Victoire de Josef Cerny sur la 19e étape du Giro 2020
0 Partages

Contre toute attente, et alors que les sprinteurs et Arnaud Démare notamment étaient attendus à Asti, c’est le coureur Tchèque Josef Cerny (CCC Team) qui s’est imposé sur la 19e étape du Giro 2020 – étape particulière raccourcie. Le rouleur s’est imposé devant Victor Campenaerts (NTT Pro Cycling), second de l’étape du jour. Au classement général, pas de changement, Wilco Kelderman (Sunweb) est toujours en rose, à deux jours de l’arrivée finale.

Plus d’infos à venir….

Résumé de la 19e étape du Giro 2020 : Une étape courue à 50 km/h de moyenne

Sur les réseaux sociaux, au matin de l’étape, les revendications de la part des coureurs contre les 258 kilomètres à parcourir, sous la pluie et au lendemain de la douloureuse étape du Stelvio, ont fait légion et ont obtenu gain de cause auprès des organisateurs. Donc, c’est sur une distance bien inférieure (124 kilomètres) que les coureurs rescapés du Giro 2020 se sont élancés. Puis, à toute allure, ce sont 14 coureurs qui ont pris la fuite jusqu’à ce que Cerny leur fausse compagnie à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. Quant au peloton, il a bien fini par arriver… à près de 12 minutes. Malgré sa 42e place du jour le coureur de la Groupama-FDJ remporte définitivement le maillot Cyclamen du classement par points.

https://twitter.com/giroditalia/status/1319656880617160705

Classement étape 19 Giro 2020 – Top 20

1 – CERNY Josef (CCC Team) en 2:30:40 (49,4 km/h)
2 – CAMPENAERTS Victor (NTT Pro Cycling) + 0:18
3 – MOSCA Jacopo (Trek – Segafredo) + 0:26
4 – Clarke Simon (EF Pro Cycling) m.t
5 – Keisse Iljo (Deceuninck – Quick Step) m.t
6 – Armée Sander (Lotto Soudal) m.t
7 – Torres Albert (Movistar Team) + 1:10
8 – Pellaud Simon (Androni Giocattoli – Sidermec) m.t
9 – Carboni Giovanni (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
10 – Dowsett Alex (Israel Start-Up Nation) m.t
11 – Haas Nathan (Cofidis) + 2:17
12 – Van Empel Etienne (Vini Zabù – KTM) m.t
13 – Morton Lachlan (EF Pro Cycling ) m.t
14 – Mathis Marco (Cofidis) + 8:15
15 – Ballerini Davide (Deceuninck – Quick Step) + 11:43
16 – Honoré Mikkel Frolich (Deceuninck – Quick Step) m.t
17 – Geoghegan Hart Tao (INEOS Grenadiers) m.t
18 – Almeida Joao (Deceuninck – Quick Step ) m.t
19 – Tratnik Jan (Bahrain – McLaren) m.t
20 – Capecchi Eros (Bahrain – McLaren) m.t

Classement général Giro 2020 – Top 20

1 – KELDERMAN Wilco (Team Sunweb) 80:29:19
2 – HINDLEY Jai (Team Sunweb) + 0:12
3 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 0:15
4 – Bilbao Pello (Bahrain – McLaren) + 1:19
5 – Almeida Joao (Deceuninck – Quick Step) + 2:16
6 – Fuglsang Jakob (Astana Pro Team) + 3:59
7 – Konrad Patrick (BORA – hansgrohe) + 5:40
8 – Nibali Vincenzo (Trek – Segafredo) + 5:47
9 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) + 6:46
10 – Majka Rafał (BORA – hansgrohe ) m.t
11 – Pernsteiner Hermann (Bahrain – McLaren) + 7:43
12 – Pozzovivo Domenico (NTT Pro Cycling) + 9:34
13 – Samitier Sergio (Movistar Team) + 26:12
14 – McNulty Brandon (UAE-Team Emirates) + 33:12
15 – Knox James (Deceuninck – Quick Step) + 34:49
16 – Pedrero Antonio (Movistar Team) + 40:59
17 – Paret-Peintre Aurélien (AG2R La Mondiale) + 41:11
18 – Warbasse Larry (AG2R La Mondiale) + 44:45
19 – Swift Ben (INEOS Grenadiers) + 49:11
20 – Zakarin Ilnur (CCC Team) + 51:18

Visitez le site officiel du Giro 2020

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. L’étape est tronquée, sans grande signification… Les plus sévères diront qu’il s’agissait d’une curieuse course à l’impair car la pluie la pluie avait pourtant cessé. ou bien d’une course réussie pour le gilet jaune ou le maillot à pois chiches… La veille, Hindley et beaucoup d’autres avaient eu tant de mal à enfiler l’imper au sommet du Stelvio… Cette gronde peu catholique d’une partie des coureurs -une partie seulement, il faut bien le préciser- devant les difficultés de cette troisième semaine couvait sans doute depuis plusieurs jours, la grande étape de cols avec arrivée à Santa Madonna de Campiglio s’étant soldé par un statu quo sans rapport avec le déroulement d’un giro traditionnel…,
    Voici donc le cours de ce giro, essentiellement course d’usure, modifié par ce simulacre d’étape de 120 km … Il est regrettable que ce mouvement de protestation n’ait pas su se structurer un minimum, l’organisateur s’en trouvant piégé, sachant que la plupart de ces coureurs protestataires n’ont probablement pas disputé le Tour de France et qu’ ils seront en vacances dimanche prochain…
    La journée aura quand même fait le réel bonheur d’un homme, le vainqueur de l’étape, garanti du réemploi pour la prochaine saison. Joseph Cerny va sans doute se retrouver comme cerné par de nombreuses équipes, la marque polonaise de chaussures CCC trainant la savate et ne poursuivant pas dans le vélo…….

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.