Tour de Suisse victoire d'Ulissi
Diego Ulissi s'impose grâce à ses qualités de puncheur. Screenshot Tour de Suisse.
Ulissi vainqueur de la 5e étape, Porte nouveau leader du Tour de Suisse
4 (80%) 5 votes

Pour la première arrivée au sommet de ce Tour de Suisse, c’est un puncheur qui s’est imposé. Diego Ulissi (UAE Team Emirates) a battu au sprint Enric Mas (Quick-Step Floors) et Tom-Jelte Slagter (Dimension Data). Stefan Küng (BMC Racing Team), qui a été distancé, a perdu son maillot de leader au profit de son coéquipier Richie Porte.

Diego Ulissi vainqueur au sommet de Leukerbad dans le Tour de Suisse

La première explication entre favoris du Tour de Suisse a eu lieu en partie. Pourtant, c’est un outsider, Diego Ulissi qui s’est illustré. Présent dans un groupe très amoindri d’une vingtaine de coureurs, il a fait parler ses qualités de puncheur dans le final pour aller s’imposer. Plus puissant que les autres, l’Italien a remporté avec une belle marge cette cinquième étape, qui était véritablement la première de montagne depuis le Grand Départ donné samedi dernier.

Après une première partie de saison qui n’a pas dû être à la hauteur de ses attentes, le coureur d’UAE Team Emirates a enfin débloqué son compteur en 2018. Pourtant cette victoire tant attendue et espérée depuis des mois a été longue à se dessiner. Dans un premier temps, une échappée avec notamment Larry Warbasse, Silvan Dillier, Jasper Stuyven, Daniel Oss a tenté sa chance. Mais un par un, ils ont été repris par le peloton. Parti en contre et ensuite se retrouvant seul en tête de course, Lilian Calmejane a résisté un temps avant de connaître le même sort que les membres de l’échappée matinale.

Puis, un favori a décidé de se dévoiler. Mikel Landa, co-leader de Movistar avec Nairo Quintana, a attaqué à un peu moins de sept kilomètres du sommet. Revenant rapidement sur Hugh Carthy et François Bidard, qui ont pris cette même initiative quelques instants auparavant, il les a décroché ensuite. Mais n’a pas réussi à aller au bout. Confronté à un fort vent défavorisant un coureur seul face à un peloton, l’Espagnol a perdu son avantage progressivement et s’est fait déborder à 200 mètres de la ligne d’arrivée.

Richie Porte aux commandes du Tour de Suisse

Si des écarts significatifs n’ont pas été observés entre les principaux favoris, le classement général a subi quelques modifications dont une majeure. Richie Porte a pris le maillot de leader à son coéquipier Stefan Küng, qui a décroché dans l’ascension finale. L’Australien détient ce soir un bel avantage de 20 secondes par rapport à Wilco Kelderman et Sam Oemen, le duo du Team Sunweb. Les dix premiers se tiennent encore en 47 secondes, des écarts creusés essentiellement avec le chrono par équipes du premier jour. Il reste désormais quatre jours à l’ensemble des coureurs pour rattraper le temps perdu.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.