Chris Froome s'est exprimé au sujet du rapport du Parlement britannique qui accable la Sky . - Photo : ASO.
Chris Froome prêt à plaider la négligence pour s’éviter un procès ?
5 (100%) 4 votes

Dans la tourmente depuis son contrôle anormal au salbutamol en décembre, Chris Froome serait sur le point de plaider la négligence afin de s’éviter un procès d’après le journal italien Corriere Della Serra. Ce serait un nouveau rebondissement dans cette affaire qui n’en finit plus de faire parler, mais cela permettrait au Britannique de participer au Giro et au Tour. Mais l’intéressé a démenti cette information.

La femme de Chris Froome aurait engagé une médiatrice d’après le Corriere Della Serra

Procès or not procès ? Telle est la question. En tout cas, d’après les informations révélées par le Corriere Della Serra, Chris Froome et son clan semble vouloir plaider la négligence après son contrôle anormal au salbutamol au mois de décembre dernier. Sa femme Michelle Cound aurait, toujours selon le journal italien, engagé une médiatrice afin de s’éviter un procès.

Le but de cette opération si elle devait se faire ? Permettre à Chris Froome de pouvoir participer au prochain Giro ainsi qu’au Tour de France. En effet, en plaidant la négligence, le quadruple vainqueur de la Grande Boucle se verrait infliger une suspension rétroactive de six mois et il pourrait donc participer à ces deux Grands Tours. En revanche, il perdrait le gain de la Vuelta 2017 ainsi que de sa médaille de bronze aux Championnats du Monde de Bergen.

Chris Froome a réagi à cette information et dément

L’intéressé lui-même a réagi à cette information du Corriere Della Serra à travers un tweet. Chris Froome dément ce qui a été dit dans le journal italien.

« J’ai vu le papier dans le Corriere Della Serra ce matin, c’est complètement faux » Twitter Chris Froome


Ce nouveau rebondissement vient en tout cas remettre de l’huile sur le feu dans une affaire qui risque encore de faire parler. De nouvelles informations ne devraient pas tarder à faire leur apparition dans les prochains jours.

Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

2 commentaires

  1. Cette possibilité de suspendre rétroactivement est très discutable. Si ce coureur est positif, il doit être déclassé de la vuelta mais la suspension devrait courir à partir du moment où elle est décidée… Sky ou L’UCI n’avait qu’à le suspendre avant l’hiver ! « Rétroactivement », ça ferait qu’il n’aurait jamais été suspendu… Ce procédé est une véritable fumisterie !!

  2. Atchoum , atchoum , mince je me suis enrhumé . Je suis négligent . Pas de ma faute je suis tête en l’air , vite un coup de ventoline , hum hum, elle est au parfum muguet maintenant . Bon une autre bouffée , trop bon . Mince , mince ma santé …. Contrôle , sanction , mon cauchemar . Négligence , négligence quand tu nous tiens .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.