Tour d'Abu Dhabi avec Dumoulin et Kelderman
Tom Dumoulin est le favori de ce Tirreno-Adriatico. - Photo : Team Sunweb.
168 Partages
Bergen 2017 – Tom Dumoulin champion du monde du chrono !
4.5 (90%) 2 votes

Largement au-dessus de ses adversaires, Tom Dumoulin est devenu ce mercredi le nouveau champion du monde du contre-la-montre. Impérial sur l’ensemble du parcours, le Néerlandais a devancé de près d’une minute Primoz Roglic (Slovénie), et encore davantage Christopher Froome (Grande-Bretagne), qui sauve une médaille de bronze.

Tom Dumoulin le meilleur spécialiste au monde

Dominateur de bout en bout ! Tom Dumoulin n’a laissé aucun espoir à ses concurrents sur ce contre-la-montre de 31 kilomètres. En tête à chaque intermédiaire, l’écart s’est creusé progressivement pour atteindre des sommets sur la ligne d’arrivée. Finir avec 57 secondes d’avance prouve que le Néerlandais était imbattable sur cette journée. En très grande forme, il est quasiment revenu sur Christopher Froome, ce qui aurait été une image forte. Terminant à plus d’une minute et 20 secondes, il n’a fallu que quelques secondes pour que le Britannique se fasse dépasser. Tous les coureurs étaient séparés d’une minute et 30 secondes à leur départ.

Ce résultat final est loin d’être une surprise. Tom Dumoulin est considéré à juste titre comme l’un des meilleurs dans le domaine du contre-la-montre. Vainqueur de deux chronos sur le Tour de France l’an dernier, il avait également remporté une étape sur le Giro cette année dans le même exercice. Se focalisant dans cette dernière partie de saison sur cet objectif, le Néerlandais est arrivé dans les meilleures dispositions. Il tenait une très grande forme, digne de celle observée en mai dernier. Pour lui, ces Championnats du monde sont une totale réussite car le coureur de la Sunweb remporte une seconde médaille d’or consécutive, après le chrono par équipes. Une saison 2017 terminée de très belle manière.

Froome et les autres loin derrière

Face à la puissance de Tom Dumoulin, la concurrence n’a pas pesé bien lourd. Donnant chacun leur maximum, la différence de niveau était évidente. La déception est présente chez la majorité des partants, à l’image de Christopher Froome. Mais le coureur de la Sky s’en tire extrêmement bien avec une place sur le podium. Au niveau individuel, c’est sa toute première médaille mondiale, et celle-ci restera la seule d’ci au moins un an. Le Britannique ne se présentera pas au départ de la course en ligne dimanche. Même si le triplé lui échappe, c’est quand même une saison comme son homologue néerlandais. Une victoire sur le Tour, la Vuelta, et une médaille mondiale satisferait n’importe quel coureur.

Par exemple, Tony Martin, Rohan Dennis, Vasil Kiryienka repartent bredouille. Attendu sur ce contre-la-montre, différentes raisons expliquent leurs échecs respectifs. Mais le parcours a été sans doute un frein pour ces gros rouleurs, et particulièrement la dernière ascension. Le Monut Floyen qui présentait des pentes ardues (3,4 km à 9,1%) convenait parfaitement à des grimpeurs qu’ils ne sont pas. Mais ces engagés n’ont pas réussi à creuser suffisamment d’écart avec leurs poursuivants pour espérer quoi que ce soit. Les belles surprises sont venues de Nelson Oliveira 4e, et Gianni Moscon 6e, qui ont réalisé une performance solide. Pour le clan français, le seul représentant, Alexis Gougeard a été à la hauteur de l’événement avec une 13e place.

https://twitter.com/janezsnoj/status/910543809246883841

Site officiel des championnats du monde

168 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Beaucoup voyaient Dumoulin au sommet de la côte d’arrivée, et le néerlandais n’a pas déçu ceux qui l’attendaient là. Parmi les cyclistes il y a des lions, des tigres, des gorilles, des aigles, des extra-terrestres, des extra-terrestres redescendus sur terre, etc… et il y a ceux dont l’allure et le style désignent comme des super-champions, T.Dumoulin est de cette catégorie…Le néeerlandais est aussi le vainqueur du B.B.Tour cette année…et du contre la montre du giro, comme son second Roglic, vainqueur du clm du giro l’an passé… Soulignons la belle seconde place de Roglic et sa belle montée finale, effectuée, non pas assis comme les adeptes des petits moulins, mais dans un style plus traditionnel… La fréquentation de Contador au bas de sa montée du Galibier sur le dernier tour lui aurait-elle donné des idées ?…
    Très belle performance d’A.Gougeard, car il faut voir les coureurs devant, mais aussi ceux qui sont derrière lui… ! La France a trouvé un bon spécialiste… Et A. Gougeard pourra trouver dans le futur des parcours qui lui conviendront mieux… Et dire qu’il dut subir un chaut de saine, un saut de chaine, des railleurs de merde encore une fois, avec en sus un vélo de factor assez peu performant….
    Froome n’est que 3é… S’en doutait-il au lenchemain de ses tours de force en France et en Espagne ?…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.