Tropicale Amissa Bongo 2019 parcours
La Tropicale Amissa Bongo 2019 dure une semaine. Photo : Tropicale Amissa Bongo
Tropicale Amissa Bongo 2019 : Présentation parcours, étapes, profil
5 (100%) 5 votes

Du 21 au 27 janvier se déroulera la Tropicale Amissa Bongo 2019, qui va fêter sa 14e édition. Cette course par étapes disputée en début de saison est considérée comme l’événement phare du continent africain. Pour cette année, le départ sera donné de Bongoville et l’arrivée jugée à Libreville. Mais la course ne s’effectuera pas seulement au Gabon, car un petit crochet sera également fait en Guinée-Equatoriale. Au total, sept étapes représentant un total de 998 kilomètres seront à effectuer pour l’ensemble des coureurs engagés. Durant la dernière édition, en janvier 2018, c’est Joseph Areruya représentant du Rwanda qui l’avait emporté. Derrière lui, Nikodemus Holler (Bike Aid) terminait à dix-huit secondes tandis que Damien Gaudin (Direct Energie) troisième du classement final échouait à cinquante secondes. Si le Rwandais et le Français sera de nouveau au départ, l’Allemand deuxième ne se représentera pas cette année.

Tout savoir sur la Tropicale Amissa Bongo 2019

Une belle fête avant tout. Comme chaque année depuis 2006, la Tropicale Amissa Bongo est une épreuve très attendue au Gabon, et plus largement en Afrique. Elle permet à plusieurs coureurs du continent de se mesurer face à quelques équipes professionnelles européennes et pour certains de se révéler. Pour ce qui est du tracé, il avantage surtout les sprinteurs, qui peuvent avoir de multiples occasions tout au long des sept jours de compétition. Mais quelques pièges existent tout de même, ce qui rend assez indécis le dénouement concernant le classement général. A l’image de la saison dernière avec Joseph Areruya, qui est absent cette année, le vainqueur final peut avoir pris une échappée qui a pris du champ sur l’une des journées. Du coup, sur chacun des 998 kilomètres que la course comporte, cela peut basculer en faveur d’un coureur en particulier. A noter aussi que trois anciens vainqueurs, Joseph Areruya pour le Rwanda, Yohann Gene et Adrien Petit, tout deux membres de la formation Direct Energie, prendront le départ.

Parcours de la Tropicale Amissa Bongo 2019 (2.1)

Lundi 21 janvier – Etape 1 – Bongoville / Moanda (100 km)

Une première journée corsée. Les coureurs entreront directement dans le vif du sujet de la Tropicale Amissa Bongo 2019. L’étape sera certes courte, à peine 100 kilomètres, mais loin de tout repos. Trois côtes répertoriées et de nombreuses portions montantes seront là pour durcir le parcours, ce qui devrait assurer une course animée. Une première option en vue du classement général final est déjà à saisir.

Mardi 22 janvier – Etape 2 – Franceville / Okondja (170 km)

La deuxième étape sera la plus longue de cette 14e édition. Elle fera 170 kilomètres et ne manquera pas d’intérêts car à l’image de la veille, elle s’annonce délicate à aborder. Les coureurs seront constamment en prise et auront peu de moments de répit. D’ailleurs, le final sera assez vallonné avec une côte répertoriée notamment. Pas sûr qu’un peloton complet puisse se disputer la victoire. Un jour qui pourrait avoir même une certaine influence au niveau du général.

Mercredi 23 janvier – Etape 3 – Leconi / Franceville (100 km)

Une étape décisive ? C’est bien ce qui pourrait se dérouler en direction de Franceville. La première partie de course sera déjà pas évidente avec pas mal de dénivelé dont deux côtes répertoriées. Puis, ce sera enfin le moment de souffler un peu avant de se diriger progressivement vers l’arrivée, qui s’annonce haletante. Une dernière bosse permettra d’assister à des offensives et de filer pourquoi pas vers la victoire.

Jeudi 24 janvier – Etape 4 – Mitzic / Oyem (120 km)

Une première journée de course clairement destinée pour les sprinteurs. S’il est possible que l’un d’entre eux ait déjà réussi à s’illustrer auparavant, entre Mitzic et Oyem, une arrivée groupée apparaît comme une forte possibilité. Avec cinquante derniers kilomètres relativement plats, le peloton aura un terrain qui lui sera favorable pour rattraper les quelques coureurs qui prendront le pari de s’échapper.

Vendredi 25 janvier – Etape 5 – Bitam / Mongomo (120 km)

Pour une fois, aucune côte ne comptera pour le classement de la montagne. Ce sera la seule fois durant cette Tropicale Amissa Bongo 2019. Cela démontre aussi à quel point les sprinteurs auront une occasion en or pour ne pas laisser filer la victoire. Une arrivée groupe semble donc être le scénario le plus réalisable. A moins qu’un baroudeur ne réussisse à jouer un bien vilain tour aux coureurs réputés les plus rapides.

Samedi 26 janvier – Etape 6 – Bitam / Oyem (110 km)

Plusieurs options sont à envisager pour cette sixième étape. Le profil vallonné peut permettre à la fois à un membre d’une échappée et aux premiers du classement général de se montrer à l’avant. De quoi promettre une course des plus ouvertes. Tout au long du tracé, trois côtes répertoriées seront à franchir sans oublier une dernière difficulté qui va précéder de quelques kilomètres la ligne d’arrivée. Un moment sans doute crucial sur cette journée.

Dimanche 27 janvier – Zes de Nkok / Libreville (140 km)

Un statu quo ou un dernier changement ? Au moment de se confronter à l’ultime journée, les positions ne seront pas encore tout à fait figées. En cause, un circuit final autour de Libreville à réaliser plusieurs fois qui sera délicat. A chaque tour, une côte en deux temps sera la difficulté principale et permettra de durcir la course. Avec des objectifs différents selon son positionnement, la victoire d’étape, gain du général ou une belle place finale sont en jeu.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.