Tour de France 2019 invite Cofidis et Wanty-Groupe Gobert
Cofidis et Wanty-Groupe Gobert se recroiseront sur le Tour 2019. Photo : @LeTour
203 Partages
Cofidis et Wanty-Groupe Gobert invitées au Tour de France 2019
4.4 (88.57%) 7 vote[s]

Une partie du suspense est levé. Les premières invitations pour le Tour de France 2019 viennent d’être attribuées par ASO, organisateur de la Grande Boucle. Les heureux élus sont Cofidis et Wanty-Groupe Gobert désormais assurés d’être au départ le 6 juillet prochain à Bruxelles. Les deux derniers tickets seront décernés plus tard.

Le Tour de France 2019 avec Cofidis et Wanty-Groupe Gobert

Sur les vingt-deux équipes qui prendront part au Tour de France 2019, vingt sont à présent connus. Après les formations du World Tour qui sont déjà assurées de participer, ce sont Cofidis et Wanty-Groupe Gobert qui viennent d’obtenir le droit d’y prendre part. C’est l’organisation de la Grande Boucle qui a communiqué cette décision tout en ajoutant que les deux places restantes seraient attribuées à une date ultérieure. Pour Cofidis et Wanty-Groupe Gobert, cette annonce est évidemment reçu comme un soulagement. Et permet forcément d’aborder cette saison avec un poids en moins en étant plus dans l’attente.

Entre Cofidis et le Tour de France, c’est une histoire qui dure déjà depuis plus de deux décennies. Débutée en 1997, cette formation française a toujours fait partie des engagées sur la Grande Boucle sans manquer une seule des éditions. La série se poursuivra ainsi en 2019 avec l’ambition de décrocher une victoire d’étape. Avec des coureurs tels que CHristophe Laporte, Nacer Bouhanni, Jesus Herrada dans ses rangs, elle disposera de plusieurs options.

Pour Wanty-Groupe Gobert, cela commence aussi à devenir une habitude. Présent pour la première fois en 2017, la formation belge va être au départ pour la troisième édition consécutive. Parmi les coureurs attendus, les deux Français Guillaume Martin et Yoann Offredo, qui ont participé ces deux dernières années.

Trois équipes pour deux places

Malgré le fait que Cofidis et Wanty-Groupe Gobert ait été sélectionné, il reste deux places pour compléter intégralement le plateau. Et trois formations françaises restent encore en lutte. Entre Vital Concept – B&B Hôtels, Arkéa-Samsic et Direct Energie, il y aura clairement un énorme déçu. Les prochaines semaines avec les premières compétitions s’annoncent décisives. Pour chacune d’entre elles, être le performant possible permettra de convaincre les organisateurs de les prendre.

Pour Direct Energie, manquer cette édition serait un énorme coup dur. D’autant plus que cette formation a marqué la Grande Boucle de son empreinte dans cette dernière décennie (ex-Europcar ou Bouygues Telecom). A noter en plus que dans le parcours, la course passera par Albi, les terres du leader Lilian Calmejane. Et puis, le recrutement de Niki Terpstra est évidemment lié à être plus compétitif sur les Flandriennes mais aussi au Tour.

Pour le moment, dans la même situation inconfortable, Arkéa-Samsic ne sait pas si elle sera là en juillet. Pourtant avec le duo Barguil-Greipel, elle dispose d’arguments intéressants. Le français et l’Allemand qui ont déjà brillé dans la plus grande course au monde ne sont pas assurés d’y être. Tout comme l’effectif de Vital Concept – B&B Hôtels, qui espère être sélectionné cette fois-ci. Pas pris en 2018, l’équipe dirigée par Jérôme Pineau s’est depuis renforcée avec Pierre Rolland, Arthur Vichot et Anthony Turgis sans oublier Bryan Coquard déjà présent l’an passé. Autant d’arguments pour essayer de faire basculer la balance de son côté.

A LIRE AUSSI : Le parcours complet de la 106e édition du Tour de France

https://twitter.com/TeamWantyGobert/status/1083322001517875201

203 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.