Rudy Molard leader du Tour d'Espagne 2018
Le Français Rudy Molard (Groupama-FDJ), arrivé 6e de l'étape, est le nouveau leader du Tour d'Espagne 2018.
536 Partages
Rudy Molard nouveau leader et l’étape pour Simon Clarke
5 (100%) 3 vote[s]

Tandis que l’Australien Simon Clarke (32 ans – Team EF Education First-Drapac) a remporté la 5e étape de la Vuelta 2018, c’est un Français, Rudy Molard (28 ans – Groupama-FDJ), qui s’est retrouvé propulsé leader du Tour d’Espagne fort de sa sixième place du jour.

Rudy Molard nouveau leader du Tour d’Espagne 2018

A l’issue des 188,7 kilomètres de course disputés mercredi entre Grenade et Roquetas de Mar, c’est Simon Clarke qui l’a emporté dans un sprint à trois. Celui qui s’était déjà imposé sur les routes espagnoles, en 2012 (4e étape), a disposé du Néerlandais Bauke Mollema (Trek Segafredo) et de l’Italien Alessandro De Marchi (BMC Racing Team). De son côté, le coureur Français Rudy Molard, arrivé sixième, a endossé le maillot de leader rouge pris des épaules du Polonais Michal Kwiatkowski (Team Sky), arrivé 23e de l’étape, avec près de cinq minutes sur les premiers coureurs.

536 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

2 commentaires

  1. L’échappée va au bout, comme la veille… Les étapes sont difficiles, la Quickstep et le peloton ne peuvent pas contrôler les fuyards… Froome absent, la formation Sky ne possède pas de solide leader mais fait le tempo, sans doute dans une seconde nature…. La course devient intéressante à suivre et les audacieux en profitent… Les plus solides baroudeurs qui n’avaient pas osé la veille arrivent en tête, et un sacré trio sprinte pour la victoire. Cette course redevient belle et retrouve un aspect quelque peu oublié, pour le plus grand bonheur d’un coureur que l’on n’attend pas forcément et qui endosse le maillot de leader…

  2. Super pour ce bon coureur . Des sensations inoubliables . Bref le cycliste français a de belles couleurs .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.