Tim Wellens quatrième provisoire
Tim Wellens (Lotto-Soudal) en embiscade dans Paris-Nice. Photo : @lotto-soudal
Tim Wellens (Lotto Soudal) : « C’est encore faisable »
5 (100%) 1 vote

Quatrième de la septième et avant-dernière étape de Paris-Nice au sommet de la Colmiane, Tim Wellens a conservé toute ses chances de jouer la victoire finale. Lors de l’ultime journée, le Belge actuellement quatrième n’aura qu’une seconde à rattraper pour monter sur le podium et treize pour devenir le vainqueur de cette 76e édition de la Course au Soleil. Un défi à la hauteur du coureur de Lotto Soudal qui affiche une belle forme en ce début de saison.

Tim Wellens placé avant la dernière explication sur Paris-Nice

Tout reste possible ! Avant la dernière étape de Paris-Nice, ils sont plusieurs à pouvoir prétendre à la victoire finale. S’il y a huit coureurs dans la même minute, quatre d’entre eux ont tout de même la faveur des pronostics pour inscrire son nom au palmarès. Parmi ceux-ci, Tim Wellens en fait partie. Le Belge de Lotto Soudal peut croire réellement en ses chances après avoir passé l’étape de montagne de belle manière. Terminé quatrième, c’est également sa place au général. De quoi rester confiant pour la dernière journée disputée autour de Nice.

« C’était une journée très froide et tout le monde a souffert. Nous avons toujours roulé sur un bon rythme. Sur une longue descente, le peloton s’est scindé et je me suis retrouvé dans un deuxième groupe. Nous sommes revenus à 15’’ et le peloton a remis les gaz à ce moment. Je me suis donné à fond pour revenir, ce qui a été fait au sommet de la dernière côte avant le final. Quand Yates et I.Izagirre ont attaqué, j’étais presque mort. Je me suis donné à 110 %, j’ai fait ce que j’ai pu. Avec 30 secondes de retard avant la dernière étape, c’est encore faisable. Je connais bien le parcours, j’ai gagné là il y a deux ans et cela reste un grand souvenir. Mais il me faudra de très bonnes jambes pour y arriver. » Wellens : « C’est encore faisable »

A l’image de ce qu’il a fait il y a deux ans, Tim Wellens est presque condamné à gagner de nouveau l’étape sur la Promenade des Anglais ou au moins à finir dans les trois premiers. Cela lui assurerait de prendre des bonifications assurément importantes, encore plus au vu du classement serré. La troisième place de Gorka Izagirre n’est qu’à une seconde et la deuxième place de Jon Izagirre à deux secondes. Mais le Belge peut viser plus haut. Treize secondes le sépare de Simon Yates, l’actuel leader. L’enjeu est de taille, remporter pour la première fois de sa carrière une course de cette dimension.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.