David Lappartient s'est exprimé au sujet du rapport publié par le Parlement britannique. - Photo : Capture d'écran BBC Sport.
David Lappartient : « L’image du cyclisme est endommagée avec ce rapport »
3.7 (73.33%) 3 votes

David Lappartient s’est exprimé ce mercredi suite au rapport publié par le Parlement britannique, accusant la formation Sky d’avoir utilisé des médicaments pour améliorer les performances. Le président de l’UCI souhaite l’ouverture d’une enquête pour voir s’il y a eu « une violation des règles antidopage » comme il l’a expliqué à la BBC lors d’un entretien.

David Lappartient veut ouvrir une enquête après la publication du rapport

À chaque jour son intervenant. Depuis la publication ce lundi du rapport du Parlement britannique sur une possible utilisation de médicaments afin d’améliorer les performances de la part de la Sky, tout s’enchaîne. Après Bradley Wiggins et Chris Froome c’est au tour de David Lappartient de s’exprimer sur ce sujet. Le président de l’UCI est quelque peu énervé suite à ces révélations. Le Français prend cela comme un coup de massue sur la tête du cyclisme comme il l’a expliqué à la BBC.

« L’image du cyclisme, et spécifiquement au Royaume-Uni avec la Sky, est endommagée avec ce rapport » UCI chief wants Team Sky investigation following MPs’ report

Un état des lieux qui ne réjouit pas le grand patron du cyclisme mondial. Pour lui, il faut que cette histoire soit éclaircie. David Lappartient aimerait qu’une enquête soit lancée afin de voir s’il y a eu abus ou non.

« Nous avons la Fondation antidopage du cyclisme, ils ont le pouvoir d’enquêter. Je voudrais qu’ils le fassent pour voir s’il y a eu une violation des règles antidopage. » UCI chief wants Team Sky investigation following MPs’ report

Le président de l’UCI pourra, s’il y a enquête, compter sur la coopération de la Sky. En effet la formation britannique s’est exprimé à travers un communiqué et se dit prête à faire ce qu’il faut pour montrer que tout était en règle.

« Bien que nous ayons reconnu les échecs du passé, nous nions fermement les nouvelles allégations très sérieuses concernant l’utilisation de médicaments pour améliorer la performance, tout comme Bradley Wiggins. De plus, nous sommes préoccupés par le fait que le comité a présenté ces allégations non fondées sans fournir de preuves à l’appui, ce qui est fondamentalement injuste pour l’équipe et ses coureurs. Nous nous félicitons de toute révision par l’UCI qui peut aider à établir la nature de la preuve sur laquelle le Comité s’appuie pour parvenir à ses conclusions. » Team Sky is happy to co-operate with any investigation by the UCI and we would welcome further scrutiny of the Select Committee’s report.

 « Un désastre » si Chris Froome participait au Tour de France pour David Lappartient

En plus de ce rapport, David Lappartient fait toujours face au cas Christopher Froome. Le coureur britannique a été contrôlé avec un taux anormalement haut de salbutamol lors de la dernière Vuelta qu’il a remporté. Pour le président de l’UCI le mieux serait qu’une décision soit prise avant le Tour de France. Il sait que cela ne sera pas forcément le cas avant le Tour d’Italie.

« Je ne suis pas sûr que nous puissions prendre la décision avant le Giro en mai. J’espère que nous pourrons l’avoir au moins avant le Tour de France en juillet car, imaginez-vous s’il roule sur le Giro et que les spectateurs crient contre lui, ou si à la fin il est disqualifié du Giro. C’est quelque chose de difficile pour notre sport. » UCI chief wants Team Sky investigation following MPs’ report

Cependant, David Lappartient n’apprécie pas l’image que sa participation au Giro peut renvoyer. Pas très tendre envers Chris Froome, il explique néanmoins qu’il n’y a rien pour le moment qui peut empêcher le quadruple vainqueur du Tour de France de participer à des compétitions.

« Sa participation au Tour de France pourrait être un désastre pour l’image du cyclisme, même si d’un point de vue juridique, il a le droit de rouler. Mais pour l’image de notre sport ça pourrait être un désastre et je ne veux pas mettre notre sport en jeu. Donc, pour qu’il se concentre davantage sur la défense de son propre cas, de mon point de vue, il aurait mieux valu pour qu’il ne cours pas. » UCI chief wants Team Sky investigation following MPs’ report

 

Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

4 commentaires

  1. Monsieur Lappartient semble aussi laxiste que ses prédécesseurs, et ce malgré ses « bonnes » intentions affichées avant son arrivée au « pouvoir ».

  2. Nouveau feu de paille pour David Peudefaille ! Le voici qui conteste maintenant le rapport d’un parlement, et qu’aidé en cela par Sky, il va rétablir la vérité !… Nouveau coup de massue en effet que ce rapport !… Mais voici David sur un autre tableau, faisant feu de tous bois, plus fort encore que Goliath, tel l’homme au marteau, en train de taper grands coups de haches sur l’icone Froome ! Nous allons vers un désastre ! Arrêtons la seine, ça déborde !

  3. Le cyclisme mondial semble être dirigé par la sky . D Lappartient n’est même pas un home trainer dans le système actuel . Ni le parlement britannique encore moins les organisateurs . Pour éviter la présence des sky et leur futur succès pourrait on annuler quelques épreuves world tour pour éviter la présence de leur leader .

  4. Reste que cette affaire va se terminer un jour et nous faire au finale un gros FLOP …. Froome va s en sortir sans trop d’éclats et l’image du cycliste sera sauvée . On va nous pondre une erreur de dosage ou une maladresse quelconque . Tout le monde sera content . l’ UCI sauvera la face du cycliste et le coureur Froome aura une petite suspension . C’ est comme cela on prête aux riches pas aux pauvres , si cela avait concerné un  » petit  » coureur  » la sanction serait déjà tombée depuis longtemps et sa carrière aurait pris la direction d’un futur sans avenir .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.