Tour de Slovénie victoire de Consonni
Un premier sprint tumultueux remporté par Consonni. Screenshot Tour de Slovénie
Simone Consonni décroche un succès d’entrée au Tour de Slovénie
5 (100%) 2 votes

Au terme d’un final chaotique au Tour de Slovénie avec une chute juste avant la flamme rouge, le sprint a été disputé en petit comité et sans plusieurs grands noms. Simone Consonni (UAE Team Emirates) a su parfaitement en profiter pour devancer Matteo Pelucchi (Bora Hansgrohe) et Niccolo Bonifazio (Team Bahrain Merida). L’Italien est le premier leader au classement général de cette course par étapes, qui s’achèvera dimanche.

Simone Consonni remporte la première étape du tour de Slovénie

Dans le Tour de Slovénie, la fin d’étape a été animée. Le sprint massif tant attendu et normalement prévu ne s’est pas déroulé. La faute à une grosse chute avant le dernier kilomètre, qui a jeté au sol quelques coureurs, mais aussi coupé le peloton en deux. Cet incident de course se déroulant dans la première partie du groupe a éliminé par conséquent pour la victoire un grand nombre de coureurs, et non des moindres. Caleb Ewan, Mark Cavendish qui sont tombés, et Dylan Groenewegen retardé ont perdu tout espoir de s’illustrer.

Sans la présence de ces cadors, Simone Consonni a su tiré avantage de cette situation en se montrant le plus rapide au sprint. Décrochant sa toute première victoire de la saison, il a devancé deux coéquipiers Pelucchi et Bonifazio, qui ont raté sur ce coup-là une belle occasion.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Il y a même deux chutes… Il faut dire qu’il y a beaucoup de très bons sprinters ici et que le tracé final n’était pas trop approprié pour faire passer tous ces trains avec leurs locomotives… Dans la seconde gabelle, à cause d’un remord de trottoir, Kittel frôle la chute et lui aussi ne peut participer au sprint… Heureuse victoire pour Cosonni qui a profitè de cet enchainement de gadins,, mais il probite aussi du sprint de Fonifazio qui en fait beaucoup pour lui ouvrir involontairement la route et fermer la porte à Pelucchi coincé dans la partie droite de la chaussée.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.