilà la potion magique pour qu’il gagne , même aux points …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here